Test t-shirt homme Running Air Pro – Brubeck

On continue les tests avec la marque BRUBECK qui nous vient de Pologne. Ce n’est pas la première fois que vous voyez des tests produits la concernant sur Run in Pyrénées [ voir ici ]. Elle nous sollicite pour des tests, en retour on vous les fait connaître et on les teste de façon tout à fait neutre, comme d’habitude.

Produits thermiques homme ou femme, accessoires… Elle se spécialise dans les produits thermiques et techniques : tissage et assemblage selon une expertise propre et dans leurs usines en Europe. Produit en circuit court et pas de stock démesuré, voilà qui va dans le bon sens !

Voici donc le test du T-SHIRT RUNNING AIR PRO. Produit première couche, on va donc voir ce que vaut ce nouveau produit en situation.

61921181_368261687153469_4577466175734153216_n - Copie - Copie

 

Découverte, description

Je ne me lancerai pas dans des critères esthétiques, car chacun à les siens. Je dirai simplement que la couleur et l’imprimé sont plutôt réussis, mais ce qu’il faut savoir techniquement c’est que l’impression est durable et ne partira pas après 15 lavages.

A première vue, t-shirt simple, mais en y regardant de plus près, Lire la suite « Test t-shirt homme Running Air Pro – Brubeck »

Trails du Hautacam : des courses et des paysages qui ont régalés !

« La course fut génialissime ! L’un des plus beaux tracés que j’ai fait ! Peut-être 90 % de monotraces, des kilomètres et des km de crêtes, des montées de sanglier, des descentes joueuses à glisser dans la neige ou la boue, au choix. Merci aux organisateurs pour ce si beau tracé ! Il ne manquait que la vue dégagée. Je crois bien qu’il va falloir revenir »

Ces propos sont ceux de Juliette Blanchet, Team Vibram. Une des meilleurs françaises en ultra trail avait coché le Trails du Hautacam (Beaucens, 65), et elle s’est régalée. Pourtant, elle en a vu du Pays : 2è ex-aequo du Grand Raid de la Réunion, 6è de l’UTMB, 3è à la Pastourelle et au MIUT (Madeira Island Ultra Trail), 2è de la Maxi-Race, 3è de la TDS, 1ère du GRP, entre autre…

61653620_2099728893655153_557734776497242112_o.jpg

 

La pluie de ces derniers jours avait cessé et il a fait bon courir, bien que le terrain soit bien alourdi et abîmé (naturellement) par les passages d’animaux. Légère modif’ sur le 63 km. Le paysage s’est couvert et découvert en altitude, laissant aux coureurs parfois de belles images dans une atmosphère montagnarde. Avant chaque départ, une pensée pour Romain, le traileur disparu là-haut…

 

22 km : un finish au sprint !

Andreu Prost a couru longtemps devant sur ce parcours de 22 km / 1600 m+. Peut-être s’est-il endormi dans la descente…? (selon ses propos). En tout cas, quel coup de stress dans les derniers hectomètres ! L’écossais Andrew Barrington termine Lire la suite « Trails du Hautacam : des courses et des paysages qui ont régalés ! »

« La passion du cross-country » par Jean-Claude Raufaste. Retour de lecture !

53283496_2255231114691929_7967621357255000064_n.jpgJean-Claude RAUFASTE est un coureur Master de la région paloise. Nous nous sommes croisés aux 10 km de Pau où il présentait son livre, et en discutant nous nous sommes dit que ça pourrait intéresser les lecteurs de Run in Pyrénées.

Le cross, c’est peut-être la seule discipline de la course à pied où tous les coureurs se confrontent : pistards, spécialistes du cross, routiers, montagnards, traileurs. Il entrecroise ces différents chemins.

Le livre est donc né d’une passion de la course à pied, du cross, que l’auteur a beaucoup pratiqué, y compris avec le maillot bleu en catégories Master. Un travail d’écriture de 2 ans, où il a fallu récolté un grand nombre d’informations, de chiffres, de photos, qu’il a aussi fallu accumuler et conserver toutes ces années.

 

Description

On démarre avec une préface de Laurent Galinier, ex-coureur de haut niveau de la région paloise, duathlète international et désormais directeur de la franchise RRUN, spécialiste de produits running. Il a aussi pratiqué le cross à haut niveau et valide, de par son expérience en compétition avec Michel Jazy comme entraîneur à l’époque, ce livre riche en information. Lire la suite « « La passion du cross-country » par Jean-Claude Raufaste. Retour de lecture ! »

Cours toujours, tu m’impressionnes !

On court avant tout pour soi, dans un but de compétition, de bien-être et de santé. On court pour dépasser ses limites, tenter des choses qui se sont formées dans notre esprit et que l’on veut voir se traduire concrètement. Elles sont parfois un peu folles, mais après tout pourquoi pas, chacun court pour soi !

Il est rare, ou alors c’est une mauvaise voie empruntée, que l’on parte courir, faire une perf / un défi « dans l’idée d’impressionner » quelqu’un. Par contre, et ce de plus en plus grâce à l’exposition et la visibilité qu’offre internet et les réseaux sociaux, on essaie de susciter l’admiration.

 

P1070335 - Copie

 

C’est un peu le travers de ce tout « statistiques », de chiffrage du nombre de visites, de suiveurs : pour donner de quoi, rendre ses actions intéressantes, on est poussé au défi (indirectement) ou à la tentative d’impressionner. Mais cette façon de fonctionner marche aussi bien à Lire la suite « Cours toujours, tu m’impressionnes ! »

Entraînement : c’est quoi une bonne séance ?

Une bonne séance, en soi, serait un entraînement qui s’est achevé sans blessures, dans les intensités ou dans les temps espérés. Avec une certaine fatigue bien sûr, provoquée par les efforts fournis, où l’on a eu de bonnes sensations et du plaisir malgré la souffrance que cela a généré.

Quelques fois les attentes sont même dépassées, le corps répondant mieux que ce qui était attendu. Une certaine facilité peut être ressentie alors que l’intensité effective se situe dans le haut de vos standards. Quand le corps est disposé à tout encaisser, c’est le pied ! Mais ça résulte aussi de toutes les adaptations que vous lui avez demandé jusqu’alors.

 

Une séance bien construite

Une bonne séance, au sens pratique, doit pouvoir comporter une phase d’échauffement, un corps de séance et une phase de récupération.

Pour une séance de fractionné sur piste ou une sortie en nature avec changement de rythme, l’échauffement ne doit pas être négligé, même quand on a peu de temps devant soit. Il vaut mieux un corps de séance court mais avec un bon échauffement, qui sert aussi de montée en puissance, et une bonne récupération, qui permet au corps de revenir au calme. Ces deux phases ont aussi pour but de respecter le corps et ses fonctions, et donc d’éviter les blessures !

 

45414770_2175568532693865_5117745251657711616_n - Copie

 

Un bon échauffement, c’est Lire la suite « Entraînement : c’est quoi une bonne séance ? »