Paul Boussemart et Pyrénées Personal Training : pour vous accompagner dans tous vos objectifs

Pyrénées Personal Training est le nom qu’a donné Paul Boussemart à son activité de coaching (d’entraînement) pour vous aider à vous faire atteindre vos objectifs, qu’ils soient de compétition ou de bien-être, tout simplement !

En devenant partenaire de Run in Pyrénées, il souhaite se faire connaître du public attentif et nombreux qui nous suivent. Evoluant sur la région paloise, il coache aussi à distance. Pour nous, c’est aussi comme cela que Run in Pyrénées peut faire profiter de son réseau où se croisent de nombreux acteurs de notre sport.

Bien sûr, nous souhaitions aussi mieux vous le faire connaître, voici donc une présentation sous forme d’interview. Merci pour votre intérêt !

36362519_805426042983983_6098872891967799296_n

 

– Bonjour Paul ! Tu as contacté Run in Pyrénées car tu proposes des activités de coaching. Avant tout, on en a discuté ensemble, peux-tu te présenter aux lecteurs à travers ton parcours sportif ?

Bonjour à tous, et merci Run in Pyrénées de me donner l’occasion de parler de mon activité et de ma passion pour le sport en général. Côté sportif, je suis une sorte de couteau suisse, un touche à tout ! Plus jeune, j’ai pratiqué l’athlétisme, le football, l’équitation, du golf, etc… jusqu’à découvrir à 17 ans les arts du cirque, et je me suis alors pris de passion pour la discipline du Main à Main (portés acrobatiques) que j’ai pratiqué pendant 7 ans. J’ai eu également la chance à travers mes études d’avoir la possibilité de découvrir et pratiquer une multitude d’activités diverses : escalade, rugby, danse, gymnastique, judo, musculation, volley, badminton, kayak, etc… la liste est longue !

C’est à l’entrée Lire la suite « Paul Boussemart et Pyrénées Personal Training : pour vous accompagner dans tous vos objectifs »

Le KV – Kilomètre Vertical : une discipline à part (1)

Le KV, une discipline vraiment particulière, que tout le monde n’ose pas tenter, comme on pourrait le faire pour un format course en montagne, un trail, même très long… Et pourtant ça ne fait que monter, non ? 1000 m positifs, beaucoup de personnes les passent en course, en continu ou pas. Tout comme un 800 m sur piste… Mais c’est un effort intense, et la pente se raidit parfois sévèrement.

Nous allons donc vous parler de cette discipline et tenter de la décrypter, avec les interventions d’un passionné, Thomas, dans ce premier article, puis de deux témoignages « exceptionnels » dans un deuxième article ! Restez connectés, ou mieux : abonnez-vous aux nouveaux articles en cliquant sur la colonne de droite « Prêt…feu…partez ! »

 

DSC01239
Pente forte mais beau décor !
C’est quoi un KV ?

Selon la FFA, le Kilomètre Vertical est : « course de montagne se déroulant sur un dénivelé de 1000 mètres plus ou moins 15%, selon le plus court chemin possible, sur une distance de 5,5 km maximum » (voir article réglementation).

En général, les tracés de KV font entre 2,5 km et 4,5 km de long, même si on en trouve des plus courts. Ils utilisent des pistes ou sentiers déjà existants, ou bien partent droit dans les pâtures. Au besoin, s’il y a trop de végétation, sur des endroits « oubliés », l’organisation passe faire un petit « nettoyage ». Les départs se font de manière échelonnée (toutes les 15 / 20 / 30s) et c’est donc le chrono qui compte. Mais Lire la suite « Le KV – Kilomètre Vertical : une discipline à part (1) »

Test sac de trail Millet Intense 5 L

La marque française MILLET nous a proposé pour vous, en même temps que le test des chaussures de trail Millet Light Rush, ce sac de trail INTENSE 5 L. Bien sûr, impatient de connaître cette marque dans le secteur du trail.

On décale la publication des deux tests pour vous permettre de les lire l’un après l’autre, mais leur utilisation a commencé en même temps cet été, pendant des sorties montagne sous le soleil, alors que nous venons de basculer sur des journées quasi hivernales.

