Quand et comment s’entraîner selon le moment de la journée et la période de l’année

Comme la plupart des coureurs, on s’entraîne… quand on peut ! Travail, famille… L’impondérable restera les horaires de travail. Les plus motivés / organisés ne verront pas de barrière dans l’univers familial, mais si celui-ci est dédié à sa cause, c’est tout de même plus simple.

Bref, quand vous avez le temps de vous entraîner, il y a des moments propices pour effectuer certaines séances.

 

Les sorties courtes et le fractionné pour le soir, l’endurance pour le matin

Si vous aviez entendu l’inverse, c’est faux. Le corps est plus apte à produire un effort intense en fin de journée. D’une part, d’expérience, vous pouvez sentir que le corps est plus chaud et plus en éveil à 17h qu’à 9h. Les performances réalisées pendant les séances en témoignent : elles sont plus élevées le soir. Pourquoi ? Parce que le corps suit des cycles sur l’alternance jour/nuit. La température du corps, les hormones et la fréquence cardiaque (+ 10 puls en fin de journée) favorisent les séances du soir.

P1030724

Ceci vaut pour les séances courtes type fractionné. Le matin, l’organisme est encore en phase d’éveil. Il faut du temps pour se mettre en route car le sang n’a pas encore irrigué tous nos muscles et tendons, ils ne peuvent donc pas produire des contractions rapides. La température tarde à monter et ne favorise pas encore au mieux l’effort soutenu. L’endurance, à faible intensité donc, ne va pas mettre à mal le corps. De plus, le Lire la suite « Quand et comment s’entraîner selon le moment de la journée et la période de l’année »

Prêt pour 2018 sur Run in Pyrénées ?

Il y a peu, fin 2017, on « fêtait » les un an de Run in Pyrénées. 2018 sera donc la 2è année complète avec vous ici et sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram).

Je vous rassure, tout n’est pas sorti de terre d’un coup d’un seul ! Pour ma part, je suis depuis le plus jeune âge dans le milieu et depuis plusieurs années dans la rédaction, les reportages, et tout ce que vous retrouvez sur Run in Pyrénées ! En savoir plus

 

Alors, pour 2018 ?

Pour 2018, on continuera à se voir sur le terrain ! Tout n’est pas certain à 100%, d’autres sont en discussion et des rendez-vous déjà prévu.

 

P1050890 - Copie

 

JE VOUS TENDRAI PEUT-ÊTRE LE MICRO au départ ou à l’arrivée d’une course. Retour sur ce beau trail et sur cette belle course au Trail du Cagire (10 juin à Aspet, 31), où les Galopins vous réserveront toujours un bel accueil. Une nouvelle course a fait appel à moi en Ariège : samedi 7 juillet, rendez-vous au trail du Picou !
En août, rendez-vous normalement au Marathon du Montcalm (16 au 18 août) en compagnie de Robert Vicente notamment. L’organisateur Gilles Denjean vous réserve un sacré événement dont Lire la suite « Prêt pour 2018 sur Run in Pyrénées ? »

Réunion-conférence sur la blessure chez le coureur : une belle participation !

Hier soir, jeudi 29 juin, une réunion-conférence s’est tenue au Casino de Bagnères de Bigorre (65) concernant la blessure chez le coureur à pied.

Trois spécialistes étaient réunis : Marc Jouanolou (kiné-ostéo et coach), Rémi Drouilhet (préparation physique), Salomé Caillau (diététicienne-nutritionniste). Julien Jorro (Team Garmin) est venu faire part de son expérience de coureur trail (et route).

 

20170629_190850 - Copie

 

Une soirée qui a connu un beau succès en terme de chiffre, puisqu’il y avait environ 75 personnes présentes !
Sur ce point, nous remercions, les intervenants et moi, toutes les personnes qui ont pu être là hier. Parmi vous, des débutants, des habitués, des compétiteurs, des dirigeants, des jeunes kinés, des futurs professeurs de sport… bref, tout le public que l’on retrouve sur le terrain ensuite. La course à pied est une activité passionnante et intéressante, hier nous avons vu que l’on pouvait bouger et partager nos expériences.

Sur la tenue générale de la soirée, je remercie Frédéric Deschamp, directeur du Casino et coureur passionné, qui a rendu les choses possibles en disposant d’une belle salle, préparée avec les chaises et les micros, ainsi qu’un apéritif offert.

Nous avons voulu un sujet ouvert et sous forme de questions-dialogues avec les intervenants pour rendre l’échange plus vivant, accessible et moins théorique. Nous espérons sur ce point avoir répondu à vos attentes, en 2h10 de temps, et Lire la suite « Réunion-conférence sur la blessure chez le coureur : une belle participation ! »

Présentation de Salomé Caillau, diététicienne-nutritionniste, partenaire de Run in Pyrénées

Salomé Caillau, diététicienne-nutritionniste, s’est intéressée à Run in Pyrénées il y a peu. Lors de notre rencontre, nous nous sommes entendus pour devenir partenaires. Voici, en quelques questions, une présentation de ce que fait Salomé et de ce qu’elle peut apporter à un coureur à pied, ou bien à toute personne désirant s’attacher ses services. Présentation !

– Bonjour Salomé Caillau !

Petite question d’introduction pour commencer : vous êtes diététicienne-nutritionniste à Bagnères de Bigorre (65). On confond un peu la définition exacte de ces deux termes. Pouvez-vous d’abord nous éclairer là dessus ?

La nutrition est la science qui étudie les processus physiologiques entre la santé et l’alimentation.

La diététique est la science de l’équilibre alimentaire. Elle utilise la nutrition en tant que soin en y intégrant les dimensions culturelles, économiques et sociales liées aux habitudes alimentaires de chacun.

« Un diététicien est nécessairement nutritionniste, mais un nutritionniste n’est pas forcément un diététicien ». En effet, le terme « nutritionniste » n’a pas de reconnaissance légale, tout le monde peut se dire nutritionniste. Le « diététicien nutritionniste » est titulaire d’un diplôme d’état spécifique, il est reconnu légalement.

Attention aux nutritionnistes…

11204872_212453649118834_7177448851339221416_n - Copie

– Je vous laisse à présent vous présenter : quel a été votre parcours et quel est votre quotidien aujourd’hui ?  Lire la suite « Présentation de Salomé Caillau, diététicienne-nutritionniste, partenaire de Run in Pyrénées »

L’affûtage : bien gérer les derniers jours avant la compétition

L’affûtage, ce n’est pas juste être affûté physiquement, mais avant tout affiner sa forme physique pour profiter idéalement de votre entraînement et être prêt le jour J. Cela concerne tout le monde, des pros aux débutants. Tout le monde souhaite être en forme pour l’objectif qu’il s’est fixé. Quoi qu’il se soit passé dans votre préparation, il faut vraiment être attentif aux derniers jours de préparation !

 

En fonction de l’épreuve préparée, la durée d’affûtage peut durer une à deux semaines. Il faut un nombre de jours plus important pour les épreuves longues type marathon ou trail. Il faut pouvoir assimiler les entraînements des semaines précédentes (surcompensation) et retrouver une certaine fraîcheur.

 

P1030724

 

Si certains ont tendance à en rajouter dans les deux dernières semaines, voir dans les derniers jours de peur de perdre leur niveau, sachez que : Lire la suite « L’affûtage : bien gérer les derniers jours avant la compétition »