Un Baronian et une Mutter records pour une folle Skyrhune 2017 !

Il y a des fois où les superlatifs sont employés pour qualifier réellement ce qu’il s’est passé sur une épreuve. Point d’usurpation de qualifier cette Skyrhune de « folle » quand on a assisté au spectacle de ce samedi 30 septembre à Ascain.

Il a beaucoup plu dans la nuit et la matinée précédant l’épreuve. Pour les personnes qui avaient pu choisir de venir quelques jours avant, la « douche » a du refroidir les esprits les plus guillerets. Quatre jours de beau temps avaient précédé l’événement. Ainsi, les coureurs et teams avaient pu profiter de repérer le tracé et d’apprécier les points de vue toujours aussi variés, entre les nuances de l’océan et les plages landaises d’un côté, ainsi que les différents volumes tout autour de la Rhune par ailleurs. Finalement, à l’heure des départs des courses, les nuages devaient être essorés pour laisser place aux combats…

Trois speakers, un écran géant avec des directs venus du parcours, plusieurs pointages pour attribuer les maillots distinctifs, et des spectateurs en feu à l’approche du sommet. L’atmosphère est planté !

 

Une TTiki enlevée – Robert et Castex en trombe

Une cinquantaine de coureurs et coureuses entre 15 et 20 ans se dispute cette course typée montagne de 10,8 km et 600 m+.

 

P1060067 (1024x768) - Copie (2)

Le départ est impressionnant de vitesse, surtout quand on sait que le tracé s’élève déjà avant de rejoindre les chemins. Au retour des pentes embrumées, Lire la suite « Un Baronian et une Mutter records pour une folle Skyrhune 2017 ! »

Un an après, revoici Yann, le traileur aux pieds-nus !

L’an dernier, sur la Rhune, il s’était fait remarqué par le public en courant la SkyRhune pieds nus. A l’époque, je m’étais empressé de lui « tendre le clavier », car de multiples questions trottaient dans ma tête, comme je l’imagine dans celles de ceux qui l’ont vu dévaler les pentes pierreuses du massif basque.

Comment pouvait-il courir en montagne pieds nus ? Qui était-il ? Pourquoi et comment en était-il venu là ? Si vous voulez retourner sur ses réponses post-Rhune, c’est ICI. Un an après, alors que l’événement arrive dans moins de deux mois, j’avais envie de voir si quelque chose avait changé ou évolué. Voici donc l’échange avec Yann, ce va nu-pied, le coureur « barefoot ».

14457468_1269101323120130_5588388620433019273_n
Salerno Photo

 

– Bonjour Yann et merci de répondre à Run in Pyrénées ! On s’était entretenu l’an dernier car tu avais surpris tout le monde à la SkyRhune (21 km / 1700 m+) : tu avais couru pieds nus tout en obtenant un bon classement ! (117è en 2h52). Que devient Yann en 2017 ? Toujours coureur pieds nus ?

Bien le bonjour !!! Oh que oui, toujours pieds-nus, par tous les temps et en toutes saisons. Je continue les sorties trails ou randonnées pieds-nus. Et j’ai même eu la chance, au mois de juin, de pouvoir encore goûter à la neige au col d’Arraillé dans la vallée de Gaube !

 

Tu avais été déçu de ton résultat à la SkyRhune 2016. Est-ce que tu t’es préparé encore plus cette année ? Comment, et quel objectif vises-tu ? Lire la suite « Un an après, revoici Yann, le traileur aux pieds-nus ! »