10 km FFA de Lacq : RDV le 2 avril prochain pour battre votre record !

Les inscriptions sont ouvertes !

L’année 2022 marquait le grand retour des 10 km de Lacq, qui avait connu de belles heures au milieu des années 2000.

Le record date de 2006 avec un chrono de 28’29 par Simon Munyutu, et à cette occasion, 4 coureurs étaient passés sous les 29′, et 11 sous les 30′ ! Cette même année, Tbissam Lakhouad courait 33’46, record également toujours en place chez les femmes, avec un top 10 sous les 40′.

L’année dernière, c’était donc l’année du renouveau. Un parcours parfaitement mesuré selon les normes FFA, mais une validation qui doit attendre 2023. Pourtant l’an dernier, 267 coureurs avaient pris le départ. Parmi eux, des coureurs de renom comme les vainqueurs Yohan Kowal (29’36, en prépa marathon) international sur piste et notamment champion d’Europe de 3000 m steeple 2014, et Laura Vignot (34’59) 4è des France de montagne et sélectionnée en bleu. Voilà qui posait les marques d’un renouveau ambitieux pour Vincent Etchebest et son équipes des Foulées du Bassin de Lacq.

Une ambition qui va continuer de grandir cette année, avec encore plus de monde, un gros niveau de coureurs et de coureuses, et un parcours parfaitement plat et propice à la performance.

Venez défier votre chrono à Lacq le 2 avril prochain pour établir un nouveau record !

« Nous ambitionnons d’organiser les Championnats de France de 10 KM en 2024 »

L’organisateur nous l’avait dit l’an dernier : « L’ambition est de prouver que nous avons l’un des parcours les plus rapides de France et de ramener les 10 km de Lacq dans les courses de référence nationale comme elle l’était jusqu’en 2009. Les 10 km de Lacq se sont toujours démarqués pour leur qualité d’organisation et l’accueil de ses bénévoles, et nous avons bien l’intention de continuer ainsi. L’année prochaine, l’épreuve sera qualificative pour les France, et nous ambitionnons d’organiser les Championnats de France de 10 KM en 2024. »

Lire la suite « 10 km FFA de Lacq : RDV le 2 avril prochain pour battre votre record ! »

Le Trail des Fleurs va fêter sa 5è édition le 15 juillet prochain !

5 ans déjà, que le temps passe vite… Vous connaissez l’humeur du Trail des Fleurs ? Vous proposer un parcours joli et un bon morceau de montagne, puis fêter tous vos efforts dans la joie et la bonne humeur ! Avec quelques petites nouveautés pour cette 5è édition, autant vous dire qu’il faudra être là pour passer un bon moment avec les Biches and Run !

Notez le rdv 2022 : samedi 15 juillet à Barèges (65)

– INSCRIPTION –

SITE INTERNET DU TRAIL DES FLEURS
Quoi de neuf, traileur ?

Tout d’abord, des nouvelles Biches sortent du bois : c’est Ludivine et Adélie qui rejoignent la troupe. Un peu de nouveauté, une nouvelle énergie, d’autres idées…Elles représentent très bien le label TDF (Trail des Fleurs) : ce sont des nanas cools, qui aiment le sport, mais pas que ! On n’oublie pas Arnaud (local de l’étape) qui intègre l’asso et s’investit toujours autant.

Lire la suite « Le Trail des Fleurs va fêter sa 5è édition le 15 juillet prochain ! »

Mon top 3 des produits Beez’nergy de Ballot-Flurin

Beezbergy, vous connaissez ?

BEEZNERGY, c’est la gamme « sport » de Ballot-Flurin. La marque des produits issus de la ruche, dont le siège est à Maubourguet (65). Je suis ravi d’avoir pu la tester sur ma saison sportive : c’est bio, c’est local, respectueux de l’environnement. J’ai pu avoir des produits de manière plus élargie que sur la gamme sport, mais j’avais envie de vous parler de trois produits qui m’ont vraiment beaucoup plu et qui m’ont été très utile. Ce sont des produits coups de coeur, mais je saurai vous rendre un avis objectif sur ce que j’ai moi-même constaté sur mon utilisation.

