La montagne : en quelques foulées, le paradis…ou l’enfer

Réagir à l’actualité demande beaucoup de soin, qui n’est pas toujours pris sur les réseaux sociaux. Surtout quand cette actualité est malheureuse. Nous concernant (course à pied, trail) celle-ci est toujours immensément triste quand on apprend le décès d’un jeune homme qui redescendait le Mont-Blanc façon « trail ». Tout d’abord, permettons-nous d’envoyer une pensée à la famille touchée par ce drame.

 

1319798511_1208070560BI

L’enquête n’est pas encore terminée qu’il faut juger ou pas de l’imprudence de cette personne. Peut-être qu’il était parti trop léger mais qu’il serait rentré chez lui sans problèmes ? On ne sait pas. Un regard sur le paysage, sur la montre, un sursaut suite à un bruit, un coup de vent, un seul appui mal placé, 2s enfoui dans ses pensées… tant de choses que l’enquête ne pourra même pas révéler. Quelques fois, les choses arrivent fatalement. Combien de guides expérimentés, équipés, ou avertis se sont déjà tués en montagne ?

 

Alors deux traileurs de suite sur le Mont-Blanc (à quelques jours près), forcément, on crie à l’imprudence.C’est fort possible. N’oublions jamais que derrière le drame, il y a des familles. On incrimine volontiers Kilian Jornet, fin connaisseur du sommet (et capable aussi de grimper deux fois l’Everest en une semaine) de se mettre en scène en haute montagne et de faire penser que c’est accessible à tous, en short et chaussures de trail. C’est la critique venue du maire de Saint-Gervais qui a fait du bruit dans les médias à ce sujet, réagissant à l’occasion en imposant par un arrêté un matériel obligatoire aux personnes souhaitant aller sur cette montagne, dont l’accès par sa commune est un des principaux passages. Kilian Jornet est un sportif aux capacités incroyables, qui vit et se meut en montagne depuis toujours. Ses images partagées et ses vidéos sont tout à fait impressionnantes, voir dangereuses pour quiconque. Par contre, Lire la suite « La montagne : en quelques foulées, le paradis…ou l’enfer »

Alain Mimoun, champion éternel

4 ans déjà qu’Alain Mimoun nous a quitté, le 28 juin 2013. Ses exploits et sa personnalité m’avait inspiré ces quelques lignes, que je partage à nouveau avec vous.

 

193209_10151150488417066_600133422_oAprès tant de foulées, tant de sols foulés et de foules à tes pieds,
Tu es parti rejoindre Emil ton camarade sur la ligne d’arrivée.
Désormais il manque quelqu’un dans le domaine de la course à pied,
Et de tels exploits de nos jours ne sont pas prêts d’arriver.

On ne t’as rien donné, et pourtant tu as franchi les obstacles de la vie,
Des champs de bataille aux champs de boue, l’histoire t’as suivie,
Sur la piste et sur la route, avec grand succès ton chemin tu as poursuivi,
Puis jusqu’à la fin tu as continué… tu as toujours couru, c’était ainsi !

De tes chevauchées fantastiques nous gardons les images en tête,
De tes conseils prodigués nous n’en perdions pas une miette,
Faisons que tout cela ne tombe pas aux oubliettes !
Alain Mimoun, nous n’oublierons jamais ta silhouette …

 

alain-mimoun-et-emil-zatopek_

Vous ne connaissez pas Alain Mimoun ? Lire la suite « Alain Mimoun, champion éternel »

Le peloton : une vraie volière !

Un peloton est une vraie volière où de drôles d’oiseaux tentent de se démarquer pour savoir qui passera son bec en premier sur la ligne !
Je suis d’autant plus à l’aise avec ceci que mes jambes s’apparentent à celle d’un héron…

 

Si la plupart d’entre nous sommes des moineaux, peuplant nos campagnes et nos villes, bectant sur les tables de jardin comme sur les ravitos, il y a bien des gens, aussi divers soient-ils, qui piaffent d’impatience avant de s’envoler au premier coup de pétoire venu.

Ainsi, certains coureurs sont comparables à des pigeons, soit parce qu’ils payent trop chers leurs prestations ou leur matériel, soit parce qu’ils ont les fonds pour courir et voyager loin ! Et c’est tant mieux… Peu importe, cela regarde chacun d’entre nous et ses propres économies. Même chose pour l’équipement, utile ou indispensable. Les paons sont dans l’apparence…
Mais une fois que le « PAN ! » retentit, il nous faut tous aller fouler la chaussée, car l’habit ne fait pas le moine. Ou le short, le coureur…

 

tumblr_inline_nm343862Cf1svtlui_540

Lire la suite « Le peloton : une vraie volière ! »

Course à pied : femmes – hommes, quand ces derniers font la grimace

Aux messieurs qui ne supportent pas de se faire doubler par une fille :
Si, à priori, tu cours pour le plaisir ou pour la compétition dans un esprit loyal. Si tu ne rechignes pas à prendre un relais, à serrer les dents pour rendre les tiens fiers à ton arrivée. Si tu repousses tes limites et que tu arrives à disputer un sprint alors que tu croyais tes forces envolées…

Pourquoi?

Pourquoi te faire doubler par une concurrente féminine te donne des sueurs … froides ?
Pourquoi avoir une femme devant ou derrière toi au classement est-il si déterminant ?
Pourquoi une femme ne serait pas meilleure que toi sur une épreuve, quelle qu’elle soit ?

Nous sommes en 2017, les temps changent mais trop d’esprits restent encore limités. Une course de plus, et vous aurez encore constaté, mesdames, quelques comportements « suspects » à votre égard. Lire la suite « Course à pied : femmes – hommes, quand ces derniers font la grimace »

Kilian Jornet est allé en haut de l’Everest

Kilian Jornet est allé en haut de l’Everest.
Un bonhomme qui a grandi et construit ses qualités physiques dans nos Pyrénées.
L’info a fait des remous car pour certains les médias en auraient trop fait. Les gros titres, c’est vrai que c’est pratique à poser sur le dos d’un garçon comme lui. Mais rien n’impose aux gens de subir le verdict du clic. Se faire sa propre idée, sans l’imposer aux autres, c’est bien aussi.
 
Un exploit ? Oui et non, sans doutes. Des centaines de personnes l’ont fait cet Everest. Des grands alpinistes y sont restés. Une indienne vient de le faire deux fois en une semaine. C’est l’exception.
Kilian Jornet fait-il partie de l’exception ? Sans doute un peu. Faut-il minimiser son acte par réaction allergique aux médias encenseurs ? Sans doute pas. Clairement, de nombreuses personnes ne recherchent pas la lumière alors qu’ils la mériteraient aussi, ou plus, nettement plus. Peut-être, oui.
DSC00673 - Copie - Copie.JPG
Ce qu’a fait ce bonhomme en partant le plus léger possible, en arrivant de nuit et en 26h, ce n’est pas rien, non. En parler ? On peut légitimement en parler. Il est une partie de l’année comme nous, sur les sentiers. On peut le croiser. On peut lui parler, prendre des photos avec lui. Salomon, son équipementier, entre autres, est là pour la logistique et l’image. De nature solitaire, il accepte ce qu’il se passe autour de lui. Grâce à eux, il peut se lancer dans ce genre de projets, un peu fou. En échange, les médias et les marques ont le droit de s’appuyer sur sa personne pour faire « leur beurre »… c’est le jeu ! Une fois que ceci est compris, quoi dire de plus ?

Lire la suite « Kilian Jornet est allé en haut de l’Everest »