Notre sport dans le dur…

Le sport en général est dans le dur. Et la course à pied avec. Les événements sont limités, les protocoles dans les manifestations sont sévères (et décourageants), les salles de sports ferment, les clubs perdent les licenciés et sont fragilisés.

Les choix politiques face au virus sont tels, que le sport, qui pourrait être le premier rempart face à la maladie, est relégué en seconde ou troisième division. Le ministère est faiblement considéré. Il y a plus de 30% de pertes de licenciés dans certains clubs. On apprend aussi que les enfants ont perdu 25% de leurs capacités physiques en 40 ans. Les championnats de France d’athlétisme cadets-juniors (qui auraient du avoir lieu dans l’Essonne, où le virus circule activement selon le gouvernement) sont annulés… Malgré le protocole strict appliqué, et avec un des publics les moins à risques.

Lire la suite « Notre sport dans le dur… »

Demain, à nouveau « libres »

Le temps du dé-confinement arrive. Vous avez tous pris connaissance des nouvelles règles, et de ce à quoi va ressembler la course à pied les prochaines semaines. Deux mois que nous sommes chez nous. Certains avec un jardin, et un environnement campagne / montagne proche, d’autres dans leurs appartements, avec pour seul coin vert le gazon entre deux immeubles.

Ce confinement, il semblerait qu’il ait été respecté dans son ensemble. Même si quelques dépassements de temps ou de zone ont sans doute eu lieu… Il est vrai que les plus chanceux au fin fond de leurs campagnes n’étaient pas bien dangereux. Malgré tout (vive les réseaux sociaux !) il y a bien des malins qui se sont permis d’exploser les compteurs, voir de s’en vanter. Pas terrible… Bref, passons.

 

P1060385

 

Alors voilà, ce confinement se termine Lire la suite « Demain, à nouveau « libres » »

Confinement : impact sur le physique, réaction à adopter et préparation pour l’après.

Le confinement, c’est un changement forcé dans notre mode de vie, notre activité physique journalière et notre entraînement à proprement parler. Forcément, tout cela aura des impacts sur notre corps. Pour parer aux effets délétères, s’entretenir et préparer la sortie, nous avons adressés quelques questions à Emeline OUDET, kinésithérapeute du sport à Billère (64) et traileuse, que vous avez sans doute déjà lue sur Run in Pyrénées sur les articles santé / kiné.

 

P1100446 - Copie

 

Emeline, les conditions matérielles du confinement ne sont pas les mêmes pour tous. La situation fait aussi que certains vont se mettre à faire plus de sport, et d’autres, beaucoup moins.
Quelles peuvent en être les conséquences physiques dans les deux cas ?

 

Cette période est particulière, nos vies ont changé depuis un mois, notamment au niveau de la répartition de notre temps d’activité ou à l’inverse d’inactivité.
Effectivement, il existe de grandes différences entre ceux* qui continuent de travailler « normalement », voire plus : professions médicales, agroalimentaires, commerces de première nécessité etc. D’autres* télé-travaillent, et enfin certains* sont en activité partielle ou à l’arrêt tout simplement. Les conditions en terme de temps libre ne sont pas les mêmes pour tous.

*Nous prenons en compte des personnes qui pratiquaient la course à pied avant le confinement.

En effet, les premiers cités ont forcément Lire la suite « Confinement : impact sur le physique, réaction à adopter et préparation pour l’après. »

Compléments alimentaires et super-aliments : l’avis d’une naturopathe

Ce sujet revient souvent dans l’esprit des coureurs, surtout au moment de rester en forme, et en bonne santé (sans tomber malade), mais aussi dans un but d’accompagnement dans la progression.

Après avoir récemment publié un test sur le sujet (voir ici), et testant en ce moment la spiruline Spir’up, il me semblait important de donner la parole à un spécialiste pour avoir un avis éclairé.

J’ai donc contacté Safia-Lise Saighi. Traileuse et skieuse dont nous avons déjà parlé sur Run in Pyrénées (ici, ou encore ici). Sa pratique, son mode de vie et ses connaissances sont aujourd’hui au service de son métier de naturopathe (voir « Outdoor Green Therapy »)

 

P1040196 (1024x877) - Copie

 

1) Si on veut faire les choses bien, on dit que notre nourriture nous apporte assez de nutriments, vitamines et bienfaits… Quel est ton point de vue là dessus par rapport à notre sujet ?

La réponse dépendra du point de vue mais aussi du type de nourriture que l’on aura l’habitude de consommer !

D’une part, le sportif, par sa pratique, a des besoins spécifiques et parfois accrus en minéraux et vitamines (transpiration, activité musculaire et nerveuse intense…).

D’autre part, Lire la suite « Compléments alimentaires et super-aliments : l’avis d’une naturopathe »

Test produits nutrition Myprotein : chlorelle, graines de chia et protéine

Aucun a priori ni aucun test sur cette marque avant. C’est donc une découverte. Merci à l’Agence Epic pour le test Myprotein.

La chlorelle, les graines de chia ou la protéine sont des compléments alimentaires. Ils ne sont pas là pour rattraper un équilibre nutritionnel défaillant, mais peuvent avoir leur utilité pour le « compléter », concernant notamment l’activité physique régulière et de compétition, qui demandent des besoins plus importants. Comme je m’entraîne 5 fois par semaine et que je suis en période compétition, ça pouvait coller.

> Pour vous donner des informations en supplément des fiches produits (bien détaillées), j’ai sollicité l’avis d’une naturopathe.

La marque Myprotein vient d’Angleterre, fondée en 2004, et leader en Europe dans son secteur. L’entreprise produit tout elle-même et teste ses produits. Le choix est très large… En savoir plus.

 

Chlorelle (Vegan et naturel)

11147236-5078921076583889La chlorelle est une voisine de la spiruline, qui est plus connue. Ce sont des « super-aliments » qui contiennent beaucoup de vitamines et de minéraux, les rendant très riches. Habitué de la spiruline en période d’entraînement soutenu, voici ce que je peux en dire.

Le format tablette est bien sûr très pratique, par rapport à la poudre. Un verre d’eau au moment des repas, et hop. Le format de sachet fraîcheur refermable est un bon point. La quantité de 250 gr est suffisante pour faire une cure sur un/deux mois. Pour ma part, une tablette ou comprimé au moment des repas (3/jour) me suffit. La taille du comprimé est le même que celui de ma spiruline habituelle.

En terme d’effet, Lire la suite « Test produits nutrition Myprotein : chlorelle, graines de chia et protéine »