L’exploit est-il encore possible ?

En sport, et bien sûr en course à pied, plus on avance dans le temps, et plus on est censé atteindre les limites humaines. Du moins, on s’en rapproche, forcément. Et même si « les limites sont faites pour être dépassées », elles le seront moins franchement, à coups de secondes ou de centièmes…

De plus, le record étant la limite la plus haute de la performance, quand il est battu, on se demande s’il l’a été par un homme ou une femme plus entraîné, mieux préparé et qui a fait attention à un maximum de paramètres pour dépasser la précédente marque… Ou bien s’il a triché pour y parvenir.

Du coup, à chaque « nouvelle marque », le spectre du dopage revient. Le record étant déjà quelque chose d’extraordinaire, touchant ou dépassant les limites, peut-on valider, sans scepticisme, toute performance nouvelle les dépassant ? L’exploit est-il encore possible, a-t-il encore sa place ?

 

C’est une vraie question car en même temps que l’homme progresse et qu’il acquiert plus de connaissances pour s’entraîner et préparer une performance, le doute augmente lui aussi. Comment battre une performance qui était déjà bluffante ? En athlétisme, on sait que les records des années 80 en particulier chez les femmes sont entachés par des politiques de dopage à grande échelle, notamment en Europe de l’Est. Malgré de nombreuses certitudes, ces records n’ont pas été revus. Aujourd’hui, les kenyans et éthiopiens sont aussi dans le collimateur depuis des révélations et des athlètes suspendus. Finie la légende du coureur qui partait et qui revenait en courant à l’école, développant depuis son plus jeune âge des aptitudes sur les plateaux d’altitude. La course à pied comme ascenseur social et motivation, tirant les performances vers le haut…

 

usain-bolt-200-record - Copie.jpg
Photos : J.Saragossa, EPA, Le FIgaro

Au vu des derniers résultats, Lire la suite « L’exploit est-il encore possible ? »

Le trail Lourdes-Bagnères passe la 3è samedi 15 septembre

L’événement approche : le Trail Lourdes-Bagnères, c’est dans moins de 20 jours ! Et si vous souhaitez participer, c’est par là qu’on s’inscrit !

=> INSCRIPTIONS internet !

Lourdes et Bagnères-de-Bigorre sont les deux villes principales situées à l’entrée du piémont haut pyrénéen. Deux cités dont les terrains sont particulièrement arpentés par les traileurs pour leur situation géographique et les terrains de jeux variés.

Le trail Lourdes-Bagnères fait le lien entre ces deux villes et vous offre un parcours plutôt ardu mais aux points de vue magnifiques. Le Montaigu et le Pic du Midi vous regardent… Alors, êtes-vous prêts pour cette belle classique en devenir ?

L’association Die Jolin Stones, qui organise cette épreuveest une équipe de passionnés qui veut offrir aux coureurs une belle épreuve. Vos efforts et les leurs iront en faveur de quatre associations caritatives qu’ils soutiennent à longueur d’année.

 

P1050890 - Copie

 

Parcours
45 km 3000 m+  /  relais : 22 km 1400 m+ & 23 km 1600 m+

Le départ se fera à 8h depuis l’arche du Pic du Jer à Lourdes. Après 1 km sur la coulée verte, l’ascension démarre par Lire la suite « Le trail Lourdes-Bagnères passe la 3è samedi 15 septembre »

Sponsoring : comment ça marche ?

Loin de vouloir vous faire une étude sur le sponsoring, voici tout de même de quoi vous éclaircir sur le sujet, omniprésent à l’heure où la course à pied (running et trail) se développe et où la communication est hyper importante.

Bien sûr, au vu du nombre croissant de coureurs, il existe finalement peu de privilégiés bénéficiant des avantages matériels d’une marque ou d’un magasin. Car oui, pour ceux qui s’imaginent que l’on peut vivre de la course à pied en étant sponsorisé… Ce n’est pas le cas. Ceux qui peuvent en vivre sont vraiment très peu nombreux : les Kilian Jornet, Emelie Forsberg ou encore Sébastien Chaigneau, de manières différentes, développent leur activité et travaillent au développement de la marque.

 

Vérités sur le sponsoring

Le sponsoring, magasin ou marque, c’est la plupart du temps un don en textile, chaussures et/ou matériel à l’athlète contre sa représentation en compétition ou à l’entraînement. Autrement dit, vous courez en portant ces affaires pour donner de la visibilité à la marque. C’est une histoire de donnant-donnant.

 

P1080025 - Copie

 

Le développement des réseaux sociaux permet à la marque d’être plus visible grâce à l’image, et de communiquer sur ses produits et sa philosophie. Par contre, si vous Lire la suite « Sponsoring : comment ça marche ? »

Un beau trail en Val Louron

P1080343 - Copie.JPG
Jurassic Trail ?

L’épreuve en était à sa 4è édition, ce dimanche au départ du lac de Génos-Loudenvielle et à l’arrivée à la station du Louron. Tranquillement, l’organisation a reçu 400 participants, adultes et enfants. En plein été et par beau temps, les coureurs et spectateurs ont pris beaucoup de plaisir, simplement.

Les parcours grimpent pas mal (11,7 km / 850 m+ et 24 km / 1600 m+) et il faut sans aucun doute être prêt à les affronter. Ils emmènent au dessus du lac et de la station du Louron, avec vue des deux côtés vers St Lary et Peyragude. Le décor est magnifique !

 

Côté course, sur le 11 km, Alexandre Pailhé-Belair Lire la suite « Un beau trail en Val Louron »

L’alimentation après l’effort : comment bien faire ?

Régulièrement, nous posons des questions à notre diététicienne nutritionniste Salomé Caillau, concernant son domaine de compétence qui est au coeur des préoccupations des coureurs, aujourd’hui.

On sait que l’alimentation est essentielle au bien-être physique (santé) et donc directement à la performance sportive. Mais qu’en est–il de l’alimentation post-effort ? Que faut-il manger après un entraînement ? Comment faut-il faire pour bien récupérer…? Nous adressons ces questions à Salomé, qui ne manqueront pas d’intéresser le coureur, soucieux de bien faire.

 

– Salomé : on sait qu’il faut bien s’hydrater après l’effort, mais qu’en est-il de la nourriture ? Que faut-il prendre dans les premiers instants suivant une sortie de plus d’une heure par exemple ?

P1050952 (1024x768)Réhydrater est effectivement la première chose à faire. La réhydratation doit permettre de rééquilibrer l’homéostasie minérale. Des eaux riches en sel et en bicarbonate seront intéressantes pour tamponner l’acidité produite à l’effort.
Ensuite Lire la suite « L’alimentation après l’effort : comment bien faire ? »