Safia-Lise Saïghi et Julien Jorro : deux traileurs pyrénéens au salon du running

On a plus l’habitude de les croiser sur les chemins de montagne des Pyrénées, plutôt que dans les halls parisiens. Safia-Lise Saïghi et Julien Jorro ont été aperçus hors de leur terrain naturel, la semaine dernière, au Salon du Running à Paris. Cet immense salon est un point de rendez-vous des marques entourant le monde de la course à pied et du public des coureurs en général. Il précède le marathon du dimanche matin, où plus de 40 000 coureurs de toutes les nationalités participent.

Qu’y faisaient-ils, comment l’ont-ils vécu…? Ils ont bien voulu répondre aux questions de Run in Pyrénées !

 

17796125_10155635705914316_165989849892324568_n

 

Bonjour Safia et Julien !

– Vous êtes allés au marathon de Paris pour représenter vos sponsors sur le grand salon du running. C’est une contre-partie de votre « métier » d’athlète sponsorisé ?

Safia : On peut dire ça comme ça mais je vois plutôt cette « contre-partie » comme une chance pour ma part de pouvoir aller au salon du running. Ca n’est pas tous les jours que l’on peut voir autant d’acteurs de la course à pied aussi facilement. Sans Beez’nergy, je n’y serais pas allée…

Julien : Oui en effet, notre contrat demandait à ce que l’on participe à des événements avec nos sponsors. Du coup, STC NUTRITION avait besoin que l’on tienne le stand au salon du marathon de Paris. Comme on connaît parfaitement les produits, on pouvait facilement en parler et les vendre.

 

– Concrètement, quel a été votre rôle pendant le salon, vos échanges avec les coureurs, avec les marques…?

Safia : Tout comme mes collègues, nous avons fait découvrir la marque aux visiteurs. Certains nous connaissaient déjà et venaient nous faire des retours ultra positifs. Pour les autres, ils ont été séduit par le Made In Pyrénées et le Bio, le fait que nous produisions nous-mêmes nos matières premières.

Julien : Mon rôle avec un autre collègue du Team a été de monter le stand, conseiller et vendre les produits, assurer l’animation du stand. Je suis passé aussi voir tous mes autres sponsors sur le salon. C’était l’occasion de se voir et d’échanger avec nos partenaires. Vraiment, c’était super de faire ce job pendant deux jours. J’ai adoré la côté relationnel.

 

17759881_10155635841529316_2401923740393425002_n

 

– Vous êtes des amoureux de la nature : pas trop difficile de se retrouver dans le contexte parisien et la foule ?

Julien : La grosse ville, c’est pas mon truc. Mais j’ai pu aller courir un peu chaque jour. Et j’ai visité une partie de Paris en courant. J’ai apprécié. Après, y vivre à l’année, non… Je suis content de rentrer.

Safia : 15 minutes après mon arrivée, je me suis prise une amande par la RATP pour infraction à la loi. Je l’ignorais totalement puisque c’est moi qui suis allée voir un agent pour lui dire que mon ticket ne fonctionnait plus. Welcome !

 

17857671_10212110193971388_307760076_n.jpg

 

– Avez vous pu assister au marathon, voir les athlètes…? Que pensez-vous de cette épreuve ?

Safia : Je suis repartie dimanche matin et Julien Jorro me faisait un suivi live sur mon portable ! Pour les Parisiens, ça doit être une course fabuleuse ! Au salon, nous avons vu beaucoup d’étrangers qui étaient venus spécialement pour le courir. Certains venaient du Costa Rica, d’Inde, des Philippines ! Le sport en général fédère et crée une belle émulation : le marathon de Paris n’échappe pas la règle.

Julien : J’ai pu assister au marathon justement en allant courir. J’ai fait une partie de la fin de parcours et j’ai vu passer les premiers. Vraiment impressionnant. Voir ces mecs courir 42 km à la vitesse de mes séries de 800 m sur piste… c’est déconcertant.

 

– Vous avez donc pu vous voir l’un et l’autre : Julien est-il un bon représentant ? Et Safia ?

Safia : C’est la première personne que je suis allée voir ! L’accent chantant des Pyrénées me manquait ! C’est un excellent représentant : il est très sympathique, spontané et drôle! Que faut-il de plus?

Julien : Oui c’était l’occasion de voir Safia. On habite pas loin et la seule fois où on peut passer un peu de temps pour se voir et papoter, c’est à Paris ! J’aime la simplicité et la fraîcheur qu’elle dégage. Une pure pyrénéenne !

 

– Une petite anecdote de votre séjour au salon ?

Julien : J’ai tenté de dire bonjour aux gens quand je suis allé courir… Et bien je n’ai pas eu trop de réponses !! Dites Bonjour ! La vie sera plus belle.

Safia : Une personne nous a demandé s’il y avait des abeilles dans notre gel. Il pensait que nous les faisions sécher !

 

Merci à vous deux !

 

Safia est rentrée du côté de Saint-Lary, quant à Julien, il est allé un peu plus au nord : en fin de semaine, il court le Osterlen Spring Trail en Suède (47 km / 1100m D+)

Mathieu, Run in Pyrénées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s