Rétro : il y a 8 ans, les championnats de France de course en montagne à Tardets (64)

C’était il y a 8 ans en arrière, le 7 août 2011 à Tardets (64), au coeur de la Soule. 8 ans déjà, que le temps passe vite ! Je vous propose de revenir sur ce qu’il s’est passé ce jour-là, lors d’un championnat de France mémorable avec la pluie qui a rendu le terrain particulièrement difficile, et le souvenir encore vif des années après !

68593642_2365517113699189_5571517724825223168_n.jpg


 

A Tardets, la Madeleine se court encore en compétition pendant le Tour de la Soule. Elle a été il y a quelques années manche de Coupe de France de course en Montagne. En tout cas, la chapelle de la Madeleine, à 795 m d’altitude, se mérite, car la pente pour y grimper est raide, et la descente jusqu’à Tardets peut faire trembler les jambes des coureurs qui s’y engagent avec force.

Le parcours faisait environ 13 km et 900 m+ pour les hommes, deux montées et deux descentes principales. Ce jour-là, la pluie tombe et trempe tout le monde. Peu importe, on part léger, short d’athlétisme et maillot de club. Les chaussures de trail n’auront pas été d’une grande aide, car les sentiers sont boueux et glissants. C’est à celui qui tient le mieux sur ses jambes ! Mais tout le monde aura au moins deux ou trois glissades à son compteur. Il n’empêche, l’événement préparé par Jean-Marc Peillen, Vincent Etchebest et l’équipe du Xiberotarrak fut un grand moment.


 

Didier Zago roi sur ses terres

Vous l’avez compris, les conditions étaient bien particulières. Place donc aux coureurs les plus fous, notamment Lire la suite « Rétro : il y a 8 ans, les championnats de France de course en montagne à Tardets (64) »

Le soleil et les coureurs ont brillé sur le Montan’Aspe 2019 !

Quand vous arrivez en vallée d’Aspe au petit matin, il se dégage une atmosphère particulière… L’humidité se dégage des champs, tandis que le soleil commence à caresser les cimes environnantes. Il fait frais, sans plus, la nature se réveille en douceur alors que les coureurs ont un peu forcé leur nature au réveil.

P1100357.jpg

Il le faut, départ à 6h30 pour le 53 km. Mais bizarrement, on sent une envie de courir et d’aller voir si c’est beau plus haut. Bien sûr que c’est beau ! De tous les côtés, des sommets, des perspectives dans les vallées, ce coeur dessiné sur la montagne… Bref, si on veut oublier la douleur, il n’y a qu’à perdre son regard.

Et c’est utile : la douleur, il y en a ! Ça grimpe, on emprunte les sentiers de montagne que les vaches ont bien martelé qui plus est. Les descentes ne permettent pas le repos : il faut se concentrer, jusqu’au dernier moment.

Mais le soleil, une fois de plus, était de sortie, et ça simplifie tout ! Surtout quand il ne tape pas trop fort, et c’était le cas ce matin. Bien sûr, le mercure grimpe un peu par la suite, mais ceux qui ont couru il y a deux ans vous diront qu’il faisait bien bon à côté de l’autre fois !

 

Ducasse encore plus rapide, Irigoyen de Mendizabal pas loin du chrono de Pauly

P1100366Guillaume Ducasse n’a pas fait de détail. Il grimpe bien le Layens, et vite. Au ravitaillement à la salle de Bedous, ça ne traîne pas non plus. Je Lire la suite « Le soleil et les coureurs ont brillé sur le Montan’Aspe 2019 ! »

Montan’Aspe 2019 : c’est le moment de s’inscrire ! [présentation et infos]

Et si c’était le moment de s’offrir une belle course pour 2019 ? Du côté de la Vallée d’Aspe (64), on a ce qu’il vous faut !

Rendez-vous pour la 8è édition du Montan’Aspe le samedi 8 juin 2019 !

Le village de Bedous vous attend au pied des montagnes, des sentiers et une pente parfois difficiles vous attendent, mais vos efforts seront récompensés par des points de vue magnifiques.

 

P1070695 - Copie

 

[ INSCRIPTIONS : dès maintenant avec PB-Organisation ]
[ SITE INTERNET : MONTAN’ASPE ]

 

P1070760 - CopieSituée dans les Pyrénées Atlantiques au coeur du Parc National des Pyrénées, la vallée d’Aspe, ouvert sur les montagnes, est un lieu privilégié pour la pratique du trail !

