Running Abroad : Martin Casse nous parle de son projet sportif et linguistique dans les Pyrénées !

MARTIN CASSE est un athlète de haut niveau de la région toulousaine, qui a déjà porté le maillot de l’équipe de France. Vous l’avez peut-être déjà croisé sur un cross, un 10 km, sur la piste lors des interclubs par exemple ou bien en stage à Font-Romeu dans nos belles Pyrénées, en Cerdagne.

Nous l’avons interviewé et il se présente à vous, pour faire plus ample connaissance et vous situer sa carrière sportive, mais aussi sa carrière professionnelle qu’il mène en parallèle, entre la France et les États-Unis. Le concept de RUNNING ABROAD devrait en intéresser plus d’un chez les jeunes coureurs ! Il nous en dit plus… Bonne lecture !

 

– Bonjour Martin ! Tout d’abord, peux-tu te présenter pour le public qui ne suis pas de près l’athlé, le cross ou la route ?

26239725_561160204232859_1426775813053548426_nSalut Mathieu, moi c’est Martin Casse, 28 ans, originaire de Toulouse. Je pratique l’athlétisme, et plus particulièrement le 1500 m. Sur cette distance, ma meilleure performance est 3’39″27 (record Occitanie toutes catégories). J’ai eu la chance de porter le maillot tricolore 4 fois chez les seniors entre 2017 et 2018 avec notamment une 4ème place lors des Jeux de la Francophonie 2017 à Abidjan. Je pratique également le cross-country avec ma plus belle performance dans cette discipline, une 5ème place par équipe aux championnats d’Europe de cross 2017 en Slovaquie sur le relais mixte. Je cours généralement aussi sur route en début de saison, pour préparer les cross. Ma meilleure perf est 30’13 sur 10 km.

 

– Tu étais le 5 mai dernier sur le 3000 m steeple, au premier tour des Interclubs à Toulouse (compétition où les meilleurs clubs d’Occitanie se rencontrent). Ce n’est pas ta discipline favorite malgré tes grandes qualités 😉 Comment ça s’est passé ?

Effectivement, les interclubs est une compétition que j’adore et ne loupe qu’en cas de force majeure. Je n’ai pas prévu de courir sur piste cet été, en raison d’obligations professionnelles. N’étant pas au meilleur de ma forme, j’ai quand même proposé à mon club du CA Balma Athlétisme de courir un 3000 m steeple au premier tour des interclubs, sans pression. Cela s’est très bien passé et j’ai pris beaucoup de plaisir à courir sur une distance nouvelle. J’ai trouvé que les tours passent beaucoup plus vite avec les barrières ! Malheureusement, je ne pourrai être présent avec mon club au second tour, puisque je suis actuellement aux Etats-Unis. (NDLR : il a remporté le 3000 m steeple en 9’17″80).

 

– Tu as donc une carrière d’athlète de haut niveau : quel est ton parcours professionnel, parallèlement, jusqu’à aujourd’hui ?

La course à pied, passion qui a commencé en classe de première, m’a permis de Lire la suite « Running Abroad : Martin Casse nous parle de son projet sportif et linguistique dans les Pyrénées ! »

« La passion du cross-country » par Jean-Claude Raufaste. Retour de lecture !

53283496_2255231114691929_7967621357255000064_n.jpgJean-Claude RAUFASTE est un coureur Master de la région paloise. Nous nous sommes croisés aux 10 km de Pau où il présentait son livre, et en discutant nous nous sommes dit que ça pourrait intéresser les lecteurs de Run in Pyrénées.

Le cross, c’est peut-être la seule discipline de la course à pied où tous les coureurs se confrontent : pistards, spécialistes du cross, routiers, montagnards, traileurs. Il entrecroise ces différents chemins.

Le livre est donc né d’une passion de la course à pied, du cross, que l’auteur a beaucoup pratiqué, y compris avec le maillot bleu en catégories Master. Un travail d’écriture de 2 ans, où il a fallu récolté un grand nombre d’informations, de chiffres, de photos, qu’il a aussi fallu accumuler et conserver toutes ces années.