Beeznergy Gel Endurance

A retrouver ICI

Une préférence par rapport au Gel Fast, par rapport à son goût, avec l’ajout de menthe poivrée qui adoucit et laisse une impression de frais. Quand c’est agréable, on valide mieux ! Les deux passent très bien à ce niveau-là, bien que pour certain le goût sucré soit prononcé. Je conseille bien sûr de boire un peu d’eau dans la foulée. Cela dit, pas de bond de la glycémie dans le sens où les sucres sont naturels, notamment le miel ou le sirop d’agave.

Les compositions des deux produits diffèrent légèrement. Ce ne sont pas tout à fait les mêmes miels, les mêmes propolis, et les proportions sont légèrement différentes. Le Fast va avoir une touche de guarana et de caféine pour une stimulation plus directe.

Dans tous les cas, au goût, le Gel Endurance est top. Il donne envie d’y revenir. Et en terme d’efficacité, vous avez compris celui qu’il faut choisir pour un effet plus rapide, et l’autre pour un apport plus lent. Il n’y a pas besoin de s’en gaver beaucoup pour une sortie de 1h30 à 3h. Une dose dans la fiole réutilisable suffit. Par contre, je vous conseille de bien la remplir, pour en avoir suffisamment. Petit inconvénient : le fond de la fiole n’est pas simple à finir, il en reste toujours un peu au fond, il faut appuyer jusqu’au bout et aspirer fort pour la vider. Point positif : réutilisable donc, et la fiole transparente permet de contrôler ce qu’il reste !

Lire la suite « Mon top 3 des produits Beez’nergy de Ballot-Flurin »

Stop au délire de l’évolution des paires de running !

C’est un vrai coup de gueule adressé aux concepteurs des marques de running. Un parti pris qui concerne mon propre avis, bien que nous serons quelques-un(e)s, sans doute, à se ranger derrière cela.

Vous le savez, on propose des tests produits sur Run in Pyrénées. A bientôt 38 ans, j’ai plus de 30 ans de course à pied derrière moi, je cours sur tous les terrains, j’ai été vendeur running généraliste et spécialisé, et les chaussures de course à pied m’ont toujours intéressées.

Cela m’agace très sérieusement de constater que la grande majorité des paires de running actuelles prennent des millimètres d’épaisseur et des formes toujours plus dingues et toujours moins proches du « naturel ».

Minimalisme, maximalisme, et plaque carbone

La conception des paires de running a toujours été tiraillée entre la science et le marketing. Aux alentours de 2010, la vague du minimalisme a fait un bien fou : les chaussures se sont allégées, ont baissé de hauteur et de drop. Tout ce qu’il fallait pour tendre vers un produit efficace et un respect du corps. La limite était de ne pas tomber dans le délire du changement radical : passer d’une chaussure lourde – amortie – avec du talon,… à quasiment rien sous le pied, en pensant que ça allait résoudre les problèmes physiques. On sait que tout changement doit être progressif et motivé, avec le recul nécessaire sur les effets encourus. Voir notre article.

Pour ma part avec des maux de dos, je mettais des chaussures un peu trop lourdes et trop amorties en pensant qu’il me fallait cela pour mes douleurs. La transition fut progressive, paires par paires, pour apprécier enfin des poids modérés à légers, un drop de 4 mm idéal, et une hauteur de semelle pas trop éloignée du sol pour ressentir les informations qui en parviennent.

Ensuite, il y a eu notamment la marque Hoka qui a conservé globalement des drops peu importants, mais posé sur des hauteurs élevées, avec des semelles épaisses, et disons le, souvent molles. Quelques marques les ont imité car il y a eu une vraie adhésion d’une partie des coureurs. Mais cela restait globalement limité à quelques modèles.

