10 km Méridienne 2018 : Kevin Lasserre signe un doublé, Laura Vignot pour une première

Les 10 km, qui plus est officiels, sont assez peu nombreux par rapport à l’offre des compétitions hors-stade. Pourtant au vu du succès de cette Méridienne (on approche les 600 participants course et marche), ce type d’épreuve intéresse encore beaucoup de monde !

Ce matin à Ibos (65), un bien beau soleil sur la plaine et sur les Pyrénées ! Température fraîche, pas de vent ou si peu, il fallait sortir le chrono ce matin !

 

P1070054 - Copie
Photo : Sophie Campet
Côté course

Kevin Lasserre (ASM Pau) était pressé. C’est lui qui met déjà mettre le feu aux poudres au premier kilomètre. Kevin Martins (Oloron) suit, avec Valentin Rouvier (Pau) et Mathieu Dorgans (TPA), des coureurs qui se confrontent régulièrement toute l’année, et qui savent donc à quoi s’en tenir. Mais Lasserre Lire la suite « 10 km Méridienne 2018 : Kevin Lasserre signe un doublé, Laura Vignot pour une première »

Réglementation des courses hors-stade pour 2019 : tour d’horizon

Récemment, la réglementation 2019 des courses hors-stade a été publiée sur le site de la Fédération Française d’Athlétisme. Nous vous invitons, coureurs et organisateurs, à garder ce lien et à vous y référer.

Avec vous, faisons un petit tour des grandes lignes de cette réglementation, qui pour certains sera simplement une sorte de rappel, bien qu’elle soit chaque fois rafraîchie.

 

Sans titre

 

Constat

Ce que l’on constate dans de nombreux départements, c’est la hausse des courses hors-stade. De nombreuses courses, notamment des trails, ont rempli le calendrier ces dernières années, et les week-end comptent quelques fois plusieurs courses dans le même département, à moins de 50 km de distance. Un calendrier assez inégal qui plus est, puisque la majorité se concentre à la belle saison, entre avril et octobre, laissant plus disponibles les mois d’hiver. Et encore, de nombreuses manifestations ne se signalent pas et voient le jour de façon un peu confidentielle.

La masse de coureurs est donc diffuse, avec de toutes petites manifestations, et le niveau des courses s’en ressent également (avec le fait aussi que la masse se tourne plus vers le loisir). L’offre nouvelle est donc difficile à faire et il n’est pas simple de sortir son épingle du jeu.

Pour les nouvelles organisations, ou celles déjà existantes, cette réglementation FFA vous guidera, tout en sachant que : « Les règles techniques et de sécurité générales et les règles techniques et de sécurité spécifiques aux courses en milieu naturel […] doivent aussi s’appliquer pour tous les organisateurs affiliés ou non à la FFA. Les règles administratives fédérales et les règles techniques et de sécurité fédérales ont quant à elles vocation à s’appliquer seulement aux organisateurs affiliés à la FFA. »

 

Course sur route

Les courses sur route doivent Lire la suite « Réglementation des courses hors-stade pour 2019 : tour d’horizon »

Une SkyRhune 2018 enflammée !

L’été a joué les prolongations le 22 septembre dernier lors de la 5è SkyRhune. Le soleil a chauffé plein fer sur la tête des coureurs dans une ambiance par nature déjà bouillonnante, et les « têtes brûlées » l’ont payé au prix fort !

Petit tour sur la Rhune en matinée : le décor montagneux avec l’océan en fond fera sans aucun doute son effet, le cadre est splendide ! Mais il se mérite… Et il fait déjà chaud. Les coureurs vont en baver, c’est certain.

 

20180922_111107 - Copie

 

A 13h30, les jeunes s’élancent au sprint, pour une épreuve de 10 km / 600 m+ qui va durer environ 50 min – 1h. Dans ce peloton des 15-20 ans, des habitués à la compétition pour la plupart, dont certains avec des sélections au compteur et des références solides. Par exemple, le vainqueur François Joseph Bové (19 ans) qui a terminé 36è des mondiaux de course en montagne à Canillo (Andorre) et qui vaut 14’55 au 5000m. Il l’a emporté en 51’13 ! Mélissa Hourdebaigts, la landaise, fait de même chez les filles en 1h06’49.

 

P1080891 - Copie (1024x933) - Copie.jpg

 

Place aux bolides avec une start-list de folie, peuplée et dense comme jamais. Le peloton a Lire la suite « Une SkyRhune 2018 enflammée ! »

Le trail Lourdes-Bagnères passe la 3è samedi 15 septembre

L’événement approche : le Trail Lourdes-Bagnères, c’est dans moins de 20 jours ! Et si vous souhaitez participer, c’est par là qu’on s’inscrit !

=> INSCRIPTIONS internet !

Lourdes et Bagnères-de-Bigorre sont les deux villes principales situées à l’entrée du piémont haut pyrénéen. Deux cités dont les terrains sont particulièrement arpentés par les traileurs pour leur situation géographique et les terrains de jeux variés.

Le trail Lourdes-Bagnères fait le lien entre ces deux villes et vous offre un parcours plutôt ardu mais aux points de vue magnifiques. Le Montaigu et le Pic du Midi vous regardent… Alors, êtes-vous prêts pour cette belle classique en devenir ?

L’association Die Jolin Stones, qui organise cette épreuveest une équipe de passionnés qui veut offrir aux coureurs une belle épreuve. Vos efforts et les leurs iront en faveur de quatre associations caritatives qu’ils soutiennent à longueur d’année.

 

P1050890 - Copie

 

Parcours
45 km 3000 m+  /  relais : 22 km 1400 m+ & 23 km 1600 m+

Le départ se fera à 8h depuis l’arche du Pic du Jer à Lourdes. Après 1 km sur la coulée verte, l’ascension démarre par Lire la suite « Le trail Lourdes-Bagnères passe la 3è samedi 15 septembre »

Sponsoring : comment ça marche ?

Loin de vouloir vous faire une étude sur le sponsoring, voici tout de même de quoi vous éclaircir sur le sujet, omniprésent à l’heure où la course à pied (running et trail) se développe et où la communication est hyper importante.

Bien sûr, au vu du nombre croissant de coureurs, il existe finalement peu de privilégiés bénéficiant des avantages matériels d’une marque ou d’un magasin. Car oui, pour ceux qui s’imaginent que l’on peut vivre de la course à pied en étant sponsorisé… Ce n’est pas le cas. Ceux qui peuvent en vivre sont vraiment très peu nombreux : les Kilian Jornet, Emelie Forsberg ou encore Sébastien Chaigneau, de manières différentes, développent leur activité et travaillent au développement de la marque.

 

Vérités sur le sponsoring

Le sponsoring, magasin ou marque, c’est la plupart du temps un don en textile, chaussures et/ou matériel à l’athlète contre sa représentation en compétition ou à l’entraînement. Autrement dit, vous courez en portant ces affaires pour donner de la visibilité à la marque. C’est une histoire de donnant-donnant.

 

P1080025 - Copie

 

Le développement des réseaux sociaux permet à la marque d’être plus visible grâce à l’image, et de communiquer sur ses produits et sa philosophie. Par contre, si vous Lire la suite « Sponsoring : comment ça marche ? »