Un an après, revoici Yann, le traileur aux pieds-nus !

L’an dernier, sur la Rhune, il s’était fait remarqué par le public en courant la SkyRhune pieds nus. A l’époque, je m’étais empressé de lui « tendre le clavier », car de multiples questions trottaient dans ma tête, comme je l’imagine dans celles de ceux qui l’ont vu dévaler les pentes pierreuses du massif basque.

Comment pouvait-il courir en montagne pieds nus ? Qui était-il ? Pourquoi et comment en était-il venu là ? Si vous voulez retourner sur ses réponses post-Rhune, c’est ICI. Un an après, alors que l’événement arrive dans moins de deux mois, j’avais envie de voir si quelque chose avait changé ou évolué. Voici donc l’échange avec Yann, ce va nu-pied, le coureur « barefoot ».

14457468_1269101323120130_5588388620433019273_n
Salerno Photo

 

– Bonjour Yann et merci de répondre à Run in Pyrénées ! On s’était entretenu l’an dernier car tu avais surpris tout le monde à la SkyRhune (21 km / 1700 m+) : tu avais couru pieds nus tout en obtenant un bon classement ! (117è en 2h52). Que devient Yann en 2017 ? Toujours coureur pieds nus ?

Bien le bonjour !!! Oh que oui, toujours pieds-nus, par tous les temps et en toutes saisons. Je continue les sorties trails ou randonnées pieds-nus. Et j’ai même eu la chance, au mois de juin, de pouvoir encore goûter à la neige au col d’Arraillé dans la vallée de Gaube !

 

Tu avais été déçu de ton résultat à la SkyRhune 2016. Est-ce que tu t’es préparé encore plus cette année ? Comment, et quel objectif vises-tu ? Lire la suite « Un an après, revoici Yann, le traileur aux pieds-nus ! »

Font-Romeu : à la rencontre des champions

Centre d’entraînement des champions

Font-Romeu est un centre d’entraînement en altitude, avec des parcours à volonté de 1500 m à 2200 m d’altitude. A 1800 m, le « lycée climatique » est un complexe avec une partie pour les logements, les salles de cours, ainsi que de multiples installations : piste d’athlétisme, piste pour rollers, terrains de foot et de rugby, piscine, salle de basket, salle de judo, patinoire, centre équestre… etc, etc.

J’ai déjà passé des vacances par ici et participé trois fois à la Kilian’s Classik. Ce n’était pas anodin, car pour tout spécialiste ou passionné de course à pied, on y croise des champions de tous les sports, et bien sûr d’athlétisme. Ainsi, j’ai déjà pu discuter avec Paula Radcliffe ou Yohann Diniz, croiser Khalid Shah (champion olympique du 10 000 m en 1992), Frédéric Belaubre (triathlète champion d’Europe), Steve Guénot (champion olympique de lutte en 2008), Ghani Yalouz quand il était athlète (médaille d’argent à la lutte en 1996) et d’autres dont je vais vous parler maintenant pendant un séjour autour du trail de Font-Romeu.

P1050052 (800x600) - Copie
La piste de Font-Romeu, dans un cadre magnifique

 

Actu et champions croisés du 8 au 12 juillet

Romain Courcières, une première sur la Kilian’s Classik Lire la suite « Font-Romeu : à la rencontre des champions »

Alain Mimoun, champion éternel

4 ans déjà qu’Alain Mimoun nous a quitté, le 28 juin 2013. Ses exploits et sa personnalité m’avait inspiré ces quelques lignes, que je partage à nouveau avec vous.

 

193209_10151150488417066_600133422_oAprès tant de foulées, tant de sols foulés et de foules à tes pieds,
Tu es parti rejoindre Emil ton camarade sur la ligne d’arrivée.
Désormais il manque quelqu’un dans le domaine de la course à pied,
Et de tels exploits de nos jours ne sont pas prêts d’arriver.

On ne t’as rien donné, et pourtant tu as franchi les obstacles de la vie,
Des champs de bataille aux champs de boue, l’histoire t’as suivie,
Sur la piste et sur la route, avec grand succès ton chemin tu as poursuivi,
Puis jusqu’à la fin tu as continué… tu as toujours couru, c’était ainsi !

De tes chevauchées fantastiques nous gardons les images en tête,
De tes conseils prodigués nous n’en perdions pas une miette,
Faisons que tout cela ne tombe pas aux oubliettes !
Alain Mimoun, nous n’oublierons jamais ta silhouette …

 

alain-mimoun-et-emil-zatopek_

Vous ne connaissez pas Alain Mimoun ? Lire la suite « Alain Mimoun, champion éternel »

Zegama : la folie basque ! Guillaume Beauxis et Nicolas Bouvier-Gaz racontent

Zegama est un village de 1600 habitants situé à 50 km au sud de Saint-Sébastien. Il abrite une des courses les plus folles, les plus relevées en skyrunning !

Une course difficile (42 km / 5400 m + et – réunis) et au niveau hyper dense. Kilian Jornet est déjà venu l’emporter, mais son record a été battu cette année (28 mai) par le norvégien Stian Angermund en 3h45’08. Le 2nd fut Marco De Gasperi (3h48’20) plusieurs fois champion du monde de course en montagne et le 3è Marc Lauenstein qui a remporté le Ventoux cette année.
Chez les femmes, Maïté Maiora a mis 4h34’27 (record féminin), devant Silvia Rampazzo (4h37’17) et Sheila Avilès (4h43’24).
Résultats 2017

 

Les conditions d’inscriptions sont très drastiques : 500 coureurs seulement peuvent participer, alors qu’il y a près de 10 000 demandes !

150 places sont réservées pour les invités, c’est à dire les coureurs élites, sponsorisés ou partenaires de l’épreuve.
125 places pour les coureurs les plus rapides des deux dernières éditions et qui souhaitent revenir.
225 places pour le public.

Bien sûr, vous imaginez bien qu’il y a un pré-enregistrement et un tirage au sort (fin janvier-début février), et que les « miraculeux » élus seront annoncés officiellement par la suite.

 

Quelques pyrénéens ont déjà participé comme Lire la suite « Zegama : la folie basque ! Guillaume Beauxis et Nicolas Bouvier-Gaz racontent »

400 km pour l’Espoir : courir pour aider la lutte contre le cancer

Régis Lacau est un coureur comme nous tous. Il s’entraîne pour lui, participe à des courses… pour le plaisir et pour sa progression personnelle. L’homme est discret, simple, humble. Habitant Louey (65) et proche des Pyrénées, il est bien sûr attiré par les Pyrénées et les grands espaces naturels.

Une amie à lui, Agnès, est touchée par le cancer. Du coup, Régis ramène de ses sorties des bouts de nature en photo pour l’aider à s’évader. Touché par son combat contre la maladie, un projet lui est venu en tête, pour associer cet esprit d’évasion et participer à l’aide contre le cancer. Il a pour objectif de parcourir 400 km, de Vielle-Aure (65) à Hendaye (64), et par la même occasion de récolter des dons pour la Ligue contre le cancer.

image1 - Copie

Lire la suite « 400 km pour l’Espoir : courir pour aider la lutte contre le cancer »