Benoît Galand : du talent, tout simplement

Benoît Galand était en train de se faire un nom depuis quelques temps dans le monde du trail grâce à de belles victoires et de beaux podiums sur des courses de plus en plus importantes. Nous l’avons croisé quelques fois cette année, avec toujours des courses prises en main très tôt.

Le week-end dernier, le jeune coureur du Tarn marque au fer rouge son nom en terminant 2è des France de Trail court, entre Emmanuel Meyssat et Julien Rancon. Une sacrée performance ! Nous l’avons contacté pour lui poser quelques questions et avoir son ressenti. Voici l’interview de Benoît Galand, pour Run in Pyrénées !

 

– Bonjour Benoît, merci de nous accorder du temps sur Run in Pyrénées !
La dernière fois que l’on s’est croisé, c’était sur le 25 km du Marathon des Gabizos, que tu remportes devant Nicolas Bouvier-Gaz et Andreu Prost.
On revient vers toi aujourd’hui car tu viens de réaliser une grande performance en terminant 2è des France de Trail Court entre Emmanuel Meyssat et Julien Rancon ! Est-ce que tu mesures la portée de la perf’ que tu as réalisée ? Comment vis-tu ça ?

Je redescend tout doucement de mon petit nuage ! Je suis vraiment super content de ce résultat, je ne m’y attendais pas ! Depuis mes débuts en course à pied, je suis admiratif des coureurs comme Rancon, Meyssat etc… c’est un rêve de gamin de pouvoir être à la bagarre avec les plus grands traileurs français. Quand je double Julien, sur la fin de parcours, je n’en croyais pas mes yeux ! A l’arrivée, vous comprenez bien que j’ai eu beaucoup d’émotion. Là je le vis très bien, je profite de mes proches, de mes amis qui m’ont fait une belle surprise au champagne, organisée par Maxime Durand dès mon retour dans mon petit village de Brassac dans le Tarn.

 

P1050421 (1024x918)

 

– On va refaire le chemin avec toi si tu le veux bien, jusqu’à ce podium. Tu es un jeune homme du Tarn : que fais tu dans la vie ? Pourquoi et depuis quand cours-tu ? Lire la suite « Benoît Galand : du talent, tout simplement »

Un an après, revoici Yann, le traileur aux pieds-nus !

L’an dernier, sur la Rhune, il s’était fait remarqué par le public en courant la SkyRhune pieds nus. A l’époque, je m’étais empressé de lui « tendre le clavier », car de multiples questions trottaient dans ma tête, comme je l’imagine dans celles de ceux qui l’ont vu dévaler les pentes pierreuses du massif basque.

Comment pouvait-il courir en montagne pieds nus ? Qui était-il ? Pourquoi et comment en était-il venu là ? Si vous voulez retourner sur ses réponses post-Rhune, c’est ICI. Un an après, alors que l’événement arrive dans moins de deux mois, j’avais envie de voir si quelque chose avait changé ou évolué. Voici donc l’échange avec Yann, ce va nu-pied, le coureur « barefoot ».

14457468_1269101323120130_5588388620433019273_n
Salerno Photo

 

– Bonjour Yann et merci de répondre à Run in Pyrénées ! On s’était entretenu l’an dernier car tu avais surpris tout le monde à la SkyRhune (21 km / 1700 m+) : tu avais couru pieds nus tout en obtenant un bon classement ! (117è en 2h52). Que devient Yann en 2017 ? Toujours coureur pieds nus ?

Bien le bonjour !!! Oh que oui, toujours pieds-nus, par tous les temps et en toutes saisons. Je continue les sorties trails ou randonnées pieds-nus. Et j’ai même eu la chance, au mois de juin, de pouvoir encore goûter à la neige au col d’Arraillé dans la vallée de Gaube !

 

Tu avais été déçu de ton résultat à la SkyRhune 2016. Est-ce que tu t’es préparé encore plus cette année ? Comment, et quel objectif vises-tu ? Lire la suite « Un an après, revoici Yann, le traileur aux pieds-nus ! »