Et puis il y a eu Nike et les plaques carbone depuis 2019 grosso modo. Attention, les plaques carbone existaient déjà depuis quasiment 20 ans ! C’était assez rare. L’appui marketing a fait son effet, Kipchoge et ses 2 h au marathon aussi. Plus les gens les ont essayées, plus l’efficacité remarquée a pris chez les pros, puis chez les amateurs. Et même si les prix sont hallucinants (entre 200 et 300 € la paire de running !), il fallait l’avoir ne serait-ce que pour « ne pas être désavatangé » par rapport à la concurrence. Même à petit niveau, on a voulu être au niveau de « sa » concurrence, et battre ses records à l’aide de la technologie. L’efficacité est semble-t-il réelle, peut être aussi grâce à un effet placébo, mais force est de constater tous ces records qui sont tombés ces trois dernières années… Bref.

Il faut se rappeler qu’un certain Sébastian Coe, ex champion olympique du 800 m (et athlète Nike…) président de World Athletics depuis 2015, a autorisé la norme officielle : ne pas dépasser 40 mm avec ces chaussures. Ça tombe bien, pile poil ce qu’il faut pour une semelle avec plaque carbone. Cela nécessite une grande épaisseur, des formes de semelles particulièrement incongrues, du moins éloignées d’une forme naturelle.

Exemple de la Kinvara 14 – Instagram Roadtotrailrun

Si encore on en était resté aux plaques carbone…

Lire la suite « Stop au délire de l’évolution des paires de running ! »

Pibeste Intégral : en route pour la 2nde édition ! 13 mai 2023

Les Montagnards Argelésiens course à pied ont lancé l’an dernier la première édition du Pibeste Intégral. Un lancement sur les chapeaux de roue, puisque les inscriptions avaient fait le plein : pas loin de 700 finishers avaient franchi la ligne d’arrivée !

Une belle réussite donc, avec un concept bien ficelé au départ : un Pibeste à affronter deux fois par deux endroits différents, des maillots de grimpeur, descendeur et finisseur à se disputer, un parcours plus abordable pour que tout le monde participe… Du technique, du bucolique, du photographique, et de l’épique, avec une arrivée au sprint mémorable !

INSCRIPTIONS OUVERTES ! (ICI)

Le Pibeste, c’est ce sommet à 1349 m d’altitude que vous voyez d’assez loin, en plaine ou depuis d’autres point de vue en altitude. Situé entre Lourdes au Nord et Argelès-Gazost au sud, c’est un terrain très apprécié des traileurs car il est assez proche de la plaine, offre un dénivelé intéressant et un terrain de jeu assez étendu et varié. En haut, la vue sur la chaîne y est superbe !

Ce massif abrite une réserve naturelle régionale, « Pibeste-Aoulhet », où de nombreuses espèces animales et végétales y sont protégées, comme le mouflon, symbole sur le logo, associé au hibou ou « gahus », symbole du club.

PROGRAMME

Programme du samedi 13 mai 2023


​TOUTE LA MATINÉE : Marché des producteurs locaux au centre ville

10h00 : Retrait des dossards

13h30 : Départ INTEGRALE DES MOUFLONS

14h00 : Départ BALCONS DES GAHUS

15h00 : Arrivée des premiers coureurs

19h00 : Remise des prix

20h00 : Buffet gratuit pour tous, soirée en musique

Vous pourrez rester sur place pour le suivi avec l’aide de PB-Organisation et de l’équipe. Bien sûr, vous pourrez aller encourager les coureurs sur le parcours. Ensuite, vous pourrez profiter du centre d’Argelès pour vous détendre en soirée, sur le week-end, ou plus si affinités !

Course commentée par Run in Pyrénées & partenaire communication

Les deux parcours
Lire la suite « Pibeste Intégral : en route pour la 2nde édition ! 13 mai 2023 »