Pibeste Intégral : ne manquez pas la 1 ère édition à Argelès-Gazost ! 14 mai 2022

Le massif du Pibeste devant vous

Le massif du Pibeste se situe dans les Hautes-Pyrénées. C’est un peu la porte d’entrée de la Vallée d’Argelès-Gazost, qui mène vers les sites les plus remarquables des Pyrénées. En son sommet, un panorama magnifique, que vous pourrez vous offrir deux fois. Une première le 14 mai 2022 qui va bien marquer son empreinte dans le paysage du trail pyrénéen !

> INSCRIPTIONS OUVERTES ! (ICI)

Présentation générale

Un nouveau trail arrive donc dans les Hautes-Pyrénées : le Pibeste Intégral !

Les Montagnards Argelésiens (Argelès-Gazost) est une association qui a été créée en 1925 par des amis passionnés de montagne. Des sections randonnée et ski existent depuis longtemps, puis en 2019 la section course à pied a été réactivée autour de coureurs et coureuses qui aujourd’hui lancent pour vous ce nouvel événement !

Le Pibeste, qu’es acò ?

Le pic du Pibeste culmine à 1349 m d’altitude. Il se situe entre Lourdes (au Nord) et Argelès-Gazost (au Sud). La massif forme une « barrière » naturelle avec le reste de la vallée : il fait souvent plus beau de l’autre côté ! En tout cas, cette montagne abrite une réserve naturelle régionale, « Pibeste-Aoulhet », où de nombreuses espèces animales et végétales y sont protégées, comme le mouflon, symbole sur le logo, associé au hibou ou « gahus », symbole du club.

Ce sommet, proche de la plaine, offre un terrain de jeu parfait, parfois sur single, sur piste, ou en prairie : un endroit très apprécié des traileurs, qui peut se faire par plusieurs endroits !

Au sommet, le paradis …?
Programme

PROGRAMME du samedi 14 mai 2022


​TOUTE LA MATINEE : Marché des producteurs locaux

10h00 : Retrait des dossards

13h30 : Départ INTEGRALE DES MOUFLONS

14h00 : Départ BALCONS DES GAHUS

Lire la suite « Pibeste Intégral : ne manquez pas la 1 ère édition à Argelès-Gazost ! 14 mai 2022 »

Montan’ASPE 2022 : en route pour la 11è ! Présentation du samedi 11 juin

2021 : la 10è, enfin, le retour sur les courses, le bonheur !

Et pourtant, ça n’était pas simple : on était encore sur un fonctionnement avec couvre-feu, il y avait pas mal de contraintes à prendre en compte, mais l’association Montan’Aspe la voulait, et vous la vouliez aussi. D’ailleurs, ce fut un succès, avec pas loin de 1000 participants !

Franchement, vous n’avez pas envie de revivre ça !?

INSCRIPTIONS OUVERTES SUR PB-O !

SITE INTERNET DU MONTAN’ASPE
Offrez vous un grand moment en Vallée d’Aspe !

Samedi 11 juin 2022 : on coche le grand rendez-vous !

Bon, nous voilà à 5 mois de l’épreuve. On coche sur l’agenda, et on prend ses marques pour la saison estivale, avec ce superbe (et gros) morceau qu’est le Montan’Aspe.

Oui, car dans la Vallée d’Aspe, on y est bien : elle est ouverte, accueillante… Mais ses montagnes, par contre, sont raides, parfois sauvages. S’aligner sur le 16 km, le 35 km ou le 61 km, ce n’est pas de la rigolade. L’enchaînement de grosses ascensions et de descentes techniques est usant. Il peut faire chaud, il faut bien gérer son affaire.

Par contre, quel pied… Quel(s) panorama(s) ! On sait pourquoi on souffre en course : pour s’offrir ces beautés, et tout l’événement qui va avec. L’équipe du Montan’Aspe et ses bénévoles sont aux petits soins, et les à-côtés sont agréables, avec le repas, la buvette, les stands des partenaires, et bien sûr l’animation auprès de vous toute la journée.


PROGRAMME

Vendredi 10 juin : veille de course, récupération des dossards de 17h à 21h à la salle polyvalente de Bedous. Lieu du départ et de l’arrivée.

Samedi 11 juin

  • 5h30 : départ du Raid Aspois 61 km / 4000 m+
  • 7h : départ du Défi de l’Ourdinse 35 km / 2600 m+
  • 8h : départ de la rando 23 km / 1400 m+
  • 10h : départ de la Ronde du Bergout 16 km / 970 m+
  • 10h30 : départ de la Course de Soudious 9 km / 340 m+
  • 14h30 : course enfants
  • 15/16h : remise des prix
Lire la suite « Montan’ASPE 2022 : en route pour la 11è ! Présentation du samedi 11 juin »

Les Esclops d’Azun tournés vers une grande saison 2022

Fin 2021, le club des Esclops d’Azun, spécialiste de course en montagne, faisait un excellent bilan de l’année achevée.

Une année 2021 bien verte

Le nombre de licenciés restait stable malgré la crise Covid, avec environ 110 licenciés.

