Lourdes-Tarbes 2017 : Alfieri s’offre une 2è victoire, une première pour Gastellu

Le Lourdes-Tarbes 2017 s’est avéré être un très bon cru : 846 coureurs sur le semi-marathon encore cette année, et 1270 participants y compris la marche, puis les rollers et handisports qui sont rare à voir évoluer sur les courses hors-stade de nos jours.
Un temps magnifique même si le froid au départ de Lourdes (1°C !) piquait légèrement les mollets.

 

23758019_10155111940853059_863693632_o - Copie
Capoferri qui mène devant Alfieri et Mirassou (4è km). Photo Audrey N.

La course chez les hommes a été indécise jusqu’au bout. Ils étaient 4 à se détacher, puis 3, avec un passage aux alentours de 32’30 au 10è km. Jérôme Mirassou, le traileur du Team Craft-Salming, Nicolas Capoferri, 5 fois vainqueur de l’épreuve et Guillaume Alfieri, vainqueur en 2015.
Mirassou a tenté de secouer ses collègues d’échappée avec quelques accélérations bien senties. Capoferri décrochera en premier, sans être trop éloigné. Ça se jouera donc Lire la suite « Lourdes-Tarbes 2017 : Alfieri s’offre une 2è victoire, une première pour Gastellu »

10 km la Méridienne et semi-marathon Lourdes-Tarbes : les classiques approchent !

La fin de l’année est propice à des envies de chrono, des objectifs qu’on ne peut pas placer en plein été. L’automne, la saison est idéale pour tenter de reprendre de la vitesse et de battre ses records !

D’abord, le 5 novembre prochain, le 10 km FFA La Méridienne à Ibos (près de Tarbes, 65), et deux semaines après, le 19 novembre, le semi-marathon Lourdes-Tarbes !

Alors, que ce soit pour battre votre record ou tenter de reprendre de la vitesse après votre saison de trail, c’est le moment. Surtout qu’il reste assez peu de courses sur route et assez peu de moments pour courir et trouver une émulation sur route qui permet d’atteindre ses objectifs… Autrement dit : c’est le moment !

 

10 km La Méridienne (5 novembre)

> INSCRIPTIONS

Le 10 km est validé par la FFA pour obtenir une qualification aux championnats de France de la discipline, dont voici les minimas. Il part depuis le parking du centre commercial Leclerc et arrive au même endroit. La voie est large et le parcours rapide, ne comportant aucun virage serré, il est très circulant. Seule petite difficulté : un faux plat entre le 3è et 4è km pour passer un pont. La plupart du temps, il y a vue sur les Pyrénées.

 

DSC05323 (1024x768)

 

Le départ Lire la suite « 10 km la Méridienne et semi-marathon Lourdes-Tarbes : les classiques approchent ! »

Bien gérer la coupure et la reprise de l’entraînement

Il est vrai que le mot coupure est difficile à entendre, surtout pour un sport à la pratique addictive pour beaucoup de coureurs. Il faut la comprendre et bien la gérer, tout comme la reprise. Nous allons voir pourquoi la faire et comment reprendre de la bonne façon.

Une coupure, pourquoi faire?

Pour plein de bonnes raisons !

Tout d’abord, pour se re-po-ser. Les saisons sont très longues, le corps (muscles, tendons, articulations) est marqué et l’activité ne permet pas de calmer le processus inflammatoire. La coupure oui, ce qui permet aussi de refaire les « niveaux » (minéraux, fers, etc). Si des bobos traînent, c’est l’occasion de les aider à partir.

Ensuite, pour couper psychologiquement avec les contraintes de l’entraînement et des compétitions. Ces dernières sont usantes et il y a même des répercussions sur la fraîcheur physique. Les deux vont ensemble ! Cette coupure vous laisse le temps de faire le point avec les derniers mois écoulés, et cette « privation » va permettre de faire grandir en vous une envie nouvelle et des objectifs nouveaux.

DSC00686.JPG

 

Comment organiser la coupure ?

Lire la suite « Bien gérer la coupure et la reprise de l’entraînement »

La folie du marathon de Bordeaux !

19 700 coureurs au total entre le marathon, le semi-marathon (presque 12 000 !) et le marathon-relais. Gigantesque cette 3è édition du Marathon de Bordeaux !

Associée à la foule des spectateurs (bordelais ainsi que les familles ou amis), vous imaginez un peu la taille nécessaire de l’organisation : le plan vigipirate en vigueur (qui a contraint de revoir le circuit), des militaires armés en patrouille sillonnaient les rangs des spectateurs. Il y avait un contrôle des sacs à l’entrée du village marathon, des poches transparentes étaient fournies pour laisser les effets personnels qui étaient gardés dans des consignes sur des dizaines de mètres, les sacs type Camelbak étaient interdits (et pourtant des coureurs ont réussi à courir avec)… Sans parler de la foule de bénévoles sur les croisements, à l’arrivée pour distribuer les médailles et fournir les couvertures de survie

 

P1030932 (1024x906) - Copie.jpg

 

Il était extrêmement compliqué à certains endroits d’approcher le bord de la route tellement du monde était amassé sur les trottoirs. Lire la suite « La folie du marathon de Bordeaux ! »