Frédéric Cazalet, présentation d’un sportif et conseiller immobilier

Ceux qui sont dans le secteur du Béarn et du 64 connaissent peut-être déjà Frédéric CAZALET. Ce passionné de trail, VTT et cyclisme sur route arpente cette zone géographique en long, en large et en travers. En particulier les Vallées (et sommets !) d’Aspe, d’Ossau ou encore du Barétous, des lieux qui parleront à tous ceux qui aiment la nature et le trail. C’est d’ailleurs l’organisateur du Trail du Cirque de Lescun (64).

> A partir d’aujourd’hui, Frédéric devient partenaire de Run in Pyrénées pour son activité d’agent immobilier !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 128712945_102627435037161_2594278717359895409_o-copie.jpg

Basé au sud d’Oloron à Asasp-Arros, il s’adresse à tous les lecteurs et leurs connaissances qui souhaitent être conseillés et accompagnés pour l’achat ou la vente de biens immobiliers. Une rubrique lui est consacrée aux côtés des autres partenaires.

Pour mieux le connaître et vous le présenter, quoi de mieux qu’une petite interview !

Frédéric, avant de présenter ton activité professionnelle, peux-tu nous présenter le sportif que tu es ? Quel est ton parcours sportif, ta pratique aujourd’hui…?

Lire la suite « Frédéric Cazalet, présentation d’un sportif et conseiller immobilier »

Nadège Servant : à bloc avec les Esclops !

Les Esclops d’Azun, c’est une famille qui porte fièrement ses couleurs sur de très grands événements sur le territoire. Si de nombreux coureurs d’excellent niveau revêtissent le maillot vert, ce n’est pas pour rien.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est img_20200517_105627_21-copie.jpg

L’état d’esprit, l’émulation, la passion, voici quelques unes des raisons pour laquelle Nadège SERVANT a rejoint le club il y a un peu plus d’un an. Ces dernières saisons, la traileuse d’origine ariégeoise a performé jusqu’à faire partie des meilleurs françaises en course en montagne et trail court, jusqu’au format marathon. En témoignent sa 6è place aux derniers France de montagne, sa 5è place sur le Trail Ubaye Salomon, sa 3è place sur la Skyrhune 2019 ou encore la 7è aux France de trail court…

Zoom sur cette athlète souriante et performante, qui nous en dit plus sur son parcours, ses performances et son évolution au sein des Esclops.

Bonjour Nadège ! Début octobre, tu es allée avec les Esclops dans le Dévoluy pour les France de Montagne. L’équipe féminine ramène l’argent, toi aussi en M0, et une 6è place au général. On imagine quel week-end ça a du être pour toi et les filles ! Tu peux nous raconter ?

Un week-end « plaisir » qui a permis de se retrouver pour une compétition (et puis laquelle, enfin un championnat maintenu, merci à l’organisation !) où le club et les coureurs (coureuses) avaient un objectif commun. Objectif qui nous a permis de passer cette période de confinement loin des uns et des autres, où aller s’entraîner n’était pas si simple !

Nous étions logés non loin de la station de Superdévoluy, ce qui nous a permis de jongler avec la météo. Lors de la reconnaissance du samedi, nous avons pu profiter d’une éclaircie pour prendre des informations et emmagasiner de l’énergie en courant dans la neige, de voir des superbes paysages, de partager des moments ensemble à rigoler (j’adore ça) : du plaisir ! Envie de courir le lendemain ! Plus de questions dans la tête, de doute, de peur… Puis s’ensuit, un repas ensemble sur la station et un après-midi « relax » à discuter ensemble, marcher dans le petit village, lire, s’étirer…

Le jour de la course…une question cruciale se pose chez les « Esclops Girls » : short ou pas short ?? Il fait frais (de la gelée est présente), soleil pour l’instant (des nuages arrivent). Cette question nous a hanté jusqu’à 15 minutes avant le départ pour quelques-unes d’entre nous. Je décide de mettre le short (le corps se réchauffe et je commence à me connaître), quelques filles font du coup le même choix, nous mettons de l’huile sur nos jambes (mon petit rituel) et c’est parti pour le départ après quelques dernières accélérations.

Lire la suite « Nadège Servant : à bloc avec les Esclops ! »

Notre sport dans le dur…

Le sport en général est dans le dur. Et la course à pied avec. Les événements sont limités, les protocoles dans les manifestations sont sévères (et décourageants), les salles de sports ferment, les clubs perdent les licenciés et sont fragilisés.

Les choix politiques face au virus sont tels, que le sport, qui pourrait être le premier rempart face à la maladie, est relégué en seconde ou troisième division. Le ministère est faiblement considéré. Il y a plus de 30% de pertes de licenciés dans certains clubs. On apprend aussi que les enfants ont perdu 25% de leurs capacités physiques en 40 ans. Les championnats de France d’athlétisme cadets-juniors (qui auraient du avoir lieu dans l’Essonne, où le virus circule activement selon le gouvernement) sont annulés… Malgré le protocole strict appliqué, et avec un des publics les moins à risques.

Lire la suite « Notre sport dans le dur… »

Test Isostar Gel Energy Booster, Fruit Energy et test BlackRoll Mini

Plusieurs tests en un cette fois-ci car ces produits demandent une petite utilisation et qu’ils ont été fournis grâce à l’agence Bernascom que l’on remercie !

 

Isostar

Isostar est une marque très connue de nutrition sportive, présente depuis plus de 40 ans sur le terrain. Marque française située dans le Tarn, à Revel près du Lac de St Ferréol.

Gel Energy Booster

Un gel tout ce qu’il y a de plus classique quant à l’utilisation (pack de 5). Avec une particularité sur ceux testés : la caféine.

Petit bouchon facilement ouvrable, pas si facilement refermable en plein effort. Cela dit, il est à consommer en entier. Bonne fluidité en bouche, c’est donc plus facilement assimilable. Le goût n’est pas écoeurant, il est sucré, il est préconisé de boire un peu d’eau avec pour atténue la concentration et la soif. Mais bon, si vous en prenez au moment d’un réel besoin (dans mon cas) il ne m’a pas provoqué le besoin de boire.

Côté efficacité, je dirai Lire la suite « Test Isostar Gel Energy Booster, Fruit Energy et test BlackRoll Mini »

Traversée des Pyrénées : passage d’Erik Clavery, entre Arrens-Marsous et Gourette

Erik Clavery est parti dimanche dernier (5 juillet) depuis Banyuls (66). Nous l’avions appelé quelques semaines avant sa tentative de record de la Traversée des Pyrénées (revoir l’article)

Ce dimanche 12 juillet, il est parti d’Estaing. Nous l’attendons avec quelques coureurs à Arrens-Marsous, dont Philippe Lanne, président des Esclops d’Azun, club organisateur du trail des Gabizos et des France de montagne 2018. A partir de là, nous serons une quinzaine à le suivre. Dans ce mini peloton, entre autre : Patrick Bringer, 3è en 2011 et 2015 des mondiaux de trail. Champion de France 2015 et vice-champion 2018 (ex triathlète de haut niveau).

Avec Daniel Lanne à la tête de ce groupe, nous avons fait 12,5 km et 1250 m+ environ (moins en descente).

P1110863

Démarrage difficile, puis un rythme soutenu

Quand nous le retrouvons à Arrens vers 7h, au niveau du pont en pierre, il Lire la suite « Traversée des Pyrénées : passage d’Erik Clavery, entre Arrens-Marsous et Gourette »