Maeva Danois : en passant par les Pyrénées

Maeva Danois, c’est un nom qui parle aux fans d’athlétisme, ou à vous, peut-être, si vous avez suivi les championnats du monde à Londres l’été dernier. La coureuse de l’EA Mondeville Herouville, qui s’entraîne désormais à l’INSEP tout en suivant des études de podologie, avait couru en série du 3000m steeple, sa discipline. Pour l’année de ses 24 ans en 2017, elle devient championne de France Elite et 3è sur 1500m. En 2015, elle était devenue vice championne d’Europe espoir sur 3000m steeple.
Comme Run in Pyrénées suit aussi de près l’athlétisme, nous avons choisi de la contacter après avoir vu ses photos de stage, du côté de Font Romeu. Nous vous avions parlé cet été du site d’entraînement, où nous avions croisé des champions.
Voici donc quelques questions pour connaître un peu plus Maëva et savoir si son séjour dans les Pyrénées s’est bien passé !

17239979_1790122704346621_4162238350761415175_o
Photo : Maeva Danois FB

– Bonjour Maeva ! Tout d’abord, merci d’avoir répondu à notre sollicitation, alors que tu étais en plein stage du côté de Font-Romeu, on va y revenir. Je t’ai introduit rapidement, mais peux-tu nous raconter en quelques mots ton histoire avec l’athlétisme, jusqu’au haut niveau ?

Bonjour à Run in Pyrénées, et tous les runners passionnés par la course à pied. Pour résumer, j’ai dès toute petite été habituée à côtoyer les stades (mes premiers pas ont été fait sur une piste) grâce à mes parents, qui pratiquaient l’athlétisme (père entraîneur et mère demi-fondeuse). J’ai donc cultivé l’amour pour ce sport depuis mon plus jeune age. Comme la patience est une vertu (dicton préféré du coach), j’ai obtenu ma première sélection en équipe de France chez les jeunes à l’âge de Lire la suite « Maeva Danois : en passant par les Pyrénées »

Font-Romeu : à la rencontre des champions

Centre d’entraînement des champions

Font-Romeu est un centre d’entraînement en altitude, avec des parcours à volonté de 1500 m à 2200 m d’altitude. A 1800 m, le « lycée climatique » est un complexe avec une partie pour les logements, les salles de cours, ainsi que de multiples installations : piste d’athlétisme, piste pour rollers, terrains de foot et de rugby, piscine, salle de basket, salle de judo, patinoire, centre équestre… etc, etc.

J’ai déjà passé des vacances par ici et participé trois fois à la Kilian’s Classik. Ce n’était pas anodin, car pour tout spécialiste ou passionné de course à pied, on y croise des champions de tous les sports, et bien sûr d’athlétisme. Ainsi, j’ai déjà pu discuter avec Paula Radcliffe ou Yohann Diniz, croiser Khalid Shah (champion olympique du 10 000 m en 1992), Frédéric Belaubre (triathlète champion d’Europe), Steve Guénot (champion olympique de lutte en 2008), Ghani Yalouz quand il était athlète (médaille d’argent à la lutte en 1996) et d’autres dont je vais vous parler maintenant pendant un séjour autour du trail de Font-Romeu.

P1050052 (800x600) - Copie
La piste de Font-Romeu, dans un cadre magnifique

 

Actu et champions croisés du 8 au 12 juillet

Romain Courcières, une première sur la Kilian’s Classik Lire la suite « Font-Romeu : à la rencontre des champions »

Kilian’s Classik 2017 : une édition encore réussie !

Le trail de la Kilian’s Classik est un trail que l’on recommande, et ce pour plusieurs raisons.
Tout d’abord pour Font-Romeu, cette ville d’altitude (1750m) très agréable avec ses boutiques, produits artisanaux, animations (etc…) qui est ouverte sur la Cerdagne et ses magnifiques montagnes, formant un terrain de jeu exceptionnel pour les sportifs. Ensuite pour ces distances raisonnables (10 – 17 – 27 – 45 km) sur des tracés superbes et variés qui n’en restent pas moins difficiles notamment à cause de l’altitude.
Egalement pour l’organisation qui est bien rodée. On y fait attention à l’accueil, la course est bien animée et bien tracée.
Les à-côtés sont également nombreux : courses enfants, course en côte, soirée Salomon… ainsi que ceux qui ne font pas partie de la course, avec tous les athlètes de haut niveau qui s’entraînent au stade et autour et que l’on peut croiser, parmi eux des champions olympiques entre autre, vous le verrez dans un prochain article !
On peut simplement regretter que le Team Salomon et ses athlètes « phares » ne soient plus là, comme Kilian Jornet, Jonathan Wyatt, François d’Haène, Anna Frost… croisés les autres années, mais certainement pris par un calendrier très chargé.

P1040909 (800x539) - Copie.jpg

 

Les courses

45 km / 1700 m+

Lire la suite « Kilian’s Classik 2017 : une édition encore réussie ! »