Germain Grangier : en vrai, en décalé, et avec de nouveaux projets !

Germain Grangier, vous le connaissez via son humour, son sourire malicieux, ses morceaux en musique… Si vous le rencontrez, vous verrez que c’est tout naturel. Un garçon vrai.

L’athlète est aussi et avant tout très performant, un des meilleurs français en trail dans sa discipline : 3è de l’OCC 2015, 4è des France de Trail en 2016, 1er de la 6000D en 2017, 1er de la Maxi Race, de l’Ultra Madeire 85 km et 5è de la CCC 2018. Avec Katie Schide, qui partage sa vie, ils ont gagné la Pierra Menta été et la Transrockies Run. Katie, elle-même une des meilleures féminines sur le circuit, était 6è des Templiers en 2016, et a été depuis 1ère de la Maxi Race, de l’Ultra Madeire 85 km et 2è de la CCC, entre autre.

La performance d’abord, s’entraîner tout en cherchant toujours comment être le plus efficace. Puis la vie autour, l’humour, le partage, et des projets à venir comme le ONE&1  que nous allons évoquer.

 

Petite présentation de Germain :

« J’habite les Alpes maritimes et le Mercantour où je skie, roule, court, crapahute au jour le jour ! J’ai donc commencé par le ski et les sports de montagne pour migrer sur du VTT et du vélo de route (DN1). C’est à la suite d’une blessure que je délaisse le vélo qui ne matchait également plus trop avec mes envies du moment. Retour en Isère pour continuer mes études. C’est donc après une licence physique à Nice que je me lance dans un cursus d’ingénieur en géologie à Grenoble afin de clore cette formation scientifique. Je me remets à l’escalade puis surtout au trail pendant l’obtention de mon diplôme. C’est l’occasion d’allier l’utile à l’agréable car j’étudie les terrains sur lesquels je cours, autant en hiver qu’en été. Cette quête du sportif conscient de son corps et des éléments qui l’entourent me passionne. Je pratique le trail comme également un moyen d’observer la nature et d’essayer l’appréhender »

 

35757872_10157013643579316_8614410206165598208_n

 

Germain, puis Katie par un pyrénéen, son ami Julien Jorro :

Alors je vais être honnête mais à l’instant où j’écris ces quelques mots, je viens de lire ce qu’a dit Germain à mon sujet. Donc je ne peux qu’écrire des choses gentilles. 

Germain, c’est le gars que tu rencontres à l’improviste, et qu’au final ça devient ton ami. Ma relation avec Germain c’est l’amitié. C’est la simplicité. En fait, on ne se voit pas beaucoup dans l’année malheureusement. Mais à chaque fois c’est direct les gros délires. On n’a pas besoin de se concerter longtemps. Ça peut partir en vrille de suite. On a le même humour débile. Nous partageons un truc hyper rare aussi c’est l’amour de la musique et ça c’est aussi kiffant que d’aller crapahuter ensemble.

J’étais musicien avant plus qu’être sportif. Après je suis devenu l’inverse. Aujourd’hui avec lui, nous sommes les deux. Et ça nous va bien. On aime être sérieux sans se prendre au sérieux. Et on aime en faire des vidéos pour partager avec les autres ces moments complètement fous. Pour ce qui est des combinaisons, ça c’est le délire ultime. Et je ne peux faire tout ça qu’avec lui. Sport, nutrition, musique, délires…

Aujourd’hui, Germain a passé un cran dans son niveau sportif et je suis très fier de lui et de ses résultats. C’est vraiment un grand coureur.

