Conditions de pratiques actuelles et saison de cross à venir : à quoi s’attendre…?

L’encadrement des libertés s’est durci dernièrement pour ralentir la diffusion du virus et ne pas surcharger les services hospitaliers. Ainsi, un couvre-feu nocturne a été instauré sur une grande partie du territoire. On parle dans les médias de durcissement des conditions, qui pourrait s’apparenter à des horaires plus larges (comme débuter le couvre-feu à 19h) voir des à des week-end entier avec rayon de 5 km pour aller faire du sport. Attendons de voir tout cela par la suite…

Selon le dernier communiqué de presse concernant les décisions sanitaires relatives au sport (VOIR ICI) : « La pratique sportive des publics non prioritaires est interdite dans les équipements sportifs couverts, salles de sport et gymnases dans les zones de couvre-feu mais reste possible dans tous les équipements sportifs
de plein air sur l’intégralité du territoire. »

Concernant les stades : « Les équipements sportifs de type PA (plein air) restent ouverts pour tous les publics (mineurs et adultes) sur l’intégralité du territoire. »

Rajoutons ce dernier extrait : « La pratique sportive (…) se poursuit dans le respect des limites de rassemblements de 6 personnes sur l’intégralité du territoire. »

Pour résumer : pour vos sorties personnelles, pas plus de 6 personnes en même temps. Si le groupe est plus important, il suffirait de le diviser et de laisser un écart (10 m, plus…?) entre les groupes. Ce qui paraît bizarre si on suit les recommandations, c’est que vous pouvez être en groupe sur un stade (lieux de pratique en plein air) puisque la jauge est à 1000… Cette jauge concerne bien sûr les matches de sport-co, et il convient de prendre les mesures qu’il semble juste soi-même. Localement, des mesures sont prises ou seront prises pour limiter l’accès aux stades, allant dans le sens du durcissement des conditions envisagées…

Les courses sur route et trail sont de ce fait impossible…

Quid des cross ?

Et bien les cross devraient pouvoir avoir lieu [ A CE JOUR ], puisque la FFA vient de publier un « Guide des recommandations sanitaires pour l’organisation des cross country » (VOIR ICI) avec une « fiche réflexe » (VOIR ICI) pour l’organisation et les coureurs.

Selon la FFA, la compétition du cross en plein air et l’étalement des courses et des groupements devraient permettre de limiter la propagation du virus. Ce sont des recommandations et non des obligations, mais les consignes préfectorales (et donc locales) et gouvernementales seront à respecter obligatoirement.

Parmi les contraintes, les inscriptions devront se faire sur internet. Souvent, utilisant les forces des comités et de la Ligue régionale d’athlétisme, ce sera donc via le site de la Ligue et donc les responsables des clubs qu’il faudra s’y inscrire, et ce, comme en Occitanie, jusqu’au mercredi avant la compétition. Hormis, peut-être sur quelques cross, via des sites d’inscriptions dédiés comme lors des courses sur route. Mais si les inscriptions se passent via les responsables clubs, elles ne seront donc possible que pour les licenciés si on ne permet pas d’inscriptions sur places… donc pas de coureurs non-licenciés ou autres détenteurs de certificats médicaux…

Il convient à l’organisateur de penser son événement avec le maximum de fluidité et de possibilité d’effectuer les gestes barrières. Le masque est de mise partout sur le site, le gel hydro-alcoolique doit être disponible aux endroits clés, il faudra désigner un responsable Covid et que tout puisse se passer dans les conditions sanitaires strictes.

On demande aux bénévoles comme aux coureurs d’être prudents là-dessus. Jusqu’à préconiser « de ne pas entrer physiquement au contact d’autres participants »… Ce qui paraît compliqué (si on veut avoir un comportement parfait) lors des premiers hectomètres…

Cross à venir

En tout cas concernant l’Occitanie, voici le calendrier des cross labellisés pour la saison 2020-2021. (ICI)

Et (ICI) les premières infos concernant le quart de finale en Occitanie, le 24 janvier prochain à Tarbes.

Si vous avez des informations concernant la Nouvelle-Aquitaine, n’hésitez pas.

Maintenant, tout est sous conditions de nouvelles mesures à venir, de décisions locales, et de la volonté des cross (et donc souvent des clubs) à vouloir organiser ces événements avec tant de mesures à appliquer. Pour l’heure, on n’est pas certains de savoir si ces compétitions vont avoir lieu. La saison va bientôt démarrer…

Un commentaire sur « Conditions de pratiques actuelles et saison de cross à venir : à quoi s’attendre…? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s