Traversée des Pyrénées : passage d’Erik Clavery, entre Arrens-Marsous et Gourette

Erik Clavery est parti dimanche dernier (5 juillet) depuis Banyuls (66). Nous l’avions appelé quelques semaines avant sa tentative de record de la Traversée des Pyrénées (revoir l’article)

Ce dimanche 12 juillet, il est parti d’Estaing. Nous l’attendons avec quelques coureurs à Arrens-Marsous, dont Philippe Lanne, président des Esclops d’Azun, club organisateur du trail des Gabizos et des France de montagne 2018. A partir de là, nous serons une quinzaine à le suivre. Dans ce mini peloton, entre autre : Patrick Bringer, 3è en 2011 et 2015 des mondiaux de trail. Champion de France 2015 et vice-champion 2018 (ex triathlète de haut niveau).

Avec Daniel Lanne à la tête de ce groupe, nous avons fait 12,5 km et 1250 m+ environ (moins en descente).

P1110863

 

Démarrage difficile, puis un rythme soutenu

Quand nous le retrouvons à Arrens vers 7h, au niveau du pont en pierre, il court depuis environ 1h. Je lui demande si le démarrage s’est bien passé, il me dit que c’est moyen. Bien sûr les nuits courtes s’accumulent (4/5h), le corps tire forcément, et il y a eu un ennui hier avec le camping-car.

Bref, en tout cas, ce matin, il fait bon, mais le temps va devenir lourd. On discute un peu dans le groupe, on peut se doubler, mais c’est vrai que quand la pente est raide, sa marche semble soutenue.

P1110870 - Copie
Avec Daniel comme guide et « pacer »

Passage dans les pâtures, une vache mène le train devant Daniel, il faudra ensuite traverser un troupeau. Erik sort son téléphone pour faire son direct de la matinée (tant que le réseau est là) et parle donc en direct pour décrire le profil de sa journée et ses sensations.

(veuillez excuser la qualité : vidéos appareil photo)

P1110897Col de Saoucède, suivi d’une petite descente pour aller dans le creux sous l’Aubisque. La montée qui suit n’est pas facile. Le pourcentage se corse. On ne court plus. Erik donne un tempo, qui va s’avérer compliqué pour la moitié du groupe, au fil des minutes. On sue à grosses gouttes, le temps est lourd, et il est impressionnant de régularité : il relance que très doucement, pour stabiliser sûrement ses dépenses et son cardio, mais monte fort. Surtout quand on se dit qu’il  enchaîne ceci tous les jours. Hier, il était à 750 m+ / heure, semble-t-il.

D’ailleurs, il semble de mieux en mieux. Surtout, il a pris une petite avance sur sa prévision de 10 jours. Il va peut-être viser les 9 ! C’est à dire arriver mardi, ou mercredi.

En haut de ce joli morceau de grimpette, pause photo, visualisation de la station de Gourette en contrebas. La descente va devenir plus facile sur la fin, soulageant les appuis de tout le monde. En bas, son assistance est là, la chaise, la table et la ravitaillement sont déjà prêts ! Une bonne partie du groupe laisse Erik, qui a beaucoup apprécié le soutien, et certains continueront, et de nouveaux coureurs seront bientôt avec lui.

P1110909

Si vous le suivez sur des portions difficiles, accrochez-vous : apparemment, certaines personnes durant le suivi et au fil des kilomètres ont des difficultés à rester dans son allure. On n’a plus qu’à souhaiter bon courage au champion !

> Suivi GPS

> Album PHOTOS

> Les deux autres vidéos ICI et ICI

P1110869

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s