Pour ce qui est de Katie, c’est simple : je peux pas l’encadrer. Elle m’a volé Germain… non évidemment je déconne ! Il m’en a parlé à peine leur rencontre effectuée. Il avait les yeux qui brillaient quand il parlait d’elle.
Je l’ai rencontrée quelques mois après. La barrière de la langue fait qu’au début le contact était plus difficile pour lui expliquer nos délires. Mais elle m’a fait progresser en anglais. Et c’est une personne que j’apprécie énormément. J’adore quand elle dit « sac a dos » avec l’accent du Maine.
C’est la meuf hyper chiante, il faut dire : une beauté naturelle car elle n’a pas besoin de mettre d’artifices. (A l’image de Flo mon épouse). Elle est très intelligente (à l’image de Flo mon épouse 😉 ), mais le plus rageant c’est qu’elle court de mieux en mieux (à l’image de Flo… ah ben non).
Et ma hantise maintenant c’est qu’elle me double. Je sais que ça va arriver. Sa course à la CCC a été énorme. J’ai été très fier d’elle. Je l’estime beaucoup Katie. J’avais apprécié cet été ne partir qu’avec elle pour aller courir. Je n’avais pas de traductrice et j’ai du me débrouiller seul pour papoter. Et j’ai appris un peu plus à la connaître.

Voilà, mon seul souhait avec Germain et Katie, c’est qu’on se voit d’avantage les mois qui suivent pour passer du bon temps et délirer (et qu’ils déménagent ENFIN dans nos belles Pyrénées !).

 

– Germain : tu as fait une belle année, avec de belles victoires et des duos avec Katie. Quel bilan fais-tu sur 2018 ?

En effet, qui dit bilan, dit synthèse synthétique en 3 parties. Pour commencer, Lire la suite « Germain Grangier : en vrai, en décalé, et avec de nouveaux projets ! »

Pyrénées Poueyferré Multisports : sport, jeunesse et prochaine Lou Camin

Poueyferré, petit village des Hautes Pyrénées près de Lourdes. Le centre du village, son église, ses terrains de sport et ses coteaux avec vue sur la chaîne.

Le mardi 14 août prochain aura lieu la 6è édition de la LOU CAMIN, 12 km / 250 m+ sur route et chemins (deux tours) et 6 km / 125 m+ (un tour) avec un passage sur les coteaux et au centre du village pour retrouver une belle ambiance. L’an dernier, 134 coureurs tout de même et on ne compte pas les courses enfants qui précèdent. Chez les grands, des coureurs comme Mathieu Dorgans, Baptiste Cazaux, Cyril Morillo, Guillaume Alfieri, Christian Montuelle, Sarah Barrère ou Cathy Gastellu sont déjà venus sur la Lou Camin.

INSCRIPTIONS !

 

35963821_411121309371799_4277404023675420672_n

 

15844346_702656903230971_4857660104238497203_oDerrière cette organisation, Mickaël Vera, partenaire de plusieurs courses et de Run in Pyrénées. Un coureur passionné au métier exigeant, qui a eu l’idée de lancer l’épreuve avec le Comité des Fêtes du village.

Puis, aujourd’hui, il nous présente l’association Pyrénées Poueyferré Multisports qui se chargera désormais de gérer l’événement. Lire la suite « Pyrénées Poueyferré Multisports : sport, jeunesse et prochaine Lou Camin »

Martin Fourcade « Mon rêve d’or et de neige » : dans la tête et dans les pas du champion

Bien que l’on ne traite pas ici de course à pied, nous sommes pour la plupart intéressés par ce sportif de haut niveau qu’est Martin Fourcade, ses capacités physiques et ses exploits en biathlon, ce sport d’endurance et de précision. Ami de Kilian Jornet, pyrénéen catalan comme lui, il avait choisi de se livrer tout au long de son parcours, jusqu’à ses plus belles victoires, alors même que sa carrière n’était pas terminée.

Paru dans les mois précédant les derniers Jeux Olympiques d’hiver à Pyeongchang, mais pour la majeure partie écrit tout au long de sa carrière, il regroupe dans ce livre beaucoup de ses souvenirs, nous fait rentrer dans les coulisses de ses compétitions et dans ce qui a construit son caractère de champion. Voilà donc mon ressenti à cette lecture.

