Chaleur sur la Lou Camin 2017 !

Au mois d’août, il faut s’attendre à des températures élevées. Alors que le week-end avait été clément, ce lundi 14 août à Poueyferré (65) fut très chaud : environ 32°C au départ !

Température et peloton en hausse : 70 enfants, 75 marcheurs et environ 130 coureurs, c’est une belle réussite de la part de l’organisation, sur ce petit village de presque 600 habitants. Mickaël Vera, au four et au moulin, s’est bien démené pour inclure cet événement au coeur des fête du village, avec de très belles récompenses des partenaires, c’est à souligner. Il faut donc remercier tous les partenaires locaux, la marque Uglow qui a offert de beaux produits techniques pour la course à pied ainsi que les bénévoles et la mairie.

 

P1050510 - Copie

 

Un 6 km (un tour avec une côte longue) était proposé. Benjamin Feraud, triathlète, a pris rapidement les devants. En tête au début de la descente, ce sera bon pour la victoire : 22’13 au chrono (125 m+). Romain Bidau le pontacquais est en progrès, il est 2è en 23’22. Alexis Barrau, le cadet des Esclops d’Azun, prend la 3è place en 24’02.

Chez les féminines, Marjolaine Berment (Tarbes Pyrénées Athlétisme) était en bonne forme. Elle fera notamment l’écart en descente pour terminer 10è du général en 28’56. Cécile Riondet (32’17) et Katia Dupont (33’01) complètent le podium.

> resultats lou caminette   Lire la suite « Chaleur sur la Lou Camin 2017 ! »

Marathon des Gabizos 2017 : des courses de toute beauté !

On s’attendait à un bel événement avec cette 3è édition du Marathon des Gabizos : les inscriptions ont fait le plein, le temps était de la partie, et les Esclops d’Azun avec leurs quelques 110 bénévoles avaient tout mis au point. Grâce à leurs efforts et à des coureurs décidés et volontaires dans l’effort, les courses de ce samedi 29 juillet furent intenses, belles et toujours aussi dures.

 

Tout avait commencé vendredi 28 à 18h avec les courses enfants qui sillonnaient les ruelles d’Arrens et son jardin. Ce sont environ 120 enfants, sur 4 courses, qui ont donné le ton à ce week-end. Quel succès ! Débutants ou champions en herbe, les arrivées furent souvent serrées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

x Album photo courses enfants (104)

A 5h30 samedi matin, il faisait encore frais pour le départ du 44 km (3700 m+), mais la première partie vers Gourette donnait le ton. Baptiste Cazaux prenait assez rapidement son train. Lire la suite « Marathon des Gabizos 2017 : des courses de toute beauté ! »

Marathon des Gabizos 2017 : une belle 3è édition s’annonce !

P1010347 (1024x768)

Plus que quelques jours avant la 3è édition du Marathon des Gabizos organisé par les Esclops d’Azun.

Le 28 et 29 juillet prochains à Arrens-Marsous, les deux grandes courses (25 km et 44 km) affichent déjà complet pour la première fois en trois éditions. Quelques dossards ont été rajouté au quota mais il a été impossible de satisfaire tout le monde. Les inscriptions pour la Tuque d’Arrens (9,5 km / 600m + / départ 9h) sont possibles jusqu’au 24 juillet. Le profil reste ouvert à tous, à partir de la catégorie cadet, où les jeunes vont sûrement animer la course. Les festivités commencent dès le vendredi 18h avec la Manu-Lacroix, course gratuite pour enfants.

 

La compétition s’annonce des plus intéressantes au vu du plateau attendu. Lire la suite « Marathon des Gabizos 2017 : une belle 3è édition s’annonce ! »

Font-Romeu : à la rencontre des champions

Centre d’entraînement des champions

Font-Romeu est un centre d’entraînement en altitude, avec des parcours à volonté de 1500 m à 2200 m d’altitude. A 1800 m, le « lycée climatique » est un complexe avec une partie pour les logements, les salles de cours, ainsi que de multiples installations : piste d’athlétisme, piste pour rollers, terrains de foot et de rugby, piscine, salle de basket, salle de judo, patinoire, centre équestre… etc, etc.

J’ai déjà passé des vacances par ici et participé trois fois à la Kilian’s Classik. Ce n’était pas anodin, car pour tout spécialiste ou passionné de course à pied, on y croise des champions de tous les sports, et bien sûr d’athlétisme. Ainsi, j’ai déjà pu discuter avec Paula Radcliffe ou Yohann Diniz, croiser Khalid Shah (champion olympique du 10 000 m en 1992), Frédéric Belaubre (triathlète champion d’Europe), Steve Guénot (champion olympique de lutte en 2008), Ghani Yalouz quand il était athlète (médaille d’argent à la lutte en 1996) et d’autres dont je vais vous parler maintenant pendant un séjour autour du trail de Font-Romeu.

P1050052 (800x600) - Copie
La piste de Font-Romeu, dans un cadre magnifique

 

Actu et champions croisés du 8 au 12 juillet

Romain Courcières, une première sur la Kilian’s Classik Lire la suite « Font-Romeu : à la rencontre des champions »

Kilian’s Classik 2017 : une édition encore réussie !

Le trail de la Kilian’s Classik est un trail que l’on recommande, et ce pour plusieurs raisons.
Tout d’abord pour Font-Romeu, cette ville d’altitude (1750m) très agréable avec ses boutiques, produits artisanaux, animations (etc…) qui est ouverte sur la Cerdagne et ses magnifiques montagnes, formant un terrain de jeu exceptionnel pour les sportifs. Ensuite pour ces distances raisonnables (10 – 17 – 27 – 45 km) sur des tracés superbes et variés qui n’en restent pas moins difficiles notamment à cause de l’altitude.
Egalement pour l’organisation qui est bien rodée. On y fait attention à l’accueil, la course est bien animée et bien tracée.
Les à-côtés sont également nombreux : courses enfants, course en côte, soirée Salomon… ainsi que ceux qui ne font pas partie de la course, avec tous les athlètes de haut niveau qui s’entraînent au stade et autour et que l’on peut croiser, parmi eux des champions olympiques entre autre, vous le verrez dans un prochain article !
On peut simplement regretter que le Team Salomon et ses athlètes « phares » ne soient plus là, comme Kilian Jornet, Jonathan Wyatt, François d’Haène, Anna Frost… croisés les autres années, mais certainement pris par un calendrier très chargé.

P1040909 (800x539) - Copie.jpg

 

Les courses

45 km / 1700 m+

Lire la suite « Kilian’s Classik 2017 : une édition encore réussie ! »