Temps réel, temps officiel : explications !

Quand on est sur des compétitions officielles et qualificatives, on est là pour son chrono, son record, son temps de qualification / en fonction de sa catégorie. Bref, c’est du sérieux, car on sait derrière tous les efforts consentis pour se préparer. Qui dit officiel, dit qualification et donc droit de participer ou non à un championnat de France. C’est très important, et ça peut se jouer à la seconde près ! Le règlement doit donc être bien appliqué.

Temps réel

Le chronométrage se fait désormais par puces (jetables ou non, collées au dossard). Avec les tapis au sol et les cellules, le dossard du coureur est détecté quand il passe sur la ligne de départ, et quand il franchit la ligne d’arrivée : c’est le temps réel. C’est arrondi à la seconde supérieure.

Si la course est au minimum label régional, les résultats peuvent être qualifiables aux championnats de France. C’est le temps RÉEL qui est pris en compte pour les « qualif » ! Pareil pour la prise en compte des points de la meilleure performance personnelle dans ses stat’s FFA, pour les points que cela ramène au club.

Commentaire : On ne peut pas faire plus juste, d’un point A (ligne de départ) à un point B (ligne d’arrivée) c’est le temps réel, la réalité. Il est donc logique qu’une qualif’ soit prise sur le temps réel, plutôt qu’un temps officiel où on est pénalisé par un départ au coeur d’un peloton, et où on passe sur la ligne 10, 20s, ou 2 min après le coup de feu.

Temps officiel

Le temps officiel est le temps pris au moment du signal de départ (coup de pistolet) et le franchissement de la ligne d’arrivée.

Si un record de France junior, espoir et/ou senior est battu ou égalé, seul le temps officiel sera retenu. Les classements individuels et par équipes seront effectués sur le temps officiel.

Commentaire : le chronométrage manuel doit être là en secours si un système électronique était défaillant. Cela permet également de recouper les infos avec le chronométrage électronique, ou de récupérer une erreur sur un coureur… Donc le temps officiel, c’est aussi le chronométreur qui lance sa montre au coup de pistolet.
Quand un record national doit être retenu, le temps officiel n’impacte pas le chrono des premiers : en général, jusqu’au 20è, les coureurs partent dans la même seconde (deux premières lignes). Remarque : c’est d’ailleurs à partir du 20è que, globalement, des différences entres temps réel / temps officiel apparaissent, parce qu’à partir de là, on met plus de temps à passer sur la ligne de départ.

« Le temps réel est pris compte sur toutes les épreuves, quel que soit le nombre d’arrivants »

  • à partir du moment où il y a un système de détection au départ (tapis, transpondeurs, cellules) bien en place à côté de la ligne de départ, et sur la ligne d’arrivée, c’est le temps réel qui est pris en compte. Le temps officiel sert donc pour les courses de haut niveau où les éventuels records de France, pour les classements.

Pourquoi existe-il parfois des différences importantes entre le temps réel et le temps officiel ?

Quand il y a un gros peloton, on devrait logiquement avoir, en temps officiel, des secondes en plus (ou des minutes) qui sont en fait le temps qu’il a fallu pour partir au moment du coup de feu, défiler et passer sur la ligne de départ. Mais quelques fois, l’écart est énorme, pourquoi ?

Il est possible que des erreurs surviennent lorsqu’un élément informatique, comme le transpondeur, ne soit pas bien réglé, ou qu’il comporte un décalage dans l’heure de départ. Dans ce cas c’est répercuté…
Si vous voulez être bien détectés sur la ligne de départ ou d’arrivée, pensez aussi à bien mettre devant et visible votre dossard. Si vous collez un sac ou un bras pour arrêter la montre, vous pouvez perturber la transmission du signal.

Un exemple : des concurrents d’un 10 km de la région toulousaine avaient par exemple des écarts de + 30s en temps officiel, alors qu’ils étaient placés dans les 3 premières lignes de départ, et que ces lignes mettaient maximum 3s à franchir le seul de départ. Panique pour les coureurs visant des qualifications ! Mais le temps réel a bien été appliqué, et les erreurs de chrono rectifiées semble-t-il dans le classement après qu’un bug informatique ait été résolu.

INFOS FFA

> Deux courses pour aller chercher un chrono sur 10 km et semi ! Le 7 et le 21 novembre prochain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s