Test Dynafit Feline Up Pro

Ce test de la Dynafit Feline Up Pro est peut être le premier test complet ou un des tous premiers sur ce modèle qui ne sortira dans le commerce qu’à partir du printemps 2019.

Quand nous l’avons reçu, il venait d’arriver dans les mains des représentants Dynafit. Merci à la marque de nous faire confiance.

C’est un produit haut de gamme et qui, du fait des éléments que nous allons voir, vient dans le secteur des concurrentes de la célèbre marque « S »…! En prix et en caractéristiques, comme vous le verrez.

 

P1070942 - Copie.JPG

 

Présentation

La Feline Up Pro se présente dans la gamme des chaussures typées compétition. Le drop est de 4 mm, le poids de 230 gr en 42 (poids constaté de 251 gr en 44). La forme du chaussant et du mesh dessinent un profil près du pied, comme pour « fendre » l’air. Le laçage est du type « quick lace ». Le tissu extérieur est en maille fine resserrée, les éléments sont thermo-collés sauf  pour celui qui vient à la fois protéger le laçage et servir de rangement, qui est cousu. L’inscription DYNAFIT au niveau du talon est posé sur une bande contournant le talon, qui vient renforcer le maintien de celui-ci. Devant, le pare-pierre est progressivement renforcé vers le bout.

P1070948 - CopieLes crampons sont dessinés en triangle, dans la même direction, sauf le dernier au bord du talon. La semelle intermédiaire semble ferme, et la semelle extérieure est en Lire la suite « Test Dynafit Feline Up Pro »

Le trail Lourdes-Bagnères passe la 3è samedi 15 septembre

L’événement approche : le Trail Lourdes-Bagnères, c’est dans moins de 20 jours ! Et si vous souhaitez participer, c’est par là qu’on s’inscrit !

=> INSCRIPTIONS internet !

Lourdes et Bagnères-de-Bigorre sont les deux villes principales situées à l’entrée du piémont haut pyrénéen. Deux cités dont les terrains sont particulièrement arpentés par les traileurs pour leur situation géographique et les terrains de jeux variés.

Le trail Lourdes-Bagnères fait le lien entre ces deux villes et vous offre un parcours plutôt ardu mais aux points de vue magnifiques. Le Montaigu et le Pic du Midi vous regardent… Alors, êtes-vous prêts pour cette belle classique en devenir ?

L’association Die Jolin Stones, qui organise cette épreuveest une équipe de passionnés qui veut offrir aux coureurs une belle épreuve. Vos efforts et les leurs iront en faveur de quatre associations caritatives qu’ils soutiennent à longueur d’année.

 

P1050890 - Copie

 

Parcours
45 km 3000 m+  /  relais : 22 km 1400 m+ & 23 km 1600 m+

Le départ se fera à 8h depuis l’arche du Pic du Jer à Lourdes. Après 1 km sur la coulée verte, l’ascension démarre par Lire la suite « Le trail Lourdes-Bagnères passe la 3è samedi 15 septembre »

Sponsoring : comment ça marche ?

Loin de vouloir vous faire une étude sur le sponsoring, voici tout de même de quoi vous éclaircir sur le sujet, omniprésent à l’heure où la course à pied (running et trail) se développe et où la communication est hyper importante.

Bien sûr, au vu du nombre croissant de coureurs, il existe finalement peu de privilégiés bénéficiant des avantages matériels d’une marque ou d’un magasin. Car oui, pour ceux qui s’imaginent que l’on peut vivre de la course à pied en étant sponsorisé… Ce n’est pas le cas. Ceux qui peuvent en vivre sont vraiment très peu nombreux : les Kilian Jornet, Emelie Forsberg ou encore Sébastien Chaigneau, de manières différentes, développent leur activité et travaillent au développement de la marque.

 

Vérités sur le sponsoring

Le sponsoring, magasin ou marque, c’est la plupart du temps un don en textile, chaussures et/ou matériel à l’athlète contre sa représentation en compétition ou à l’entraînement. Autrement dit, vous courez en portant ces affaires pour donner de la visibilité à la marque. C’est une histoire de donnant-donnant.

 

P1080025 - Copie

 

Le développement des réseaux sociaux permet à la marque d’être plus visible grâce à l’image, et de communiquer sur ses produits et sa philosophie. Par contre, si vous Lire la suite « Sponsoring : comment ça marche ? »

Un beau trail en Val Louron

P1080343 - Copie.JPG
Jurassic Trail ?

L’épreuve en était à sa 4è édition, ce dimanche au départ du lac de Génos-Loudenvielle et à l’arrivée à la station du Louron. Tranquillement, l’organisation a reçu 400 participants, adultes et enfants. En plein été et par beau temps, les coureurs et spectateurs ont pris beaucoup de plaisir, simplement.

Les parcours grimpent pas mal (11,7 km / 850 m+ et 24 km / 1600 m+) et il faut sans aucun doute être prêt à les affronter. Ils emmènent au dessus du lac et de la station du Louron, avec vue des deux côtés vers St Lary et Peyragude. Le décor est magnifique !

 

Côté course, sur le 11 km, Alexandre Pailhé-Belair Lire la suite « Un beau trail en Val Louron »

Mondot et Kortazar au plus haut d’un magnifique Gabizos !

Ceux qui étaient présents à cette 4è édition du Trail Les Gabizos auront encore vécu un beau moment de compétition et de convivialité.

La nouvelle formule, « fusionner » le 25 km et le 44 km pour en faire une épreuve typée skyrunning de 31 km / 2400 m+, était un pari. Cette nouvelle formule, composée donc de la Gabizos Skyrace, de la Tuque d’Arrens (9,5 km / 520 m+), d’une randonnée et des courses enfants, a réuni 800 participants !

 

Arrens traversé par le Tour

La veille, vendredi 27 juillet, le Tour de France s’invitait en val d’Azun. Le village des partenaires était déjà en place avec Trek King Hossegor et les marques Dynafit et Julbo, puis les stands de produits locaux : miels, vins, produits de la ferme etc. Ainsi, les spectateurs du Tour et les coureurs arrivant la veille avaient déjà pu profiter des lieux. Alaphilippe, Thomas et consort ont traversé le site de départ / arrivée que les coureurs ont investis le lendemain. La suite se passait sur l’écran installé dans la salle des fêtes. Repas de veille au village d’Aucun, puis une bonne nuit pour être d’attaque…

 

 

 

Une solide Gabizos Skyrace !

Samedi matin, il ne faisait pas froid et c’était même une température idéale pour courir. Mais le ciel était plombé et les coureurs traverseront le brouillard par endroits. Un des rares regrets sera de n’avoir pu profiter au mieux du décor que les hélicos avaient très bien filmé pour le Tour.

P1080076 (1024x672) - Copie.jpg

Sur la ligne de départ, Lire la suite « Mondot et Kortazar au plus haut d’un magnifique Gabizos ! »