Paul Boussemart et Pyrénées Personal Training : pour vous accompagner dans tous vos objectifs

Pyrénées Personal Training est le nom qu’a donné Paul Boussemart à son activité de coaching (d’entraînement) pour vous aider à vous faire atteindre vos objectifs, qu’ils soient de compétition ou de bien-être, tout simplement !

En devenant partenaire de Run in Pyrénées, il souhaite se faire connaître du public attentif et nombreux qui nous suivent. Evoluant sur la région paloise, il coache aussi à distance. Pour nous, c’est aussi comme cela que Run in Pyrénées peut faire profiter de son réseau où se croisent de nombreux acteurs de notre sport.

Bien sûr, nous souhaitions aussi mieux vous le faire connaître, voici donc une présentation sous forme d’interview. Merci pour votre intérêt !

36362519_805426042983983_6098872891967799296_n

 

– Bonjour Paul ! Tu as contacté Run in Pyrénées car tu proposes des activités de coaching. Avant tout, on en a discuté ensemble, peux-tu te présenter aux lecteurs à travers ton parcours sportif ?

Bonjour à tous, et merci Run in Pyrénées de me donner l’occasion de parler de mon activité et de ma passion pour le sport en général. Côté sportif, je suis une sorte de couteau suisse, un touche à tout ! Plus jeune, j’ai pratiqué l’athlétisme, le football, l’équitation, du golf, etc… jusqu’à découvrir à 17 ans les arts du cirque, et je me suis alors pris de passion pour la discipline du Main à Main (portés acrobatiques) que j’ai pratiqué pendant 7 ans. J’ai eu également la chance à travers mes études d’avoir la possibilité de découvrir et pratiquer une multitude d’activités diverses : escalade, rugby, danse, gymnastique, judo, musculation, volley, badminton, kayak, etc… la liste est longue !

C’est à l’entrée Lire la suite « Paul Boussemart et Pyrénées Personal Training : pour vous accompagner dans tous vos objectifs »

10 km Méridienne 2018 : Kevin Lasserre signe un doublé, Laura Vignot pour une première

Les 10 km, qui plus est officiels, sont assez peu nombreux par rapport à l’offre des compétitions hors-stade. Pourtant au vu du succès de cette Méridienne (on approche les 600 participants course et marche), ce type d’épreuve intéresse encore beaucoup de monde !

Ce matin à Ibos (65), un bien beau soleil sur la plaine et sur les Pyrénées ! Température fraîche, pas de vent ou si peu, il fallait sortir le chrono ce matin !

 

P1070054 - Copie
Photo : Sophie Campet
Côté course

Kevin Lasserre (ASM Pau) était pressé. C’est lui qui met déjà mettre le feu aux poudres au premier kilomètre. Kevin Martins (Oloron) suit, avec Valentin Rouvier (Pau) et Mathieu Dorgans (TPA), des coureurs qui se confrontent régulièrement toute l’année, et qui savent donc à quoi s’en tenir. Mais Lasserre Lire la suite « 10 km Méridienne 2018 : Kevin Lasserre signe un doublé, Laura Vignot pour une première »

Test lunettes Cébé S’Track M Polarized

Nous avons déjà testé sur Run in Pyrénées des lunettes de la marque Cébé, une paire similaire à celle-ci : [ Test 2017 Cébé S-Track Pro ]. Le test qui suit se rapproche du précédent et recoupe de nombreuses infos, on vous invite donc à le lire pour compléter !

P1040389

La monture et la technologie de maintien est toujours la même, les verres par contre ne le sont pas.

Dans tous les cas, le contact avec la marque CÉBÉ est très agréable. Le test demandé a été accepté, nous les remercions ! Pour rappel concernant son origine, c’est une entreprise française, née dans le Jura en 1892 (!).

 

Description et première approche

L’atout et l’aspect technique principal de ces lunettes sont la forme et la maintien qui sont conçus pour les visages fins. Cela concerne donc beaucoup de coureurs, au visage « affûté ». Vous avez d’ailleurs des tailles différentes. En tout cas, me concernant, c’est bien le concept de marque qui permet le meilleur maintien. La technologie « SymbioTech » est donc idéale dans ce sens.

 

20181009_114741 - Copie

 

Les branches des lunettes sont arquées et doublées. Deux spatules viennent en contact avec la tête. Un point de contact en milieu de branche permet de les faire basculer contre le crâne. Du coup, il y a deux points de contact et la stabilité est normalement meilleure.

Lors de la première sortie de ces modèles, les Lire la suite « Test lunettes Cébé S’Track M Polarized »

Prenez soin de vos genoux !

Tout le monde (ou presque) a déjà ressenti des douleurs aux genoux. L’articulation est essentielle, si les chocs sont mal absorbés, il trinque assurément… Rotule, tibia, tendons, bascule du bassin, tout participe à le mettre à mal. Et les problèmes sont parfois longs à être résolus…

Du coup, en trois questions, nous avons voulu avoir l’avis expert de notre intervenante kiné (et traileuse) Emeline Oudet.

Il faut prendre de soin de vos genoux !

 

– Emeline, tout est important dans le corps humain, quand on se penche sur chaque chose. Mais le genou en particulier : peux-tu nous expliquer pourquoi ?

Pour le coureur, le membre inférieur est moteur. Le genou est « l’articulation centrale » de ce membre, elle fait partie intégrante de la cinétique du membre inférieur avec la cheville et la hanche.

Petit rappel d’anatomie :

 

Genou - Sci sport.com

 

Le genou est en réalité composé de 3 articulations : l’articulation fémoro-tibiale (entre le fémur et le tibia), l’articulation fémoro-patellaire (entre le fémur et la rotule), l’articulation tibio-fibulaire supérieure (entre le tibia et le péroné). Leurs différentes mobilités permettent au genou les mouvements de flexion/extension, rotations quand le genou est fléchi, ainsi que des plans de glissement entre les os. Comme toutes articulations du corps, elles sont stabilisées d’une part par un système de maintien passif : les ligaments, d’autre part par le système de maintien actif : les muscles.

En raison de la biomécanique de la course à pied, le genou est Lire la suite « Prenez soin de vos genoux ! »

Une SkyRhune 2018 enflammée !

L’été a joué les prolongations le 22 septembre dernier lors de la 5è SkyRhune. Le soleil a chauffé plein fer sur la tête des coureurs dans une ambiance par nature déjà bouillonnante, et les « têtes brûlées » l’ont payé au prix fort !

Petit tour sur la Rhune en matinée : le décor montagneux avec l’océan en fond fera sans aucun doute son effet, le cadre est splendide ! Mais il se mérite… Et il fait déjà chaud. Les coureurs vont en baver, c’est certain.

 

20180922_111107 - Copie

 

A 13h30, les jeunes s’élancent au sprint, pour une épreuve de 10 km / 600 m+ qui va durer environ 50 min – 1h. Dans ce peloton des 15-20 ans, des habitués à la compétition pour la plupart, dont certains avec des sélections au compteur et des références solides. Par exemple, le vainqueur François Joseph Bové (19 ans) qui a terminé 36è des mondiaux de course en montagne à Canillo (Andorre) et qui vaut 14’55 au 5000m. Il l’a emporté en 51’13 ! Mélissa Hourdebaigts, la landaise, fait de même chez les filles en 1h06’49.

 

P1080891 - Copie (1024x933) - Copie.jpg

 

Place aux bolides avec une start-list de folie, peuplée et dense comme jamais. Le peloton a Lire la suite « Une SkyRhune 2018 enflammée ! »