005201631

 

Tout d’abord, il faut dire que c’est un livre facile à lire, même pour celui qui ne suit pas le biathlon. Et pourtant, Martin Fourcade termine, juste avant ses remerciements, par refaire un tour sur les différentes épreuves, ce mélange de ski de fond et de tir : « En relisant ces lignes, je me rend compte que j’ai évoqué toutes les spécialités du biathlon sans tenir compte du fait que certains lecteurs ne sont probablement pas experts au point d’en maîtriser toutes les subtilités ». Lire la suite « Martin Fourcade « Mon rêve d’or et de neige » : dans la tête et dans les pas du champion »

Michel Hortala : 40 ans de passion au micro

Que vous soyez coureur depuis un an ou depuis 40 ans, il y a de grandes chances pour que vous ayez passé les lignes de départ et d’arrivée au son de la voix de Michel Hortala. Marathon, semi-marathon, 10 km, cross, trail, triathlon, courses internationales ou courses de villages, il vous a tous accueilli pendant de longues années avec sa voix chaude et agréable, toujours compatissant, toujours humain et proche de vous.

Il a décidé qu’il était temps de prendre sa retraite derrière le micro, ce qu’il a fait fin 2017. Il continue à garder un oeil passionné sur ce qu’il se passe aujourd’hui. Moi qui court depuis 28 ans et qui l’ait croisé maintes fois, ce fut toujours associé à un bon souvenir (cross, trail ou route). M’engageant à mon tour, entre autre, comme speaker, il m’était naturel d’inverser les rôles et de lui poser des questions, au calme et sans essoufflement. Lui, le speaker « en or », apprécié des coureurs et de ses collègues.

 

DSC00687
Kilians’s Classik – Font Romeu

– Bonjour Michel, et merci à toi de prendre un peu de ton temps pour répondre. Je sais que tu en as un peu plus maintenant que tu as pris ta retraite derrière le micro fin 2017. Comment as-tu pris cette décision ? Cela n’a pas été trop difficile ?

40 ans d’animations, ça fait quelques milliers d’heures au micro, debout par tous les temps, des centaines d’heures de préparation, pas mal de travail administratif, aidé par mon épouse, puisqu’à une certaine époque, nous étions une dizaine d’animateurs dans la structure que j’avais créée : MANAGEMENT & PERFORMANCES. Mais c’est aussi Lire la suite « Michel Hortala : 40 ans de passion au micro »

Prêt pour 2018 sur Run in Pyrénées ?

Il y a peu, fin 2017, on « fêtait » les un an de Run in Pyrénées. 2018 sera donc la 2è année complète avec vous ici et sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram).

Je vous rassure, tout n’est pas sorti de terre d’un coup d’un seul ! Pour ma part, je suis depuis le plus jeune âge dans le milieu et depuis plusieurs années dans la rédaction, les reportages, et tout ce que vous retrouvez sur Run in Pyrénées ! En savoir plus

 

Alors, pour 2018 ?

Pour 2018, on continuera à se voir sur le terrain ! Tout n’est pas certain à 100%, d’autres sont en discussion et des rendez-vous déjà prévu.

 

P1050890 - Copie

 

JE VOUS TENDRAI PEUT-ÊTRE LE MICRO au départ ou à l’arrivée d’une course. Retour sur ce beau trail et sur cette belle course au Trail du Cagire (10 juin à Aspet, 31), où les Galopins vous réserveront toujours un bel accueil. Une nouvelle course a fait appel à moi en Ariège : samedi 7 juillet, rendez-vous au trail du Picou !
En août, rendez-vous normalement au Marathon du Montcalm (16 au 18 août) en compagnie de Robert Vicente notamment. L’organisateur Gilles Denjean vous réserve un sacré événement dont Lire la suite « Prêt pour 2018 sur Run in Pyrénées ? »