Course à pied, trail : pensez aussi à la prévention des blessures

Emeline Oudet, dont nous vous avions fait un portrait ici, est une traileuse et kiné de profession. Elle interviendra sur Run in Pyrénées sur des sujets concernant la santé et son domaine professionnel.

Nous avons voulu aborder avec elle la prévention des blessures. Aujourd’hui, on se jette un peu rapidement dans des défis que notre corps doit surmonter. Bien que l’on comprenne qu’il faille s’entraîner pour un objectif, on pense assez peu à se prémunir des blessures, à se renforcer. Voici donc trois questions que nous posons à Emeline.

 

P1050406 (1024x768)

 

– Emeline, la saison de trail est lancée, les courses sur route également, mais les dates vont se succéder et le gros de la saison arrive. Est-il utile de passer chez le kiné faire un check-up pour voir si tout va bien, détecter des faiblesses physiques ou y remédier…?

Il est intéressant d’effectuer un bilan en début de saison mais également au cours de celle-ci si cela n’a pas été fait avant.
Un bilan comprend un entretien avec le coureur, des observations morpho-statiques, des tests posturaux, des tests fonctionnels dont l’analyse de la foulée par exemple, ou encore l’observation des chaussures…

 

 


– Est-ce que, finalement, on ne vient voir le kiné que quand on est blessé, ou on peut aussi venir te consulter pour travailler un point bien particulier en amont ?

Sans titre 11

Pour moi, la réponse est évidente : Lire la suite « Course à pied, trail : pensez aussi à la prévention des blessures »

La pluie et le beau temps sur l’Euskal Trail 2018

L’Euskal Trail, on en entend parler, mais il est bon d’y assister au moins une fois. L’occasion de suivre quelques amis et de faire des retours pour Trails Endurance Mag s’est présentée : me voici donc à Saint-Étienne de Baïgorry au Pays Basque, qui va recevoir 3200 coureurs et leurs accompagnants… énorme !

 

20180511_081740 (922x1024)

 

20180510_184644 (854x1024)Quand vous arrivez la veille (jeudi) ça s’agite pas mal dans la salle pour récupérer son dossard. Il y à quelques changements de binômes à effectuer, des erreurs à corriger ou des oublis… Et malgré tout, c’est plutôt fluide. Il y a pourtant du monde à accueillir. Pantxika Larramendi, qui coordonne une équipe de 420 bénévoles (!), donne de tous les côtés : il faut accueillir les coureurs, prévoir les logements pour les divers partenaires et médias, répondre aux appels, cadencer les allées et venues… Bref, de quoi perdre la boule. Même si chacun tient son rôle, bien sûr, et il le faut car tout le monde est important. Les repas du soir sont gigantesques. Le trinquet est tout juste assez grand !

Allez, on se couche tard / on se lève tôt, et en avant pour une grosse journée…

 

Vendredi, météo estivale !

Le matin, les coureurs ont Lire la suite « La pluie et le beau temps sur l’Euskal Trail 2018 »

Course à pied et petit déjeuner : un moment clé

Le petit déjeuner est un moment important, mais, encore plus que tous les autres repas, il a une place très importante car il influence le reste de la journée.

Il en va de même pour le petit déjeuner du coureur qui a des besoins bien particulier ! Que doit-on manger pour être à l’aise en courant, pourquoi… Nous avons demandé à Salomé Caillau, notre diététicienne-nutritionniste !

 

P1010209

 

– Bonjour Salomé ! Le petit déjeuner, c’est la première collation de la journée. Peux-tu nous expliquer pourquoi c’est important ?

Le petit déjeuner rompt le jeûne de la nuit. En première intention, il permet de réhydrater le corps. Ensuite il permet d’apporter l’énergie nécessaire pour être en possession de tous ses moyens toute la matinée : concentration et performance seront au rendez-vous.
D’autre part, il a un rôle clé dans la gestion du comportement alimentaire pour le reste de la journée. En effet, des études ont montré qu’un petit déjeuner bien mené peut aider à résister aux grignotages entre les repas.

Souvent sous estimé, son rôle est important. J’entend souvent « quand je mange le matin, j’ai faim dans la matinée alors que si je ne mange pas je tiens facilement jusqu’à midi ».
Oui, mais… il ne suffit pas de manger la première chose qui nous tombe sous la main, il s’agira de faire de bons choix. Les traditionnels petits déjeuners français (pain, beurre, confiture / céréales jus de fruits) sont la cause des Lire la suite « Course à pied et petit déjeuner : un moment clé »

Argelès Nature Trail 2018 : entre Pyrénées et Méditerranée, des épreuves bien disputées

Pascale Gayraud et toute son équipe de 150 bénévoles proposaient ce dernier week-end d’avril de nombreuses épreuves étalées sur les deux jours. Le site du château de Valmy à Argelès sur Mer, avec son parc ensoleillé et ombragé, donne envie d’y passer du bon temps, et le massif des Albères est un très beau terrain de jeu. Certains parcours étaient plutôt roulants (pour peu que l’on aime les côtes), mais souvent techniques et quelques fois très raides.

 

Le samedi matin, une nouvelle épreuve était proposée : la Massane Express et ses 5 km / 750 m+ en montée contre-la-montre ont attiré plus de 60 personnes. Andreu Prost, le montagnard catalan (licencié aux Esclops d’Azun) domine les débats, tout comme Céline Cortada la locale de l’ASSA.

 

20180428_093731.jpg

 

L’après-midi, les courses enfants ont connu un grand succès. Du monde aux inscriptions jusqu’à la dernière minute, et toujours cet engouement.

Le 10 km / 450 m+ est très couru car Lire la suite « Argelès Nature Trail 2018 : entre Pyrénées et Méditerranée, des épreuves bien disputées »

Les étirements sont-ils utiles au coureur ?

Voici les différentes qualités physiques distinguées par Weineck (scientifique allemand) :

1- L’endurance
2- La force
3- La souplesse
4- La vitesse
5- La coordination

Il a été dit et écrit beaucoup de choses concernant les étirements. Pour la course à pied, pendant des années, il était entendu qu’il faille s’étirer avant l’effort puis après l’effort. Vous savez, quand vous posiez le pied sur une barrière à hauteur de hanche… Et bien on va essayer d’expliquer ce qui est bon et ce qui ne l’est pas.

 

Pouzac 2015

 

Tout d’abord, les qualités pour bien courir sont diverses, et jusqu’à haut niveau on trouve tous types d’allures : des longues foulées aériennes, des petites foulées étriquées, des mouvements parasites ou fluides en bas comme en haut du corps. La gestuelle est un des axes de progrès, d’efficacité. Les qualités cardio-pulmonaires, l’entraînement, le gabarit, la volonté etc sont encore d’autres facteurs pour courir vite. S’étirer pour gagner en souplesse doit aussi être pris en compte. Ici nous en parlerons à part mais il est évident que tout ce qui peut faire avancer interagit avec le reste.

 

La souplesse est-elle utile au coureur ?

La souplesse est utile au coureur pour Lire la suite « Les étirements sont-ils utiles au coureur ? »