 

P1080305 - Copie

 

Analyse descriptive

Les sacs de 5 L sont faits pour transporter l’essentiel, et l’eau avant tout.

Le sac est fourni avec deux flasques de 500 ml, floquée Millet mais conçue par Hydrapak, spécialiste des systèmes d’hydratation. Vous embarquez donc un litre de cette façon. Pas de poche à eau.

Il y a une grande poche principale qui s’ouvre légèrement de côté. Tout le tissu couleur bleue de cette grande poche est extensible (22% d’élasthanne). On dirait une matière comme on peut en retrouver sur certaines pièces textile. C’est fin, très léger. Par contre, Lire la suite « Test sac de trail Millet Intense 5 L »

Test chaussures Millet Light Rush

MILLET, marque française que l’on connaît d’abord pour ses produits de montagne, a contacté Run in Pyrénées pour proposer ces deux tests sur des produits trail. Test accepté, d’autant que la gamme trail est moins répandue. Curieux, donc, de voir ce que ça donne, et impatient de vous le partager !

[ site internet MILLET ]

Millet est une marque française, née en 1921 près de Lyon, créée par Marc Millet et son épouse. En 1928, la marque rejoint Annecy, puis se développe notamment avec les sacs de randonnée à armatures. Historique

 

P1080283 - Copie (3)

 

Test chaussures de trail Millet Light Rush
[ voir la Millet Light Rush ]

Une nouvelle marque à découvrir, c’est toujours intéressant. Surtout quand la chaussure semble bien pensée comme celle-ci, et pas juste pour apporter une paire de plus dans un marché très concurrentiel.

Une paire avec un drop de 6 mm et un poids de 260 gr est forcément intéressante, si la suite à découvrir est bonne aussi, car on se situe dans des poids où une recherche de légèreté a été faite et où on a un déroulé qui respecte le mouvement naturel. Deux éléments de l’indice minimaliste, qui respectent une foulée plus naturelle, et donc le corps. Sans tirer vers l’extrême. Découvrons ensemble la suite [testeur : 60 kg, entraînement et compétition].

 

Description et premiers essais

Je remarque vite la Lire la suite « Test chaussures Millet Light Rush »

Maëva Danois : l’expérience positive de la longue blessure

Souvenez-vous…

20643526_2016962301662659_3706571485428919201_oIl y a dix mois environ (décembre 2017), on vous faisait le portrait de Maëva Danois, une des meilleures athlètes françaises sur 3000 m steeple. Passant dans nos Pyrénées, à Font-Romeu, d’intenses entraînements en altitude pendant son stage, elle avait pris le temps de nous répondre… On avait parlé de son histoire, de son parcours, de son été de compétition avec sa 8è place en séries du 3000 m steeple aux Mondiaux de Londres…

[ relire la première interview de Maëva Danois ]

Et puis en mai 2018…

Victime d’une rupture totale du ligament croisé antérieur du genou droit lors du meeting d’Oordegem (Belgique), la championne de France 2017 du 3 000 m steeple a su remonter très vite du gouffre dans lequel elle était tombée. En rééducation au CERS de Capbreton (40), on l’a recontactée pour prendre de ses nouvelles, reparler de ce moment noir, et discuter sur ce long retour qu’elle est en train d’effectuer à l’heure actuelle.

 

Maëva, on avait échangé il y a presque un an après ton stage à Font-Romeu. On a parlé d’entraînement, de ton avis sur ce stage en Cerdagne (Pyrénées-Orientales), de ton avenir… Et puis quelques semaines après, une grave blessure t’as stoppée net. Raconte nous ce qu’il s’est passé…
– Quand il t’arrive ça, à quoi penses-tu ? Tu vois ta saison s’envoler, tu penses peut-être que ta carrière va être compliquée à reprendre, pire…?

C’est une descente brutale, qui fait mal alors que tu étais en pleine ascension d’une magnifique montagne (…des Pyrénées ?). C’est un peu difficile aujourd’hui de te décrire ce moment, parce que Lire la suite « Maëva Danois : l’expérience positive de la longue blessure »