Courir : le plaisir dans la variété des sensations

Si vous êtes ici, c’est que pour vous, courir est une passion et un plaisir. Le plaisir simple de pratiquer cet effort, le goût pour le dépassement de soi et la performance, les sensations que cela procure… Pour de nombreuses raisons, que nous allons en partie évoquer. Mais la course à pied prend différentes formes selon les disciplines. Bien particulières de l’une à l’autre, mais toutes passionnantes et enrichissantes. Des sensations qui sont toujours nouvelles !

 

89653532_1553344521493717_121845537832960000_n

 

C’est de cela que nous allons parler, pour tenter d’expliquer à chacun ce que chaque secteur ou chaque discipline a de passionnant. Peut-être cela vous donnera-t-il l’idée d’essayer quelque chose que vous ne connaissez pas et qui vous interroge ?

Ce qu’il faut ajouter, tout d’abord, c’est que même si l’entraînement croisé est nécessaire, ponctuellement ou régulièrement, être performant dans un secteur demande de ne pas trop s’éparpiller. Pour résumer, une performance sur 10 km doit se préparer spécifiquement, sur une période entière, sur une année, voir plus quand on cherche à tirer le meilleur.

 

Course sur route

P1110008La route, c’est souvent une histoire Lire la suite « Courir : le plaisir dans la variété des sensations »

La réalité de l’entraînement trail

Le succès du trail n’est plus à démontrer depuis une dizaine d’année, et encore plus depuis 5 ans. Les compétitions ont du succès, la communication y a son importance, les gros événements marchent, le tourisme et l’économie locale y trouvent leur compte, et les coureurs aussi !

S’aligner sur un trail de montagne, sur un ultra, ou simplement se faire plaisir en nature, ce n’est pas anodin. Là où un entraînement 10 km et semi prend entre 45 min et 1h30 dans l’ensemble, faire une sortie d’entraînement trail peut prendre plusieurs heures. Le TEMPS est bien sûr central dans notre démarche d’entraînement.

 

20200530_063921 - Copie

 

Et comme les distances longues et le dénivelé plus ou moins important y sont bien souvent associés, pas question de Lire la suite « La réalité de l’entraînement trail »

Confinement : impact sur le physique, réaction à adopter et préparation pour l’après.

Le confinement, c’est un changement forcé dans notre mode de vie, notre activité physique journalière et notre entraînement à proprement parler. Forcément, tout cela aura des impacts sur notre corps. Pour parer aux effets délétères, s’entretenir et préparer la sortie, nous avons adressés quelques questions à Emeline OUDET, kinésithérapeute du sport à Billère (64) et traileuse, que vous avez sans doute déjà lue sur Run in Pyrénées sur les articles santé / kiné.

 

P1100446 - Copie

 

Emeline, les conditions matérielles du confinement ne sont pas les mêmes pour tous. La situation fait aussi que certains vont se mettre à faire plus de sport, et d’autres, beaucoup moins.
Quelles peuvent en être les conséquences physiques dans les deux cas ?

 

Cette période est particulière, nos vies ont changé depuis un mois, notamment au niveau de la répartition de notre temps d’activité ou à l’inverse d’inactivité.
Effectivement, il existe de grandes différences entre ceux* qui continuent de travailler « normalement », voire plus : professions médicales, agroalimentaires, commerces de première nécessité etc. D’autres* télé-travaillent, et enfin certains* sont en activité partielle ou à l’arrêt tout simplement. Les conditions en terme de temps libre ne sont pas les mêmes pour tous.

*Nous prenons en compte des personnes qui pratiquaient la course à pied avant le confinement.

En effet, les premiers cités ont forcément Lire la suite « Confinement : impact sur le physique, réaction à adopter et préparation pour l’après. »

Compléments alimentaires et super-aliments : l’avis d’une naturopathe

Ce sujet revient souvent dans l’esprit des coureurs, surtout au moment de rester en forme, et en bonne santé (sans tomber malade), mais aussi dans un but d’accompagnement dans la progression.

Après avoir récemment publié un test sur le sujet (voir ici), et testant en ce moment la spiruline Spir’up, il me semblait important de donner la parole à un spécialiste pour avoir un avis éclairé.

J’ai donc contacté Safia-Lise Saighi. Traileuse et skieuse dont nous avons déjà parlé sur Run in Pyrénées (ici, ou encore ici). Sa pratique, son mode de vie et ses connaissances sont aujourd’hui au service de son métier de naturopathe (voir « Outdoor Green Therapy »)

 

P1040196 (1024x877) - Copie

 

1) Si on veut faire les choses bien, on dit que notre nourriture nous apporte assez de nutriments, vitamines et bienfaits… Quel est ton point de vue là dessus par rapport à notre sujet ?

La réponse dépendra du point de vue mais aussi du type de nourriture que l’on aura l’habitude de consommer !

D’une part, le sportif, par sa pratique, a des besoins spécifiques et parfois accrus en minéraux et vitamines (transpiration, activité musculaire et nerveuse intense…).

D’autre part, Lire la suite « Compléments alimentaires et super-aliments : l’avis d’une naturopathe »

L’entraînement bi-quotidien : à tester dans son programme

Bien sûr, courir deux fois dans une journée demande de l’organisation. Mais quand on peut occasionnellement le faire, il y a un vrai intérêt sportif et une vraie efficacité dans l’entraînement.

Cependant, il ne faut pas faire n’importe quoi. Parlons-en pour évacuer la question.

  • insérer du bi-quotidien dans son programme quand on court moins de 4 fois / semaine. 
  • faire un bi-quotidien en début de préparation
  • placer un entraînement très dur la veille ou le lendemain
  • sur ces deux entraînements, faire deux fois le même type de séance / d’effort
  • placer un bi-quotidien en semaine de compétition…

 

45414770_2175568532693865_5117745251657711616_n - Copie

 

L’entraînement bi-quotidien est idéal à caler une fois dans une semaine où l’on s’entraîne entre 4 et 7 fois. Il permet Lire la suite « L’entraînement bi-quotidien : à tester dans son programme »