Font-Romeu : à la rencontre des champions

Centre d’entraînement des champions

Font-Romeu est un centre d’entraînement en altitude, avec des parcours à volonté de 1500 m à 2200 m d’altitude. A 1800 m, le « lycée climatique » est un complexe avec une partie pour les logements, les salles de cours, ainsi que de multiples installations : piste d’athlétisme, piste pour rollers, terrains de foot et de rugby, piscine, salle de basket, salle de judo, patinoire, centre équestre… etc, etc.

J’ai déjà passé des vacances par ici et participé trois fois à la Kilian’s Classik. Ce n’était pas anodin, car pour tout spécialiste ou passionné de course à pied, on y croise des champions de tous les sports, et bien sûr d’athlétisme. Ainsi, j’ai déjà pu discuter avec Paula Radcliffe ou Yohann Diniz, croiser Khalid Shah (champion olympique du 10 000 m en 1992), Frédéric Belaubre (triathlète champion d’Europe), Steve Guénot (champion olympique de lutte en 2008), Ghani Yalouz quand il était athlète (médaille d’argent à la lutte en 1996) et d’autres dont je vais vous parler maintenant pendant un séjour autour du trail de Font-Romeu.

P1050052 (800x600) - Copie
La piste de Font-Romeu, dans un cadre magnifique

 

Actu et champions croisés du 8 au 12 juillet

Romain Courcières, une première sur la Kilian’s Classik

Romain Courcières (29’23 au 10 km, 1h04’52 au semi, 2h17 au marathon et 4è aux France de cross en 2015) habite depuis deux ans Rieutort, un petit village après la station des Angles et son lac de Matemale (1500 m) où les athlète aiment descendre pour effectuer de belles séances sur le plat (il y en a pas beaucoup sur Font-Romeu !). Il est détaché pour l’armée, effectue des jours dans les stations et profite de son statut de haut niveau avec le club d’Alès pour s’entraîner.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

C’est avec simplicité que nous avons échangé avec ce garçon, alors que nous faisons que nous croiser sur les compétitions. Au départ du trail (27 km / 975 m+), je lui ai proposé mon gobelet pour les ravitaillements car il n’avait rien pris sur lui. Mais le garçon a déjà passé un marathon sans boire, et il n’en a pas eu besoin finalement (3è, voir ICI). Il est venu jusqu’au camping de Font-Romeu l’après-midi pour me le rendre, nous avons pu discuter longuement et se retrouver en spectateur le lendemain.

Je lui ai demandé si, avec ses 2h17 au marathon, s’il ne cherchait pas à aller plus loin, quand on voit que le niveau français se situe entre 2h10 et 2h16 pour la plupart des meilleurs ? Il m’a répondu qu’il faisait déjà beaucoup d’efforts pour son niveau, et qu’il fallait faire encore autre chose pour être avec les meilleurs… Son niveau lui convient, il aime son sport comme ça avec les plaisirs comme cette première participation au trail. Avec une famille à gérer, il garde assurément la tête sur les épaules.

 

Samir Dahmani : à la recherche des minimas mondiaux sur 800 m

Samir Dahmani n’est pas le plus connu des athlètes français, et pourtant il est dans le dos de Pierre-Ambroise Bosse sur 800m, avec un record établi l’an dernier en 1’44″07. Début 2017, il devient champion d’Europe en salle du 3000 m.

 

P1040947 (800x592) - Copie.jpg

 

Croisé sur la piste, il était en train de passer une séance de vitesse avec des 300m en 36s (12s au 100 m, récup longue). Il nous a gentiment répondu avant de retourner à pleine vitesse menée en vélo par Clémence Calvin, une des meilleures françaises sur 10 000 m avec 31’52.

Il vient de terminer 6è des France ce dimanche, après avoir tout tenté en passant en 52s au 400 m… Pour la qualification aux mondiaux, comme Bosse, il va falloir se dépêcher… !

 

Mahiedine Mekhissi peaufine sa prépa

Mekhissi est un caractériel et aussi un grand combattant, qui ne se loupe quasiment jamais lors des grands rendez-vous. Le triple médaillé olympique sur 3000 m steeple a déjà sa qualification en poche. En footing sur le stade après une nouvelle compétition de gagnée, il a répondu à nos encouragements par un merci et un signe de la main. Il terminera sa préparation ici, avant de filer pour Londres et les mondiaux… le 4 août, c’est pour bientôt !

20170709_190412 (477x800) - Copie

 

Yoann Kowall comme à la maison !

Kowall, comme Mekhissi, tient sa qualification en poche sur le steeple. Le champion d’Europe, en début de semaine, faisait son footing en ville et au stade accompagné de son chien. Il a notamment fait quelques gammes et accélérations. Nous l’avons aussi croisé aux bain de Llo, à quelques kilomètres de Font-Romeu. Ces bains chauds proposent de l’eau sulfurisée, des jets de massages, sauna et hammam, bref… de quoi récupérer parfaitement juste avant les championnats de France de ce week-end qu’il vient de remporter !

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Mo Farah, pour une dernière…?

J’avais déjà croisé Mo Farah il y a 5 ans, juste avant son doublé olympique de Londres 5000 m / 10 000 m. Un exploit qu’il a d’ailleurs répété l’an passé à Rio. Nous l’avons vu mardi dernier au stade, en plein footing, couvert des pieds à la tête (collant + jogging !) alors qu’il faisait 20°C. Vous verrez toujours un champion couvert pendant ses footings.

Nous avons tenté notre chance à la sortie du stade, et…banco ! Il s’en allait justement. Il a pris quelques secondes pour une photo, puis je lui ai demandé si la forme était bonne. Apparemment oui, dit-il ! Cela devrait être ses derniers championnats sur piste cet été, avant de retourner sans doute sur la route. L’athlète britannique (d’origine somalienne) ne devrait s’aligner que sur 5000 m cet aux mondiaux, à moins qu’il change d’avis d’ici là. En passant, il m’a demandé si je faisais du running ou du trail running, auquel j’ai répondu les deux… Il est reparti avec son ami d’entraînement dont je ne connais pas le nom, assurément un sacré athlète pour pouvoir aider Mo Farah dans ses séances !

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Voilà, en espérant que vous ayez pris du plaisir à suivre l’actualité du Trail de Font-Romeu et ici ces rencontres avec les champions !

Merci de suivre de plus en plus Run in Pyrénées, pour mettre en avant les sportifs, la course et nos régions.

Mathieu, Run in Pyrénées

3 commentaires sur « Font-Romeu : à la rencontre des champions »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s