Le KV – Kilomètre Vertical : une discipline à part (2) – Témoignages d’Adrien Perret et d’Axelle Mollaret

Dans le précédent article, on vous présentait cette discipline si particulière, entre description, explications et avis d’un passionné à travers les réactions de Thomas.

[ relire la première partie ]

Et puis on s’est dit que les témoignages de deux acteurs majeurs de la discipline en France et dans le monde, s’ils voulaient bien nous répondre, seraient sans aucun doute très éclairants ! A vous d’en juger… Puisqu’ils nous ont répondu très gentiment ! On les remercie vraiment pour cette disponibilité !

Avec tout d’abord Adrien PERRET, athlète de haut niveau ambassadeur Hoka, entraîneur, record en 32’04 au KV, 3è / 4è / 2è des France de KV 2015 – 2016 – 2017.

Et puis ensuite Axelle MOLLARET, athlète de haut niveau et skieuse alpiniste de l’équipe de France avec plusieurs titres mondiaux, 3è en 2016 et 2nde en 2017 des France de montagne, vice championne de France de KV 2016, qui a battu récemment le record du monde du KV en 34’36.

 

Adrien PERRET

– Adrien, tu fais partie des meilleurs français en KV, avec un record en 32’04. Finalement, tu n’es pas si loin que ça du record du monde (28’53, Philip Götsch en 2017)… ou alors penses-tu qu’il y a un gouffre ?

Effectivement ce n’est que 3′ mais en faisant un ratio c’est assez énorme ! Le gouffre est énorme et pour tous les gars qui sont spécialisés là dedans le temps paraît stratosphérique ! 1′ de mieux que Urban c’est dingue. Pour arriver à des chronos comme ça il faut être en bonne condition au bon moment et surtout être audacieux, faire le pari de partir sur les bases d’un record pour peut être imploser avant la fin et finir dans les choux… Après, les records sont faits pour être battus comme on dit !

 

41328274_2149423811974238_5548884088988893184_o
Adrien Perret aux France de St-Lary | Romain Turbiez

– Tu es encore jeune : penses-tu à améliorer ton record, et si oui, combien aimerais-tu aller chercher ?

Ce serait frustrant de se dire que je n’améliorerai jamais mon chrono, je suis sûrement Lire la suite « Le KV – Kilomètre Vertical : une discipline à part (2) – Témoignages d’Adrien Perret et d’Axelle Mollaret »

Réglementation des courses hors-stade pour 2019 : tour d’horizon

Récemment, la réglementation 2019 des courses hors-stade a été publiée sur le site de la Fédération Française d’Athlétisme. Nous vous invitons, coureurs et organisateurs, à garder ce lien et à vous y référer.

Avec vous, faisons un petit tour des grandes lignes de cette réglementation, qui pour certains sera simplement une sorte de rappel, bien qu’elle soit chaque fois rafraîchie.

 

Sans titre

 

Constat

Ce que l’on constate dans de nombreux départements, c’est la hausse des courses hors-stade. De nombreuses courses, notamment des trails, ont rempli le calendrier ces dernières années, et les week-end comptent quelques fois plusieurs courses dans le même département, à moins de 50 km de distance. Un calendrier assez inégal qui plus est, puisque la majorité se concentre à la belle saison, entre avril et octobre, laissant plus disponibles les mois d’hiver. Et encore, de nombreuses manifestations ne se signalent pas et voient le jour de façon un peu confidentielle.

La masse de coureurs est donc diffuse, avec de toutes petites manifestations, et le niveau des courses s’en ressent également (avec le fait aussi que la masse se tourne plus vers le loisir). L’offre nouvelle est donc difficile à faire et il n’est pas simple de sortir son épingle du jeu.

Pour les nouvelles organisations, ou celles déjà existantes, cette réglementation FFA vous guidera, tout en sachant que : « Les règles techniques et de sécurité générales et les règles techniques et de sécurité spécifiques aux courses en milieu naturel […] doivent aussi s’appliquer pour tous les organisateurs affiliés ou non à la FFA. Les règles administratives fédérales et les règles techniques et de sécurité fédérales ont quant à elles vocation à s’appliquer seulement aux organisateurs affiliés à la FFA. »

 

Course sur route

Les courses sur route doivent Lire la suite « Réglementation des courses hors-stade pour 2019 : tour d’horizon »

Ekiden Pau-Gélos : grande réussite pour la 2è édition !

L’Ekiden, c’est un relais de 6 coureurs qui parcourent dans l’ordre : 5 km – 10 km – 5 km – 10 km – 5 km – 7,195 km > le compte est bon, ça fait un marathon ! 

L’épreuve de Pau-Gélos en était à sa 2è édition, elle avait donc obtenu l’aval de la FFA pour devenir officielle. Grand soleil sur le site des eaux-vives , où les coureurs ont pu apprécier un parcours varié, pas si reposant, mais tellement agréable. La chaleur a fait son effet au fil des minutes, et les derniers coureurs ont eu du mérite !

 

P1030811 (1024x768)

Lire la suite « Ekiden Pau-Gélos : grande réussite pour la 2è édition ! »