Run in Pyrénées rencontre le Team Garmin, en stage dans les Hautes Pyrénées

Le Team Garmin Adventure est bien composé d’un pyrénéen en la personne de Julien Jorro, mais l’équipe n’était jamais venue courir dans les Hautes Pyrénées.

C’est chose faite, grâce bien sûr à Julien qui a été à l’initiative de la venue de tout le groupe : « ils n’étaient jamais venus par chez nous, et comme ils m’ont toujours entendu parler de notre terrain de jeu, idéal à la pratique du trail, ils ont fini par céder. Comme ils sont majoritairement des Alpes, on allait tout le temps de leur côté. Il était temps que ça change, et l’occasion s’est présentée ! »

A cette occasion, une sortie publiée sur Run in Pyrénées a été mise en place le vendredi 13 juillet au départ du Vallon de Salut à Bagnères de Bigorre. 10 km / 500 m+ sur le parcours du Bagnères Classic Trail, où nous sommes déjà allé courir avec une météo bien différente [souvenirs…].
Bref, sortie ouverte à tous et à tous les niveaux, conclue par un apéritif, en compagnie de Julien Jorro, Sébastien Camus, Sylvain Camus, René Rovera et leur photographe Ugo Richard.

 

P1080025 - Copie

 

Une belle rencontre

Une sortie qui a été un vrai succès puisqu’on a compté une quarantaine de personnes (!), ce qui nous a enchanté et ce qui a même étonné nos hôtes du Team Garmin ! Merci à tous ceux qui suivent le site et les réseaux sociaux d’être venus. Ce n’était pas Lire la suite « Run in Pyrénées rencontre le Team Garmin, en stage dans les Hautes Pyrénées »

Trails : le week-end pyrénéen très animé !

Les journées du 7/8 juillet furent encore très courues, notamment en trail bien entendu, qui prend une place énorme dans le calendrier. Pourquoi tant de courses plutôt importantes le même week-end ?

Sans doute pour cette date, qui est en fait le 1er jour des grandes vacances scolaires. Les coureurs sont à priori disponibles et impatients de se faire plaisir en nature. Il n’empêche, quel calendrier… Alors que, mi-juillet, on n’abonde pas en événement énorme. Mais il paraît compliqué qu’un maximum d’événements se coordonnent.

En tous les cas, petit tour d’horizon de ce qu’il s’est passé sur ce « grand » week-end !

> Tous les classements de ces courses sont dans la rubrique RÉSULTATS !

 

Plus de 3000 aux Crêtes d’Espelette (64)

Un moment de trail, puis de fête. Du monde encore sur toutes les distances proposées. Que retenir ?

Une nocturne plutôt relevée, avec Paul Iratzoquy en bolide, avec une faible marge sur Pantxo St Martin, puis le toulousain Samir Hijazi et un Nicolas Duplàa… en espadrilles de Mauléon ! Florence Morisseau (Niort) habituée des grandes courses, l’emporte, puis viennent Mila Hatin et Ophélie Chauveau.

 

Nicolas Duplàa en espadrilles

 

Le Portet Athlétic Club s’impose sur le 26 km, avec Stéphane Cavalca et Carole Lassalle.

Sur le 20 km, Lire la suite « Trails : le week-end pyrénéen très animé ! »

Entorse : quand la cheville trinque ! Infos et conseils

L’appui qui s’efface, et le cheville qui se tord violemment… jusqu’à faire chuter ! L’entorse, c’est la plupart du temps un accident inévitable. Mais on peut faire en sorte de renforcer la cheville, de s’habituer à donner un maximum d’information au pied et donc de réduire ce risque !

En tout cas, c’est presque un accident « banal » dans le trail et la course à pied, mais il ne faut surtout pas le prendre à la légère et bien réagir : c’est essentiel pour récupérer au plus vite et surtout ne pas garder une fragilité dans le temps.

Conseils, soins, explications : Emeline Oudet, kinésithérapeute et traileuse, nous explique tout !

 

36222617_10157034311124316_4914638790850510848_n (1)

 

– Bonjour Emeline ! L’entorse de la cheville, c’est du classique chez les traileurs. Les sols sont instables et irréguliers… Peut-on s’en prémunir, se renforcer pour éviter ça, et comment ?

Bonjour Run in Pyrénées !

Malheureusement, l’entorse de cheville est bel et bien une des blessures « classiques » du traileur. La technicité du terrain est facteur de risque des entorses de cheville. Bien-sûr, nous pouvons nous en prémunir, la prévention est possible et je dirais même Lire la suite « Entorse : quand la cheville trinque ! Infos et conseils »

Montan’Aspe 2018 : une belle participation et des vainqueurs de qualité !

Malgré un week-end chargé en manifestations, le Montan’Aspe confirme et s’implante concrètement dans le paysage du trail dans les Pyrénées : la barre des 800 coureurs ayant franchi la ligne a été atteinte !

Partir et revenir avec son dossard sur sa poitrine à l’arrivée est déjà une épreuve. Les parcours sont solides, le terrain, technique à souhait en milieu montagnard, et la lourdeur du climat met les organismes à rude épreuve. Du vainqueur au dernier, c’est un sacré effort… Certains sont courageux, mais le genou ou la cheville ne suivent pas. Quand le corps fait mal, seule la volonté peut vous sauver. On insiste… quelques fois ça passe, d’autres fois on jette l’éponge.

Le succès de la course vient de ce mélange de défi et de fascination : la vallée d’Aspe, en particulier à Bedous, est magnifique. Charmante même, quand le flanc de montagne affiche un coeur dessiné par la prairie et les arbres. Les points de vue sont partout et quelques fois il faut prendre un instant pour en profiter vraiment.

 

P1070695 - Copie

 

Des bonnes conditions de course

On avait peut que le ciel ne tombe sur la tête des coureurs, mais il est resté calme jusqu’à au moins 15h, si ce n’est trois gouttes de pluie en matinée. Il a même fait un peu lourd. Mais bon, l’an dernier, ça cognait dur…

 

13 km / 850 m+ : un Zago de haut niveau, une Vignot très solide

Didier Zago venait de Lire la suite « Montan’Aspe 2018 : une belle participation et des vainqueurs de qualité ! »

Jeûne et course à pied : intérêts et précautions

L’alimentation est un point sensible, car il y a des croyances, des fausses certitudes, et personne ne réagit de la même façon. C’est aussi un moyen à actionner en vue de performer et les coureurs y font de plus en plus attention.

Le jeûne, on le pratique par précaution pour un système digestif fragile, mais aussi par intérêt sportif. Nous avons donc voulu aborder le sujet avec notre diététicienne nutritionniste Salomé Caillau, qui répond sans détour et qui livre les éventuels intérêts du jeûne et les précautions nécessaires.

 

7TIMG_9549_ravitaillement course dix km neuilly recadree_site_grande

 

– Bonjour Salomé ! L’autre fois, on a évoqué le jeûne au moment du petit déjeuner. Certains le pratiquent volontairement, d’autres par contrainte (digestion, reflux etc). Quel est l’intérêt de sauter un petit déjeuner ?

Nos réserves glucidiques diminuent à partir de 8h sans consommation d’aliments. Notre corps va alors commencer à utiliser les graisses pour créer son énergie si on pratique un exercice physique à jeun.
Dans un programme d’entraînement, pratiquer un sport à jeun semble intéressant dans un but d’affûtage (ou de perte de poids).

Cependant plusieurs indications doivent être retenues : Lire la suite « Jeûne et course à pied : intérêts et précautions »