Le repos fait aussi partie de l’entraînement

Le coureur à pied est un passionné, et comme tout passionné, il est souvent excessif et en fait un peu trop. Il remplace le repos par des kilomètres, se sent très vite en manque de sport et a du mal à se faire à l’idée de se reposer tandis que, pendant ce temps, les copains courent peut-être et les adversaires s’entraînent.

Sauf que la charge d’entraînement ne fait pas tout, loin de là, et il ne faut surtout pas se caler sur le rythme de quelqu’un d’autre. Les gens courent autour de vous et continueront de courir même pendant le temps où vous serez en repos ou blessé, ce qui peut arriver.  Mais… Peut-être qu’ils se reposent aussi ? Peut-être qu’ils en ont besoin… Peut-être qu’ils se se sont forcés, mais qu’ils en tireront bénéfice. Et vous ?

L’approche psychologique du coureur est trop souvent négligée et pourtant, tout démarre de là. Pour pouvoir se faire plaisir et exploiter ses capacités, le repos est essentiel et permet de trouver ou retrouver une forme physique et psychologique. Bien maîtrisé, on ne peut tirer que du positif d’un jour ou d’une période de repos. Mais il faut aussi comprendre. Voici donc quelques explications dans l’intérêt du coureur, de son plaisir et de sa performance.

 

DSC02042
Il y a des jours où il faut ralentir un peu le rythme

Lire la suite « Le repos fait aussi partie de l’entraînement »