Des vainqueurs « A Bloc » sur la 6è édition des Gabizos !

Il vaut mieux écrire quelques fois à tête reposée.

Cette 6è édition s’annonçait exceptionnelle ; elle aurait pu être amputée avec les événements Covid. Finalement, exceptionnelle, elle l’a été. Si on considère que les mesures gouvernementales imposées 4 jours avant (!) ont à peine entamé la volonté des coureurs de venir (10% de défection seulement !), si on considère qu’on approche quasiment les 800 « finishers », si on ajoute que le niveau n’a jamais été aussi élevé… Et si, enfin, on a retrouvé tout le charme de ce qui fait le succès des Gabizos, à savoir des parcours aux petits oignons et une après course au ton « local » et festif… Alors oui, cette édition 2021 a été exceptionnelle !

DDM- Photo – JEAN PATRICK LAPEYRADE

Loïc Robert et Mathilde Sagnes exceptionnels sur la Skyrace
L’Avenir est en marche !

On vous disait que le plateau était exceptionnel. On peut dire que c’était le plus relevé de toutes les éditions. Avec l’organisation, on a eu du mal à détacher des favoris (10 hommes et 10 femmes, et on aurait pu continuer). La volonté du président Philippe Lanne était de bien les accueillir. La veille au retrait des dossards, une présentation a été faite avec quelques-uns d’entre eux.

Le matin, la bruine tombe et on se doute que le terrain deviendra lourd. On annonce tout de même aux coureurs la mer de nuages aux alentours des 1800 m. Le Sanctus frôlant les 2500 m, les premiers ont eu au moins une bonne demie-heure de régalade, là-haut. Autrement, le temps est resté calme. Humide, mais calme.

Au barrage du Tech (km 6), ils sont 9 en 40s. C’est groupé, mais c’est parti vite. Derrière, des écarts se font déjà. Imaginez un Benoît Cori qui passe 18è ! Jan Margarit, Hugo Deck, Benoît Galand, Loïc Robert, Mathieu Delpeuch, Louis Dumas, Yann Mondot, Niels Oger, voilà la troupe en ordre de marche chez les hommes.

DDM- Photo – JEAN PATRICK LAPEYRADE

Chez les femmes, Mathilde Sagnes prend les devants, comme souvent. Elle pointe avec 2 minutes d’avance sur Christelle Lazard et Marie Perrier, l’Esclops Olivia Magnone est pas mal, Anna SanktJohanser, Perrine Abadie, Mélanie Tricaud, Mélanie Finas, ça va être rude !

Lire la suite « Des vainqueurs « A Bloc » sur la 6è édition des Gabizos ! »

Test lunettes Cébé S’Track M 2.0, verres Vario

Nous revoilà avec un test de la marque française CÉBÉ, à savoir les S’TRACK M 2.0 SENSOR VARIO

Je dis bien nous « revoilà » car les premières S’Track ont déjà été testées avec les verres VARIO (ICI) et les verres PHOTOCHROMIQUES (ICI). Là où les verres Vario permettent une évolution de la teinte du verre et de la protection de la catégorie 1 à 3, les photochromiques ont un contrasté élevé et permettent un meilleur détail. L’expérience avec les lunettes précédentes vont pouvoir servir quant au jugement et à l’évolution apportée sur ce nouveau modèle.

Tour d’horizon et premières remarques

Tout d’abord, ce qui fait le (très) gros atout de ces lunettes Cébé S’Track, c’est la monture S’Tech avec les branches qui viennent se plaquer contre la morphologie courbée du crâne. On retrouve cette technologie sur ce nouveau modèle.

Cependant, le design des branches change un peu. Les ouvertures sont un peu moins importantes le long de la branche (aération moins importante…?) mais le creux près des branches et du verre l’est plus. A voir si cela change sensiblement. La finition sur le bout de la branche est plus pleine. Le design du verre a été légèrement retouché. Les branches ont l’air… allez, 2 mm plus longues. Mais surtout, la forme de l’arête du nez est élargie. A surveiller ! A noter que la version M (par rapport à la L) convient mieux aux visages fins.

Lire la suite « Test lunettes Cébé S’Track M 2.0, verres Vario »

Gabizos 2021 – Tuque d’Arrens : que va donner le parcours de la manche de Coupe de France de course en montagne ?

J’ai eu le plaisir de courir sur le parcours de la Tuque d’Arrens, course en montagne de 11,5 km / 760 m+ de l’événement des Gabizos Trail du 24 juillet prochain. Rappelons que cette course de 11,5 km / 760 m+ sera une manche de la Coupe de France 2021 de course en montagne, et championnat Occitanie !

INSCRIPTIONS ICI !

Donc, ci-dessous, voici quelques images et un peu plus bas l’accès à un album complet, avec un avis sur les points clés du parcours, les points de vue et l’effort qui vous attend ! Le jours de la course, je serai à mon poste de speaker. J’ai vraiment hâte que l’on passe tous un bon moment !

Les coureurs du Gabizos Skyrace seront sur le massif en face !

C’est parti !

Lire la suite « Gabizos 2021 – Tuque d’Arrens : que va donner le parcours de la manche de Coupe de France de course en montagne ? »

Vers un retour des supporters, du sport et des compétitions à partir de mi-avril / début mai…?

Roxana Maracineanu (ministre déléguée aux sports) a participé à l’Instance Nationale du Supportérisme ce vendredi. Elle s’est confiée au micro de RMC SPORT (ICI) sur la question du retour du public dans les stades. Dans les deux semaines qui arrivent, il va y avoir des discussions avec les différents acteurs du sport pour envisager un retour du public dans les enceintes sportives.

Voici ce qu’elle dit : « La seule chose qui pourra changer dans ce délai de quatre à six semaines annoncé par le président de la République, c’est éventuellement le retour des mineurs à une pratique sportive puisqu’aujourd’hui ce sont eux qui sont le plus désavantagés par rapport aux adultes […] Viendront ensuite les autres possibilités de reprise avec de grands espoirs qui sont placés dans le masque de deuxième génération qui permettra de mieux respirer quand on parle, quand on fait du sport, et qui permettra de moins différencier la pratique outdoor et indoor. Et dans un troisième temps, on pourra parler du retour du public dans les enceintes sportives avec peut-être une priorité donnée aux événements qui se déroulent en extérieur et ensuite le public pourra revenir dans des enceintes fermées. C’est ce qui est envisagé aujourd’hui »

Ce que l’on peut comprendre
Lire la suite « Vers un retour des supporters, du sport et des compétitions à partir de mi-avril / début mai…? »

La compétition : le moment de vérité

La compétition, c’est LE moment où il faut briller. Tout le travail cumulé à l’entraînement doit s’exprimer sur une date définie, le jour J, à ce moment précis. Tous ces efforts faits l’un après l’autre s’additionnent pour obtenir un résultat. Mais il faut tenter de l’obtenir sur un « one-shot », sur UN rendez-vous unique. C’est ce qui donne à la compétition toute sa saveur. Aux extrêmes, l’extase ou le drame personnel.

Photo Yann Ilhardoy
Courses d’entraînement : pas vraiment la même chose

Quand la compétition manque, on est tenté de tester sa forme pour voir si l’entraînement a fonctionné et pour ne pas « gâcher », en quelque sorte, tous ses efforts. Bien sûr, cela donne une bonne indication du potentiel actuel, mais il faut aussi replacer la chose dans son contexte. Rappelez-vous le caractère exceptionnel de la compétition :

Lire la suite « La compétition : le moment de vérité »