Test Merrell Bare Access XTR (trail)

Nous revoici avec les tests chaussures, et vous revoilà en MERRELL : au tour des Bare Access XTR.

Vous ne nous verrez jamais vous parler de chaussures en zéro drop sans vous avertir et vous dire qu’il faut avoir l’habitude des caractéristiques générales du produit. Comme l’aime Merrell, cette chaussure pour la course nature et le trail propose une semelle au déroulé plat, assez proche du sol, au chaussant large à l’avant du pied. Plusieurs critères de l’indice minimaliste.

Passé cela, que propose ce nouveau modèle ? Quelles sont ses capacités / ses limites ?

 

P1100911 - Copie

 

Découverte et premiers essais

Il existe trois coloris : noir, gris et blanc, bleu et blanc? On m’a envoyé le modèle noir qui est d’une grande sobriété. Il n’est pas Gore-Tex comme on pourrait le penser. Le mesh est en tissu respirant « classique », avec des renforts pour la protection des orteils, mais aussi pour la tenue générale du pied au niveau de la partie centrale et la partie arrière autour du talon.

La semelle est moyennement basse : 17 mm (on a déjà vu plus près du sol) mais tout compris : crampons de 3 mm sur 1 mm de Vibram, semelle intermédiaire de 10 mm et semelle intérieure de 3 mm.

Plusieurs éléments indiquant qu’à cette hauteur « moyennement basse », ce produit zéro drop s’ouvre à un public un peu moins restreint que sur une Trail Glove par exemple. Les crampons ne sont pas très longs, mais ils me semblent pour l’instant bien conçus, avec une disposition dans le sens de la montée devant et de la descente derrière. Le logo Vibram, signe de qualité et de durée de vie.

Pour les pieds fins, le chaussant est bien sûr large, pas forcément au coup de pied, mais surtout au niveau de la toe-box (orteils). Ayant un pied fin, je suis désormais habitué, et pas de problème pour resserrer le tout. Pour s’équilibrer seul (sans artifices de maintien) et pour sentir le sol, ces produits sont très agréables.

Les premiers footings renvoient une impression de fermeté. Ces 17 mm ne font pas dans le moelleux (ps : ce n’est pas ce qu’on attend de ce type de produit). Un brin, tout de même, ne serait pas de trop pour améliorer les sensations. C’est surtout dû au Vibram qui vient solidifier l’ensemble, et qui devrait permettre à ce produit de s’aventurer un peu plus ardemment dans les portions techniques.

P1100909 - Copie

 

Essais poussés

Sur des allures plus élevées, le comportement est correct. C’est le coureur qui est aux commandes, ce n’est pas la matière ou la conception de la chaussure qui va apporter de la relance. La structure et les matières facilite la chose mais ne l’assiste pas. Autour de 240gr, on est plutôt dans les produits légers. On ne bat cependant pas des records, mais je pense que la chaussure y gagne en solidité. Elle peut faire des bornes sans problèmes (si le coureur est habitué, bien entendu).

P1100914 - Copie.JPGSur les chemins de terre, l’accroche fait son travail. Sur des talus un peu raide, ça agrippe bien. C’est en descente que les sensations sont les meilleures : la fermeté permet de diminuer les chocs et les sensations de déformation sous le pied. Du coup, on peut se lâcher, ou freiner rapidement. La réactivité est bonne. Dans la boue, vous comprenez bien qu’on ne fait pas de miracles, pas besoin de vous faire un dessin avec 3mm. La terre reste un peu plus derrière que devant. Bonne adhérence générale cependant.

La chaussure est globalement stable, mais comme je le disais, sans artifices. Cette qualité est plutôt apportée par la surface d’appui, notamment à l’avant. Accompagnée du Flex Connect, ça plie bien sous les métatarses.

 

Bilan

Un modèle intéressant pour son côté minimaliste, mais pas extrême. Elle permettra à pas mal de monde d’avoir une 2è paire pour aller doucement vers cela (si tel est le but) ou de retrouver quelques sensations, sans l’amorti ni le maintien habituel et avec zéro drop (au contraire des produits « classiques »).

P1100915 - CopieElle est destinée aux chemins de campagnes, sous-bois et pour les habitués aux sentiers de montagne. Sortie d’environ 20 km maxi, par rapport à l’amorti assez sec, ou plus pour les corps plus solides. L’accroche y est bonne pour la longueur de crampons proposée (3 mm) et la Vibram vient solidifier l’ensemble. Elle reste rassurante dans les portions techniques.

Sans titre 1A noter qu’il existe une version, la Bare Access XTR Sweeper, qui se veut plus écologique, avec beaucoup d’éléments recyclés (mesh à 40%, assise plantaire à 30%, semelle intermédiaire à 10% d’algues, semelle Vibram à 30%…)

 

 

Retrouvez la MERRELL BARE ACCESS XTR ICI !

 

P1100913 - Copie.JPG

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s