Montan’Aspe 2018 : une belle participation et des vainqueurs de qualité !

Malgré un week-end chargé en manifestations, le Montan’Aspe confirme et s’implante concrètement dans le paysage du trail dans les Pyrénées : la barre des 800 coureurs ayant franchi la ligne a été atteinte !

Partir et revenir avec son dossard sur sa poitrine à l’arrivée est déjà une épreuve. Les parcours sont solides, le terrain, technique à souhait en milieu montagnard, et la lourdeur du climat met les organismes à rude épreuve. Du vainqueur au dernier, c’est un sacré effort… Certains sont courageux, mais le genou ou la cheville ne suivent pas. Quand le corps fait mal, seule la volonté peut vous sauver. On insiste… quelques fois ça passe, d’autres fois on jette l’éponge.

Le succès de la course vient de ce mélange de défi et de fascination : la vallée d’Aspe, en particulier à Bedous, est magnifique. Charmante même, quand le flanc de montagne affiche un coeur dessiné par la prairie et les arbres. Les points de vue sont partout et quelques fois il faut prendre un instant pour en profiter vraiment.

 

P1070695 - Copie

 

Des bonnes conditions de course

On avait peut que le ciel ne tombe sur la tête des coureurs, mais il est resté calme jusqu’à au moins 15h, si ce n’est trois gouttes de pluie en matinée. Il a même fait un peu lourd. Mais bon, l’an dernier, ça cognait dur…

 

13 km / 850 m+ : un Zago de haut niveau, une Vignot très solide

Didier Zago venait de terminer 4è des France de Montagne à Arrens et d’être à nouveau sélectionné en équipe de France. Le format du jour correspondait parfaitement aux courses de championnat. Pas sûr de son physique, il a vu que ça passait et a pu produire son effort. Le record de l’épreuve a volé en éclat et s’affiche désormais sous l’heure en 59’47 ! Saïd Jandari, qui comptait lui aussi des sélections, n’avait pas réussi cette performance.

Les Esclops, vice champion par équipe le week-end dernier, ont confirmé leur niveau. Nicolas Apiou termine en 1h04’32, et le junior Loïc Robert suivra en 1h05’40.

 

 

 

Grosse performance de Laura Vignot, 9è du général ! La gantoise est aussi à l’aise sur route que sur chemins, même difficiles. Après un 38’03 sur le 10 km à Oloron la semaine dernière, la voici en 1h18’49 ! Solide performance, on vous dit. Et 5′ de mieux que l’an dernier.

Audrey Carrère n’a rien pu faire (1h28’06), mais elle conserve 5′ sur Marine Vigier (1h33’01).

 

29 km / 2100 m+ : Lago s’offre la victoire, Estanguet en forme

Il ne s’y attendait peut être pas, mais c’est bien lui le vainqueur. Kevin Lago était parti dans le top 5, avec des adversaires qui attaquaient franchement la pente. Peut être trop, car le pic d’Ourdinse fait mal. Mais Lago maîtrise son effort et passera ses adversaires, creusant même un écart conséquent.

Derrière, c’est Benoît Cori, qui part lui aussi en dedans. Il manque de compétitions et il faut gérer entraînement et vie professionnelle. Finalement, il termine 2è et ira très vite s’étendre de tout son long et dormir, à bout de forces. Pampi Perugorria prend la 3è place.

 

 

 

Les féminines se sont suivies dans le 1er KV de la course. Difficile de doubler, autant se marquer de près. Dans le lot des favorites, c’est Laetitia Estanguet, 2è l’an dernier en 4h04, qui se détache. Elle creuse un écart qui se monte à 5 min à l’arrivée. Victoire et 17 minutes de mieux que le chrono de 2017 ! 22è du général. En deux, Carole Duhart a été elle aussi solide (3h52’55), et Pauline Bernis également (3h55’09). L’émulation a tiré le niveau vers le haut !

 

53 km / 3500 m+ : Ducasse tient le choc, Pauly plus forte qu’en 2017

Même si des noms se dégagent, on ne peut jamais présumer du résultat final sur ce parcours solide, technique, parfois démoralisant…

Guillaume Ducasse sort d’un duo vainqueur à l’Euskal sur 2×25 km. La vitesse est là, il grimpe à son rythme sur le Layens, avant de se faire rejoindre par Pantxo St Martin et Unaï Dorronsoro Garmendia. Les trois compères arrivent en même temps sur le ravitaillement de Bedous au 23è km. Mais Ducasse repart à l’assaut de l’Ourdinse sur un gros rythme. Il court, il marche, il relance, option sans bâtons. Il creuse vite un écart de 2′. Les deux autres sont à leur rythme.

Ducasse prendra finalement autour de 4 minutes, qu’il conservera jusqu’à la ligne tout en passant sous les 6h : 5h56’31 !

« C’est la première fois que je montais sur si long et si costaud. Je ne savais pas si ça tiendrait, c’était un vrai test. Mon coach Nicolas Boyer m’a demandé peu avant l’épreuve de m’aligner sur cette distance. Aujourd’hui c’était dur, mais ça s’est bien passé pour moi. A la fin du mois je serai sur le Marathon du Mont-Blanc »

St Martin, à l’usure, conserve une très belle 2è place (6h00’21), devant Dorronsoro Garmendia (6h03’20).

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Jocelyne Pauly, 4è ex-aequo du Grand Raid de la Réunion en 2016, connaît bien les efforts longs en terrain difficile. Aujourd’hui, les jambes étaient là. Sur la 2è ascension, les filles du 29 km lui ont servi de lièvre en quelque sorte. Une bonne chose pour celle qui se retrouve souvent seule sur ces distances. Constante et maîtrisant son sujet, elle remporte la course, comme l’an dernier, mais en étant bien plus rapide : 6h50’54 à l’arrivée contre 7h23’45 en 2017 !

Béatrice Bresac, 2è en 7h43’46, n’a rien pu, et Elena Aguerre (8h01’53) non plus. Par contre, elles font mieux que le podium 2017 en terme de vitesse. Elles sont 9 féminines à avoir franchi la ligne, sur pas loin de 200 concurrents.

 

Chacun a eu sa course

Les enfants aussi se sont régalés avec une course autour du site d’arrivée, tandis que les parents applaudissaient et les coureurs refaisaient la course autour d’un bon verre ou d’un bon sandwich. L’association Montan’Aspe a encore fait du bon boulot.

Il y a eu les abandons, dont les sujets nous ont parfois fait peur… L’effort en montagne n’est jamais anodin ! Il y a eu les sourires, les souffrances, et tous ces souvenirs dont on se souviendra longtemps.

 

RESULTATS
PHOTOS  [243]

P1070711 - Copie

2 commentaires sur « Montan’Aspe 2018 : une belle participation et des vainqueurs de qualité ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s