10 km La Méridienne et Semi-Marathon Lourdes-Tarbes : les classiques de novembre !

Les 10 km de la Méridienne à IBOS (65) à côté de Tarbes et le semi-marathon Lourdes-Tarbes (65) ont plus de 20 et plus de 30 ans d’existence. De vrais piliers historiques de la course à pied dans tout le sud ouest ! Organisés par le club de Tarbes Pyrénées Athlétisme.

Présentation de ces deux rendez-vous qu’il ne faut pas manquer pour aller chercher le chrono et pour retrouver goût aux compétitions sur route !

Un parcours à chrono devant les Pyrénées ! 10 km Méridienne
10 km FFA la Méridienne à IBOS, championnat Occitanie | dimanche 7 novembre

Pourquoi la « Méridienne » ? Parce que Ibos se situe sur le méridien de Greenwich ! C’est la ligne qui divise les hémisphères Est et Ouest et dont le point de longitude est 0. Autrement dit, c’est la référence sur laquelle se basent toutes les coordonnées.

Lire la suite « 10 km La Méridienne et Semi-Marathon Lourdes-Tarbes : les classiques de novembre ! »

Se fixer des buts : pour bien réussir ses compétitions et se motiver à l’entraînement

On peut réussir une compétition en se fixant des buts motivants et réalistes. A l’inverse, malgré de bons entraînements récents, on peut aussi les manquer…

C’est pourquoi il faut se préparer mentalement à la performance, en se fixant des buts réalisables, qui vont booster votre motivation. Mais il faut aussi avoir toujours des options de secours pour se « protéger », et ne pas paniquer si on passe un peu à côté pour diverses raisons. Globalement, si on fait les choses bien avec une bonne anticipation de sa course, on ne doit pas en ressortir déçu. En tout cas, il faut faire les choses pour ne pas en ressortir déçu. Quand il y a un écart entre ce que l’on produit comme performance et ce qu’on a anticipé comme résultat, c’est là que ça coince au niveau déception…!

Rassurez-vous, rien de sorcier : être réaliste, faire jouer son expérience et bien se connaître, voilà de quoi s’en sortir !

Bien réfléchir pour prendre la bonne direction…
Dès l’entraînement : savoir ce que l’on veut faire / ce que l’on peut faire

Il faut être cohérent, tout simplement. On ne peut pas se réveiller du jour au lendemain et vouloir faire moins de 30 min au 10 km dans 3 mois. Quels que soient vos objectifs, il faut d’abord savoir s’ils viennent vraiment d’une envie profonde. En général, on se projette à long terme dessus. Du coup, on a le temps de voir si c’est réalisable en terme de mise en place et d’investissement au quotidien. On a une vue sur plusieurs mois, voir plusieurs années. Si l’objectif est moindre, vous êtes prêts à faire des efforts pour le réaliser, mais si ça ne marche pas, vous savez aussi que ce n’est pas primordial et donc qu’une éventuelle déception ne sera pas elle non plus très marquante.


Lire la suite « Se fixer des buts : pour bien réussir ses compétitions et se motiver à l’entraînement »

Vers un retour des supporters, du sport et des compétitions à partir de mi-avril / début mai…?

Roxana Maracineanu (ministre déléguée aux sports) a participé à l’Instance Nationale du Supportérisme ce vendredi. Elle s’est confiée au micro de RMC SPORT (ICI) sur la question du retour du public dans les stades. Dans les deux semaines qui arrivent, il va y avoir des discussions avec les différents acteurs du sport pour envisager un retour du public dans les enceintes sportives.

Voici ce qu’elle dit : « La seule chose qui pourra changer dans ce délai de quatre à six semaines annoncé par le président de la République, c’est éventuellement le retour des mineurs à une pratique sportive puisqu’aujourd’hui ce sont eux qui sont le plus désavantagés par rapport aux adultes […] Viendront ensuite les autres possibilités de reprise avec de grands espoirs qui sont placés dans le masque de deuxième génération qui permettra de mieux respirer quand on parle, quand on fait du sport, et qui permettra de moins différencier la pratique outdoor et indoor. Et dans un troisième temps, on pourra parler du retour du public dans les enceintes sportives avec peut-être une priorité donnée aux événements qui se déroulent en extérieur et ensuite le public pourra revenir dans des enceintes fermées. C’est ce qui est envisagé aujourd’hui »

Ce que l’on peut comprendre
Lire la suite « Vers un retour des supporters, du sport et des compétitions à partir de mi-avril / début mai…? »

Les Gabizos Trail : présentation de la 6è édition du 23-24 juillet 2021

Le 23 et 24 juillet prochain à Arrens-Marsous, le val d’Azun et toutes les Pyrénées vont vibrer pour la 6è édition des Gabizos !

Pour être de la fête sur une des courses, pour participer à une magnifique compétition, vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est gbz-2021.jpg


6è édition

La « campagne officielle » a été lancée dès le 15 février, mais elle est réfléchie depuis bien plus longtemps par les Esclops ! Ils ont toujours deux ou trois coups d’avance. S’il y avait des conditions à respecter pour son bon déroulement, elles le seront.

Après ces cinq premières éditions, et sans compter les fameuses Crêtes du Val d’Azun d’il y a quelques années, les Manu-Lacroix, les France de Montagne 2018, et leur présence dans les plus grands événements nationaux… On peut dire que l’expérience est de leur côté ! Toujours attentifs à ce qu’il se fait et à ce qui plaît aux coureurs. Sans oublier de passer des bons moments autour du sport.

> LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES ! [ ICI ]

Pour 2021, comme toujours : compétition et convivialité !

Parce qu’au Val d’Azun, on adore les deux. On accueille, on s’y file, et on débriefe joyeusement. En plus, c’est le 25è anniversaire des Esclops d’Azun ! Et la 10è édition de la Manu Lacroix. Autant vous dire qu’il ne faut pas manquer ça… 😉

Sachez déjà que Lire la suite « Les Gabizos Trail : présentation de la 6è édition du 23-24 juillet 2021 »

La compétition : le moment de vérité

La compétition, c’est LE moment où il faut briller. Tout le travail cumulé à l’entraînement doit s’exprimer sur une date définie, le jour J, à ce moment précis. Tous ces efforts faits l’un après l’autre s’additionnent pour obtenir un résultat. Mais il faut tenter de l’obtenir sur un « one-shot », sur UN rendez-vous unique. C’est ce qui donne à la compétition toute sa saveur. Aux extrêmes, l’extase ou le drame personnel.

Photo Yann Ilhardoy
Courses d’entraînement : pas vraiment la même chose

Quand la compétition manque, on est tenté de tester sa forme pour voir si l’entraînement a fonctionné et pour ne pas « gâcher », en quelque sorte, tous ses efforts. Bien sûr, cela donne une bonne indication du potentiel actuel, mais il faut aussi replacer la chose dans son contexte. Rappelez-vous le caractère exceptionnel de la compétition :

Lire la suite « La compétition : le moment de vérité »