 

Description

On démarre avec une préface de Laurent Galinier, ex-coureur de haut niveau de la région paloise, duathlète international et désormais directeur de la franchise RRUN, spécialiste de produits running. Il a aussi pratiqué le cross à haut niveau et valide, de par son expérience en compétition avec Michel Jazy comme entraîneur à l’époque, ce livre riche en information. Lire la suite « « La passion du cross-country » par Jean-Claude Raufaste. Retour de lecture ! »

Départementaux de cross 65 : Paul Iratzoquy et Mylène Da Costa Reis en forme

Ce 12 janvier après-midi, la température était un peu remontée et le ciel était nuageux et calme. Conditions parfaites pour ces départementaux de cross long à Tarbes, plaine Valmy.

279 athlètes présents sur l’ensemble des courses, dont 95 du club organisateur Tarbes Pyrénées Athlétisme, aidé par le service des sports de la ville. Voici en détails le nombre de participants.

 

p1090368 (1024x770) - copie

 

Du côté de la course féminine, Mylène Da Costa Reis du TPA s’impose ! Début de course groupé avec la présence de Géraldine Aubrion (abandon par la suite), de Pauline Larroze-Lauga – Justine Lanne en JUF et Léa Kerbiriou en CAF qui s’arrêteront plus tôt, ou encore les Esclops Pauline Castex et Mélanie Tricaud.

Au fil des tours, la triathlète du TPA Lire la suite « Départementaux de cross 65 : Paul Iratzoquy et Mylène Da Costa Reis en forme »

Maëva Danois : l’expérience positive de la longue blessure

Souvenez-vous…

20643526_2016962301662659_3706571485428919201_oIl y a dix mois environ (décembre 2017), on vous faisait le portrait de Maëva Danois, une des meilleures athlètes françaises sur 3000 m steeple. Passant dans nos Pyrénées, à Font-Romeu, d’intenses entraînements en altitude pendant son stage, elle avait pris le temps de nous répondre… On avait parlé de son histoire, de son parcours, de son été de compétition avec sa 8è place en séries du 3000 m steeple aux Mondiaux de Londres…

[ relire la première interview de Maëva Danois ]

Et puis en mai 2018…

Victime d’une rupture totale du ligament croisé antérieur du genou droit lors du meeting d’Oordegem (Belgique), la championne de France 2017 du 3 000 m steeple a su remonter très vite du gouffre dans lequel elle était tombée. En rééducation au CERS de Capbreton (40), on l’a recontactée pour prendre de ses nouvelles, reparler de ce moment noir, et discuter sur ce long retour qu’elle est en train d’effectuer à l’heure actuelle.

 

Maëva, on avait échangé il y a presque un an après ton stage à Font-Romeu. On a parlé d’entraînement, de ton avis sur ce stage en Cerdagne (Pyrénées-Orientales), de ton avenir… Et puis quelques semaines après, une grave blessure t’as stoppée net. Raconte nous ce qu’il s’est passé…
– Quand il t’arrive ça, à quoi penses-tu ? Tu vois ta saison s’envoler, tu penses peut-être que ta carrière va être compliquée à reprendre, pire…?

C’est une descente brutale, qui fait mal alors que tu étais en pleine ascension d’une magnifique montagne (…des Pyrénées ?). C’est un peu difficile aujourd’hui de te décrire ce moment, parce que Lire la suite « Maëva Danois : l’expérience positive de la longue blessure »

Justine Lanne : une bien belle expérience en équipe de France !

Justine continue dans les pas de ses aînés de la famille Lanne, membres des Esclops d’Azun. Michel Lanne, vainqueur des plus grands trails français et sélectionné en équipe de France de trail, et Philippe, son père, champion de France master de course en montagne en 2011.

Chez elle à Arrens-Marsous, elle a gagné le droit de porter le maillot bleu en terminant 3è des championnats de France cadette !

 

35648107_672079066517311_9107214684989161472_n - Copie
Justine, 2è en partant de la droite, avec une équipe de France souriante

 

Le 16 juin dernier, deux jours avant ses 17 ans, et la veille de ses premières épreuves du bac, elle avait rendez-vous avec le staff bleu-blanc-rouge pour honorer sa première sélection lors d’une coupe internationale des jeunes, à Lanzada en Italie. Son papa Philippe, qui l’a suivi là-bas, nous Lire la suite « Justine Lanne : une bien belle expérience en équipe de France ! »