Le président soulignait l’attrait du club pour les élites, entre compétitivité et convivialité. Des coureurs comme Jan Margarit Solé (vainqueur record de la Skyrhune), Mathilde Sagnes (3è des France de Montagne et 2è des France de trail court), Killian Allaire (1er sur la Tuque, la Monna Lisa, etc…) ou Benoît Galand (2è des Gabizos, 9è en course de sélection…) se sont parfaitement intégrés dans l’effectif.

Au delà de ça, il y a eu une grande fierté de voir la formation des jeunes récompensées avec bien sûr la victoire par équipe des cadets aux France de montagne.

Et puis il y eu l’avènement (ou la confirmation ?) du talent de Loïc Robert, qui termine 7è des France de montagne et 2è espoir, ainsi que 8è sur une Skyrhune, manche des Golden Trail Series. Il remporte également un Gabizos (record de l’épreuve largement dépassé !) dont tout le monde se souviendra, avec un plateau de coureur et de coureuses digne des plus grands événements.

Derrière ces noms, ces Mathilde Sagnes omniprésente au plus haut niveau français, Nadège Servant en capitaine d’équipe performante, le collectif a superbement marché grâce à tous. Aux France de Montagne, en plus des cadets, les équipes Hommes et Femmes se revenus en bronze.

2022 : Les France de Montagne de retour à Arrens-Marsous ! (65)

Lire la suite « Les Esclops d’Azun tournés vers une grande saison 2022 »

Test casque audio Aeropex Aftershokz

Pas adepte de courir en musique, mais toujours curieux, cet AEROPEX de la marque AFTERSHOKZ est tout de même passé entre quatre oreilles.

Vous savez ici que les tests sont tout à fait neutres : il n’empêche que les retours des utilisateurs (sondés entre autre sur les réseaux sociaux) sont enthousiastes. Mais, comme toujours, on pointera les qualités, les limites, et son secteur d’utilisation pour vous renseigner au mieux !

Aftershokz est une marque américaine crée en 2011

Découverte et premiers essais

Si vous êtes habitués aux casques audios ou aux oreillettes sans fil, l’Aeropex n’est ni l’un, ni l’autre… Le design est fin, minimaliste et assez contenu, et les lignes sont sans fioritures. Pour autant, on identifie très bien le produit parmi les autres. Les couleurs grises et noires sont plus discrètes, mais le rouge convient bien pour un petit objet qu’il vaut mieux repérer pour ne pas le perdre.

Seulement 26 gr : le poids d’une paire de lunettes (comme celles-ci). L’arceau est en titane, il reste flexible mais reste, solide, il ne casse pas pour autant. Le design est ergonomique, et conviendra à toutes les « dimensions » de crâne.

Au 1er coup d’oeil, on cherche les boutons, et on se demande d’où peut bien sortir le son. Le bouton de réception des appels est à gauche sur l’oreillette, ceux pour monter et baisser le son à droite, sur le corps du produit juste avant l’oreille. Au même endroit, la micro prise de recharge.

Il fonctionne en Bluetooth avec votre smartphone, connectivité 5.0 (jusqu’à 10 m). L’appairage a été réussi simplement, et du 1er coup : il suffit d’activer votre bluetooth sur le smartphone, de faire une petite manipulation avec le casque comme indiqué sur le livret (ou sur internet), et c’est bon.

Lire la suite « Test casque audio Aeropex Aftershokz »

Test Altra Superior 5

INTRO

Altra Running est une marque spécialisée dans le zéro drop (déroulé du pied sans différence de hauteur avant/arrière) et de son concept « Foot-Shape », qui respecte la forme du pied, notamment l’élargissement à l’avant au niveau des métatarses.

J’ai personnellement eu plusieurs modèles de la marque (route, trail) et notamment deux autres versions de cette Altra Superior 5, dont l’avant dernière la 4.5. Une habitude du zéro drop qui demande un peu d’adaptation, mais qui reste plus abordable en trail par rapport à la route. Pourquoi ? Parce que la régularité du bitume et la répétition d’une même gestuelle met plus en charge le tendon d’Achille et le mollet, alors que sur les chemins, les appuis varient sans cesse, et les textures du sol aussi.

Je suis un coureur de 61 kg, habitué des distances en dessous de 30 km.

Superior 5 : drop 0, 21 mm de hauteur, 251 gr

Premiers constats

Je vais pouvoir faire un parallèle avec la 4.5 que je finis d’user, qui d’ailleurs vieillit sans problèmes au niveau du mesh, mais dont les crampons se sont bien réduits.

Au premier abord, il semblerait que la semelle semble un peu plus épaisse, et plus robuste. On s’attend d’ailleurs à avoir une augmentation de poids : eh bien non, sur ma balance, elle est même quelques grammes en dessous. J’appréciais le côté minimaliste de la 4.5, qui était relativement proche du sol et qui permettait de bien laisser passer les informations qui remontaient de l’appui. On pouvait par contre regretter que l’accroche s’usait plutôt vite – à moyennement vite. Ici, les crampons paraissent plus agressifs, notamment la « griffe » à l’avant du pied. Pour autant, ils sont assez peu profonds.

Lire la suite « Test Altra Superior 5 »