Kilian’s Classik 2017 : une édition encore réussie !

Le trail de la Kilian’s Classik est un trail que l’on recommande, et ce pour plusieurs raisons.
Tout d’abord pour Font-Romeu, cette ville d’altitude (1750m) très agréable avec ses boutiques, produits artisanaux, animations (etc…) qui est ouverte sur la Cerdagne et ses magnifiques montagnes, formant un terrain de jeu exceptionnel pour les sportifs. Ensuite pour ces distances raisonnables (10 – 17 – 27 – 45 km) sur des tracés superbes et variés qui n’en restent pas moins difficiles notamment à cause de l’altitude.
Egalement pour l’organisation qui est bien rodée. On y fait attention à l’accueil, la course est bien animée et bien tracée.
Les à-côtés sont également nombreux : courses enfants, course en côte, soirée Salomon… ainsi que ceux qui ne font pas partie de la course, avec tous les athlètes de haut niveau qui s’entraînent au stade et autour et que l’on peut croiser, parmi eux des champions olympiques entre autre, vous le verrez dans un prochain article !
On peut simplement regretter que le Team Salomon et ses athlètes « phares » ne soient plus là, comme Kilian Jornet, Jonathan Wyatt, François d’Haène, Anna Frost… croisés les autres années, mais certainement pris par un calendrier très chargé.

P1040909 (800x539) - Copie.jpg

 

Les courses

45 km / 1700 m+

Les années précédentes, le Team Salomon trustait les premières places avec des vainqueurs comme Greg Vollet, Tom Owens ou encore Kilian… La place était donc libre en 2017, et c’est Samy Verien (Endurance Shop Rodez) qui s’offre une belle victoire ici à Font-Romeu. En 4h59, il devance Christophe Cortada (5h02) et Maxime Caramel (5h03), des coureurs de la région ex-Languedoc. La première femme est Estelle Carré, très bien classée au général (15è) en 5h40. La seconde Elodie Varraine est une locale, la troisième Miranda Kvist du Team Nordic.
Résultats

 

P1040887 (800x600) - Copie

 

27,5 km / 975 m+

C’était cette année la course la plus relevée et de loin. Le podium est constitué par trois énormes coureurs, et le classement derrière eux plutôt dense sur quelques places.

Le vainqueur se nomme Mohamed Aagab, jeune marocain de 23 ans, qui a explosé le compteur en 2h03, record de l’épreuve ! Le précédent était en 2h09 établi par Rémi Bonnet (champion de KV et de skyrunning) qui lui-même l’avait piqué au grec Théodorakakos (2h19 au marathon devenu spécialiste de trail). L’impression de légèreté et de puissance était impressionnante. Il devance l’espagnol Jan Margarit en 2h06 (champion du monde jeune de KV et régulièrement sur les podiums de coupe du monde), ainsi que Romain Courcières 3è en 2h16, qui habite proche d’ici désormais (29’23 au 10 km, 1h04’52 au semi, 2h17 au marathon et 4è aux France de cross en 2015).

 

DSC_5647 (800x725) - Copie.jpg

Chez les filles, l’espagnole Laura Orgué l’emporte en 2h36 (15è du général !). La coureuse du Team Salomon a participé trois fois aux JO en ski de fond. Plutôt forte dans les montées, elle descend moins à son aise. Julia Gomez est 2nde en 2h50 et Livia Reveillas 3è en 2h56.
Résultats

P1040925 (683x800) - Copie.jpg

 

 

17 km / 900 m+

C’était une nouvelle épreuve cette année. Le vainqueur est Jonathan Genthon (1h22) qui se place bien sur les grands événements, on l’a déjà vu par exemple sur le podium du 25 km au Gruissan Phoebus Trail. En 2nde position se trouve Pascal Gabet (1h23) et Jérôme Gea en 3è (1h25).
La première féminine est Claire Esmouni du Team Kalenji Montpellier (1h40). Elle devance Aude Lucasson (1h49) et Anne Modat (1h55).
Résultats

10 km / 350 m+

Cette course était plutôt relevée, dans tous les cas le podium masculin se joue en quelques secondes. Le vainqueur est un sénior qui bat un vaillant cadet au sprint de 2s ! Il s’agit de Adel Hfaiedh, tunisien qui a de belles références sur piste (3’50 au 1500m et 1’52 au 800m) et qui est désormais co-entraîneur d’Habiba Ghribi, championne du monde 2011 et championne olympique 2012 du 3000m steeple. Vincent Troullier était donc tout proche, Tomas De Bock également : 46’21 – 46’23 – 46’34 !

P1040979 (800x600) - Copie.jpg

Chez les filles, la gagnante est Laure Bedel, toute jeune cadette mais performante en 1h00’46. La 2nde est Sylvie Puel, « jeune V2 » (1h03’10) et la 3è Marjolaine Berment du TPA (1h06’25).
Résultats

 

Il y avait du monde aussi sur les courses enfants !

P1050013 (800x600) - Copie.jpg

 

>> Voici un album photo de ces deux journées !

 

Restez connectés : prochain article sur les athlètes de haut niveau croisés durant ce week-end, avec photos… !

Un commentaire sur « Kilian’s Classik 2017 : une édition encore réussie ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s