Il ne faudra pas en sous estimer la difficulté des tracés, quelle que soit la distance choisie. Le dénivelé est important, le terrain est bien technique par endroits, et ce même si l’organisation Montan’Aspe fait l’effort de faucher l’intégralité du parcours pour une meilleure lisibilité des sentiers et vous offrir de bonnes conditions de course. Suivant le parcours, il vous faudra gravir 1, 2 ou 3 sommets : le soum du Layens, le pic Teulère et le Bergout via le Cap de Lacoste. Le point culminant se situant à 1625 mètres d’altitude.

Ps : c’est une course Trail Runner Foundation et une attention particulière est portée sur l’environnement. Il faudra prévoir son gobelet !

 

PARCOURS

53 km / 3500 m+ [ piste noire – 3 pts ITRA ]
Départ 6h30 salle polyvalente de Bedous

Un départ roulant sur 2,5 km sur chemins près du gave, puis Lire la suite « Montan’Aspe 2019 : c’est le moment de s’inscrire ! [présentation et infos] »

Une SkyRhune 2018 enflammée !

L’été a joué les prolongations le 22 septembre dernier lors de la 5è SkyRhune. Le soleil a chauffé plein fer sur la tête des coureurs dans une ambiance par nature déjà bouillonnante, et les « têtes brûlées » l’ont payé au prix fort !

Petit tour sur la Rhune en matinée : le décor montagneux avec l’océan en fond fera sans aucun doute son effet, le cadre est splendide ! Mais il se mérite… Et il fait déjà chaud. Les coureurs vont en baver, c’est certain.

 

20180922_111107 - Copie

 

A 13h30, les jeunes s’élancent au sprint, pour une épreuve de 10 km / 600 m+ qui va durer environ 50 min – 1h. Dans ce peloton des 15-20 ans, des habitués à la compétition pour la plupart, dont certains avec des sélections au compteur et des références solides. Par exemple, le vainqueur François Joseph Bové (19 ans) qui a terminé 36è des mondiaux de course en montagne à Canillo (Andorre) et qui vaut 14’55 au 5000m. Il l’a emporté en 51’13 ! Mélissa Hourdebaigts, la landaise, fait de même chez les filles en 1h06’49.

 

P1080891 - Copie (1024x933) - Copie.jpg

 

Place aux bolides avec une start-list de folie, peuplée et dense comme jamais. Le peloton a Lire la suite « Une SkyRhune 2018 enflammée ! »

Montan’Aspe 2018 : une belle participation et des vainqueurs de qualité !

Malgré un week-end chargé en manifestations, le Montan’Aspe confirme et s’implante concrètement dans le paysage du trail dans les Pyrénées : la barre des 800 coureurs ayant franchi la ligne a été atteinte !

Partir et revenir avec son dossard sur sa poitrine à l’arrivée est déjà une épreuve. Les parcours sont solides, le terrain, technique à souhait en milieu montagnard, et la lourdeur du climat met les organismes à rude épreuve. Du vainqueur au dernier, c’est un sacré effort… Certains sont courageux, mais le genou ou la cheville ne suivent pas. Quand le corps fait mal, seule la volonté peut vous sauver. On insiste… quelques fois ça passe, d’autres fois on jette l’éponge.

Le succès de la course vient de ce mélange de défi et de fascination : la vallée d’Aspe, en particulier à Bedous, est magnifique. Charmante même, quand le flanc de montagne affiche un coeur dessiné par la prairie et les arbres. Les points de vue sont partout et quelques fois il faut prendre un instant pour en profiter vraiment.

 

P1070695 - Copie

 

Des bonnes conditions de course

On avait peut que le ciel ne tombe sur la tête des coureurs, mais il est resté calme jusqu’à au moins 15h, si ce n’est trois gouttes de pluie en matinée. Il a même fait un peu lourd. Mais bon, l’an dernier, ça cognait dur…

 

13 km / 850 m+ : un Zago de haut niveau, une Vignot très solide

Didier Zago venait de Lire la suite « Montan’Aspe 2018 : une belle participation et des vainqueurs de qualité ! »