Quelques documentaires sur la course à pied, à voir et à revoir !

Vous avez un peu de temps devant vous ? Oui…? Alors, ça tombe bien ! Asseyez-vous confortablement. Dans cet article, vous trouverez 7 vidéos et pas loin de 8h de documentaire sur la course à pied, athlétisme – route – trail. On vous conseille de prendre un bon ravito, ou alors de mettre cet article dans vos favoris.

Et comme la passion se partage, n’hésitez pas à le passer à tous vos amis, dans vos clubs ou associations ! Au fil des kilomètres, vous apprendrez peut-être plein de choses sur la course à pied, l’histoire de notre sport, de certaines courses ou grands champions. C’est parti !


 

L’odyssée du coureur de fond

Un documentaire de Jean-Christophe Rosé.
Produit par Michel Rotman et Marie Hélène Ranc.
Montage Cécile Coolen
Image Georges de Genevray
Son Philippe Sorlin
Avec la participation de La Sept Arte
Kuiv Productions 1997

220px-Paavo_Nurmi_(Antwerp_1920)

> Montage, commentaires, images inédites, récit, histoire… Un grand documentaire ! Un seul regret : ne pas avoir les chronos des différentes performances.


 

Sommes-nous faits pour courir ?

Lire la suite « Quelques documentaires sur la course à pied, à voir et à revoir ! »

12’51 ! La tentative originale de record du monde du 5 km route par les jeunes athlètes de Font-Romeu

Une idée saugrenue ? Peut-être… Un joli délire sportif ? Sans doute !

A l’annonce de l’annulation des championnats de France de cross prévus à Montauban le 7/8 mars, une bande de copains, étudiant au Staps de Font-Romeu qui s’entraînent régulièrement ensemble, s’est vite mis en tête une autre idée. Laquelle ?

> Courir 5 km route dans une descente de col, le plus vite possible.

C’est parti pour le trio suivant :

  • Théo DÉTIENNE (21 ans) : 2è des derniers championnats d’Occitanie sur cross court, 15è l’an dernier aux France à Vittel, 2è d’une manche de Coupe du Monde de skyrunning (Matheysins) en 2019, 8è aux France de course en montagne à St Gervais (2è espoir), champion de France junior 2018 à Arrens-Marsous. Il est depuis 2020 membre du Team Salomon. A noter qu’il a aussi réussi un chrono de 30’20  au 10 km l’an dernier, à St-Médard.

Sans titre 2

 

  • Corentin PERON (23 ans) : pistard licencié en Bretagne, voici quelques uns de ses records. 800 m : 1’54″47  –  1000 m : 2’30″02  –  1500 m : 3’53″61 (espoir) –  3000 m : 8’45″35 (sénior)  –  10 km route : 31’50 aux France de 10 km à Canet l’an dernier.

Lire la suite « 12’51 ! La tentative originale de record du monde du 5 km route par les jeunes athlètes de Font-Romeu »

Run in Pyrénées : infos et anecdotes

Pour tous ceux qui sont curieux, qui aiment les anecdotes diverses et variées, qui aiment la transparence et savoir comment ça se passe un peu en « coulisse », voici un petit article pour vous parler de tout ça. J’aime (Mathieu) rester proche des coureurs et j’essaie régulièrement de me mettre à la place des gens. Alors pour ceux qui suivent de près, ou qui regardent tout ce qui se passe autour de Run in Pyrénées de loin, ce qui vient est aussi pour vous !

 

Anecdotes sur les courses et coureurs

P1090027 (768x1024) - CopieLa première qui me vient en tête, c’est lors de cette SkyRhune 2018 surchauffée. Je suis derrière la ligne d’arrivée, je prend les photos et recueille les sentiments des coureurs. Nicolas Martin l’emporte et se met vite à l’ombre. Le jeune Julien Michelon crée la surprise, il termine second. Je vais le voir, le félicite et… il me demande combien il a terminé ! Je lui répond 2è… Il me demande si j’en étais sûr. Oui, Nicolas Martin vient de gagner, il était bien second. Le jeune homme était passé en tête au sommet, fait presque toute la descente devant, termine second, mais ne s’en était pas rendu compte ! Il pensait qu’il était dans les 10… L’effort et la chaleur l’avaient quelque peu perturbé !

