Test Inov8 Road Talon 240

Ce test m’a été proposé par la marque Inov8 et son représentant français Germain Grangier. J’avais déjà testé les Trail Talon 250 (voir ICI) où j’avais pu ainsi apprendre à connaître la marque, sa vision et ses caractéristiques. Les modèles trail sont bien plus répandus que les modèles route, c’est pourquoi j’ai accepté avec plaisir ce test mais aussi avec curiosité, prêt à analyser ce qu’il se passe donc avec ce modèle Road Talon 240.

Coureur sur tous types de terrain (en savoir plus ICI et léger (60 kg).

 

Observation

Le produit est à un drop de 4 mm spécifique (un chevron dessiné sur le talon), posé sur 17 mm à l’arrière et 13 mm à l’avant. J’enregistre un poids de 280 gr (balance alimentaire) en pointure 43 (28 cm). C’est un produit neutre.
Les caractéristiques Inov8 sont donc bien là en terme de drop, de proximité avec le sol, de neutralité et de souplesse. L’avant du pied se plie assez facilement dans les mains, à partir de la base des métatarses.

 

P1060559 - Copie

 

Le mesh est en double couche : une première couche extérieure au dessin alvéolé très aéré, et une deuxième couche plus fermée. Des éléments thermo-collés viennent assurer la résistance sur la protection des orteils ainsi que sur les côtés du coup de pied en prolongement du laçage, ce qui viendra sans doute strapper le tout.
Le lacet est plat et semi-rugueux, les oeillets en lanière résistante, la languette plutôt fine et incurvée à la forme du coup de pied.
Les éléments durs sur la semelle extérieure se situent surtout sur les extrémités (Endurance rubber en noir), en partie intérieure (Soft Endurance rubber en blanc) et au niveau des méta (Soft Blown rubber) en jaune. La partie médiane est occupée par le Dynamism Fascia Band qui est sensé s’étirer pour retourner l’énergie.

P1060560 - Copie.JPG

 

Premiers essais

En la chaussant, je trouve une grande qualité d’accueil du pied : l’espace à l’avant laisse le pied sans contraintes et sans coutures. Le coup de pied est entouré parfaitement par le mesh, la chaussure fait corps. On sent l’appui totalement neutre, avec une surface à l’avant plus conséquente que derrière, ce qui pousse plus à se réceptionner en medio-pied. Je note tout de même que le chaussant autour de la malléole et du dernier oeillet remonte plus haut que d’autres modèles en ma possession.

C’est très concret dès les premières foulées : je retrouve le déroulé neutre en amorti, parfaitement droit, et la surface à l’avant idéale pour poser l’appui sans contrôle ni artifice. Je perçois cependant la fermeté de la semelle. Pas de rigidité, puisque le déroulé est impeccable et la chaussure plie bien à l’avant, mais la fermeté de la matière utilisée.

Les foulées sur les chemins de campagne, irréguliers voir légèrement caillouteux, sont agréables par leur stabilité. Certaines formes situées à la base d’autres semelles, ainsi que la souplesse de leur matière, me rendaient l’appui plus soumis aux défauts. Avec celle-ci, c’est impeccable, et la fermeté de la semelle annule presque les cailloux mal placés. Ce n’est nullement une chaussure pour faire du trail, mais le tous chemins se passe très bien.

Le pied est parfaitement en place, la hauteur du chaussant n’occasionne aucune sensation de frottement. A l’avant, le confort du mesh et sa qualité rassurent sur la durée de vie. L’appui est donc parfaitement neutre. La fermeté et la proximité du sol incitent à des appuis plus brefs : on est vraiment dans l’ADN de le marque, qui se rapproche des foulées les plus naturelles possibles.

 

 

 

Essais poussés

J’ai été doucement sur les sorties longues au début, car la sensation de fermeté se fait sentir, surtout sur le bitume où elle est destinée.

Au fil des sorties, c’est la fluidité qui prédomine : appui neutre, bref, une surface à l’avant idéale, et donc une fluidité qui se retrouve car l’enchaînement des foulées est régulier et sans surprises.

C’est donc sur les allures à 13-14-15 km/h que je l’ai préféré, car ce sont des allures où l’économie des gestes est la plus importante pour durer. Au delà, je trouve le poids du produit un peu élevé pour la pousser à des vitesses spécifiques 10 km (3’20 / 3’25 pour moi). Ce qui est bizarre car les 280 gr ne se ressentent que très peu : sans doute dû à la répartition bien étudiée du poids sur l’ensemble du produit.

L’effet dynamique est très neutre : pas de renvoi excessif, ce à quoi l’on pouvait peut-être attendre avec le Fascia Band. Ajouté à la fermeté, on reste dans l’esprit le plus « naturel » possible en modifiant le moins la dynamique naturelle des foulées. Je ne l’ai donc pas poussée sur des fractionnés à grande vitesse, sauf sur quelques portions de fartleck ou de séance de côtes. Elle répond donc tout de même correctement si vous partez sur une sortie avec variations d’allure.

Le grip sur bitume est très correct, rien de négatif à signaler sur sol humide. Le mesh est en excellent état, l’usure générale du produit n’indique rien d’alarmant après plus de 100 km et de nombreux passages entre 13 et 17 km/h.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Bilan

Un produit pour continuer d’exercer et d’entretenir le plus naturellement sa foulée. Il faut être averti dans ce domaine, de part la configuration, basse, ferme et à drop 4 mm, tout comme les autres produits avec ces critères chez Inov8.

Pour tous les coureurs jusqu’à 80 / 85 kg qui chercheraient à prolonger leur expérience avec cette marque, ou qui souhaiteraient pousser la chose après avoir déjà eu du drop 4 mm sur une autre marque. Les caractéristiques de la foulée neutre sont respectées.

Ce n’est pas un produit pour se « reposer » mais pour être acteur de sa foulée. La fermeté de la matière, sinon, le rappellerait… Peut-être qu’un dosage plus « visco-élastique », avec un contact plus doux donnerait un retour d’énergie plus direct. Mais ici, elle conviendra donc bien pour des allures pouvant être soutenues (longtemps si besoin) à vitesse intermédiaire.

Le chaussant et la pose du pied sont parfaitement gérés, ce qui rend l’appui et la foulée plus fluides. Sur route et chemins, elles pourront avaler des kilomètres avant de faiblir.

Mathieu, Run in Pyrénées

 

INOV8

2 commentaires sur « Test Inov8 Road Talon 240 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s