Championnats de France de 10 km en octobre à Canet-en-Roussillon. Je termine à 7h l’animation (nuit comprise) du 100 Miles Sud de France. Les France de 10 km sont à 20 km. J’étais fatigué, mais pas grave, je vais jeter un coup d’oeil aux France ! Je me place d’un côté sur le passage du 1er tour, d’un autre sur le rond point précédent l’arrivée. Et j’ai bien fait ! Car Lire la suite « Run in Pyrénées : infos et anecdotes »

Pyrénées Personal Training : trois athlètes de Paul Boussemart témoignent

Nous vous avions présenté Paul Boussemart et son activité de coaching il y a à peu près un an. Depuis d’ailleurs, Paul est devenu un des partenaires de Run in Pyrénées ! Je l’ai croisé à plusieurs reprises et voit régulièrement ses athlètes.

Remise en forme, préparation pour des objectifs personnels, à visée de performance, découverte : quel que soit son public, il s’adapte au coureur. Quoi de mieux que de demander aux coureurs comment ça se passe en collaborant avec lui ? Deux femmes, un homme, voici donc le témoignage et le ressenti de chacun d’entre eux : Emeline Oudet, Renaud Doby, Céline Pocq-Talrich.


• Comment avez vous connu / découvert Paul ?

Emeline

Nous nous sommes rencontrés en 2014, lors de mon arrivée à Pau. J’ai alors intégré le « team Kayakinpy », un groupe d’athlètes kayakistes de haut niveau dont il était le préparateur physique depuis quelques années. Il s’est donc occupé de ma préparation physique lors des saisons de kayak jusqu’en 2017. J’ai basculé sur une pratique plus intensive du trail depuis 2 ans. Fin d’année dernière, après avoir été coachée à distance par Jérôme Vaglio (Alpha Training), j’avais besoin d’un encadrement sur place. Il m’a paru naturel de solliciter Paul, qui me connaissait depuis quelques années.

P1100446 - Copie
Emeline remporte le 29 km du Montan’Aspe

Renaud

Paul a accompagné certains athlètes de l’équipe de France en préparation physique et moi je suis un ancien kayakiste des équipes de France U23. Je l’ai donc rencontré dans Lire la suite « Pyrénées Personal Training : trois athlètes de Paul Boussemart témoignent »

Rétro : il y a 8 ans, les championnats de France de course en montagne à Tardets (64)

C’était il y a 8 ans en arrière, le 7 août 2011 à Tardets (64), au coeur de la Soule. 8 ans déjà, que le temps passe vite ! Je vous propose de revenir sur ce qu’il s’est passé ce jour-là, lors d’un championnat de France mémorable avec la pluie qui a rendu le terrain particulièrement difficile, et le souvenir encore vif des années après !

68593642_2365517113699189_5571517724825223168_n.jpg


 

A Tardets, la Madeleine se court encore en compétition pendant le Tour de la Soule. Elle a été il y a quelques années manche de Coupe de France de course en Montagne. En tout cas, la chapelle de la Madeleine, à 795 m d’altitude, se mérite, car la pente pour y grimper est raide, et la descente jusqu’à Tardets peut faire trembler les jambes des coureurs qui s’y engagent avec force.

Le parcours faisait environ 13 km et 900 m+ pour les hommes, deux montées et deux descentes principales. Ce jour-là, la pluie tombe et trempe tout le monde. Peu importe, on part léger, short d’athlétisme et maillot de club. Les chaussures de trail n’auront pas été d’une grande aide, car les sentiers sont boueux et glissants. C’est à celui qui tient le mieux sur ses jambes ! Mais tout le monde aura au moins deux ou trois glissades à son compteur. Il n’empêche, l’événement préparé par Jean-Marc Peillen, Vincent Etchebest et l’équipe du Xiberotarrak fut un grand moment.


 

Didier Zago roi sur ses terres

Vous l’avez compris, les conditions étaient bien particulières. Place donc aux coureurs les plus fous, notamment Lire la suite « Rétro : il y a 8 ans, les championnats de France de course en montagne à Tardets (64) »