Les Gabizos Trail : l’événement pyrénéen les 22/23 juillet prochains ! Présentation

LE 22 ET 23 JUILLET PROCHAIN ON VOUS DONNE RENDEZ-VOUS POUR VIVRE DE BONS MOMENTS DE TRAIL ET DE COURSE EN MONTAGNE !
LA COMPÉTITION ET LA CONVIVIALITÉ AU CENTRE D’UN GRAND ÉVÉNEMENT AU COEUR DES PYRÉNÉES !

Images JP Lapeyrade

INSCRIPTIONS

7È ÉDITION

Les inscriptions sont lancées dès aujourd’hui ! Sachez qu’avec les Esclops, très longtemps en avance, dès la fin de l’édition précédente.

2021 a été l’année des retrouvailles, après une période sombre, encore un peu lourde. Et pourtant, ce ne fut pas simple : à quelques jours près, le pass sanitaire était lancé, donnant quelques sueurs d’organisation, mais l’appel du Val d’Azun fut plus fort. En effet, on a eu près de 800 finishers ! C’est énorme ! Ça voulait dire que tout le monde avait joué le jeu malgré les difficultés, témoignant de l’envie de courir sur Les Gabizos. Et puis, quel plateau sur chaque course, digne des plus grandes courses de l’hexagone.

D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’on confie à nouveau les Championnats de France de course en montagne aux Esclops d’Azun. INSCRIPTIONS OUVERTES ! On vous conseille de prendre un dossard, ça va être énorme. Et Les Gabizos ne le sera pas moins, avec la reconnaissance du public et des athlètes de haut niveau qui s’y rendre.

POUR 2022 : CONFIRMER AUPRES DU PUBLIC ET DES COMPÉTITEURS !

Si vous ne connaissez pas le Val d’Azun, en y venant, vous prenez des risques… D’avoir un coup de coeur ! Une vallée pleine de charme, ensoleillée, des sentiers très rapidement accessibles et entretenus, des granges, des sommets, et des points de vue accessibles à tous les niveaux, du plus « pépère » au plus compétiteur, et enfin un accueil toujours soigné.

L’événement des Gabizos transpire tout cela ! On vous dira que le mieux, c’est de prendre quelques jours sur place dans un gîte, un camping ou un hôtel, histoire de vraiment en profiter. Sur les parcours de la Skyrace ou de la Tuque, le challenge et le plaisir devraient aussi vous accrocher. On n’oublie pas les enfants, car ils sont l’avenir et que les valeurs se transmettent tôt.

La compétition, pour ceux et celles qui jouent le haut du tableau, devrait encore être féroce. En 2021, on n’avait jamais vu ça : Loïc Robert, Benoît Galand, Jan Margarit Solé, Mathieu Delpeuch, Louis Dumas, Mathilde Sagnes, Christelle Lazard, Perrine Abadie, Olivia Magnone, Marie Perrier, Killian Allaire, Antoine Lanne, Jérôme Camacho, Benjamin Vissa, Pierre Comet, Mylène Da Costa Reis, Carla Vignolle, Justine Lanne, Alice Levron, Oriane Riccitiello… Et on ne vous a cité que les top 5 des deux grandes courses. Si vous saviez le nombre d’excellent coureurs présents ! En 2022, le but est de garder le cap !

Lire la suite « Les Gabizos Trail : l’événement pyrénéen les 22/23 juillet prochains ! Présentation »

Records sur une Skyrhune 2021 de toute beauté !

Les retrouvailles étaient magnifiques ! Et les Golden Trail Series ont amplifié le spectacle en terme sportif. Du coup, la Skyrhune 2021 a été comme d’habitude une réussite, et si ça ne se savait pas encore, le monde du trail tout entier est désormais au courant : spectacle, niveau parcours, fête, c’est l’éclate totale !

La Tikki pour lancer les hostilités

En fait, réellement, c’est la randonnée qui démarre en premier en fin de matinée. Ils vont se percher du côté de Miramar, entre autre, pour encourager les coureurs.

Chez les jeunes, pas de détails ! Ça part à fond… vous connaissez la suite. Noé Rogier du Team Matryx ne fait pas de détails. Au dernier pointage, il est même en avance sur le temps de Sylvain Cachard (vainqueur 2019). Ce ne sera pas battu, mais il boucle tout de même le parcours en 47’28 ! Presque 4 min d’avance sur l’Esclops Edgar Dumas. Louis Fourgassié 3è. Chez les filles, Justine Lanne (3 fois vainqueur) est battue par la basque Lola Briol (2è en 2019). Celle-ci explose son temps de 2019 : 1h03’51 contre 1h11’17 !

Jan Margarit à la lutte, Nienke Brinkman sur une autre planète

Bien malin qui pouvait prédire le classement dans l’ordre, et même les deux premiers de chaque course. Même si la hollandaise Nienke Brinkman était la mieux classée (6è) dans le Golden Trail Series, et restait sur une victoire sur le Chiemgau Trail Run.

Lire la suite « Records sur une Skyrhune 2021 de toute beauté ! »

Nadège Servant : à bloc avec les Esclops !

Les Esclops d’Azun, c’est une famille qui porte fièrement ses couleurs sur de très grands événements sur le territoire. Si de nombreux coureurs d’excellent niveau revêtissent le maillot vert, ce n’est pas pour rien.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est img_20200517_105627_21-copie.jpg

L’état d’esprit, l’émulation, la passion, voici quelques unes des raisons pour laquelle Nadège SERVANT a rejoint le club il y a un peu plus d’un an. Ces dernières saisons, la traileuse d’origine ariégeoise a performé jusqu’à faire partie des meilleurs françaises en course en montagne et trail court, jusqu’au format marathon. En témoignent sa 6è place aux derniers France de montagne, sa 5è place sur le Trail Ubaye Salomon, sa 3è place sur la Skyrhune 2019 ou encore la 7è aux France de trail court…

Zoom sur cette athlète souriante et performante, qui nous en dit plus sur son parcours, ses performances et son évolution au sein des Esclops.

Bonjour Nadège ! Début octobre, tu es allée avec les Esclops dans le Dévoluy pour les France de Montagne. L’équipe féminine ramène l’argent, toi aussi en M0, et une 6è place au général. On imagine quel week-end ça a du être pour toi et les filles ! Tu peux nous raconter ?

Un week-end « plaisir » qui a permis de se retrouver pour une compétition (et puis laquelle, enfin un championnat maintenu, merci à l’organisation !) où le club et les coureurs (coureuses) avaient un objectif commun. Objectif qui nous a permis de passer cette période de confinement loin des uns et des autres, où aller s’entraîner n’était pas si simple !

Nous étions logés non loin de la station de Superdévoluy, ce qui nous a permis de jongler avec la météo. Lors de la reconnaissance du samedi, nous avons pu profiter d’une éclaircie pour prendre des informations et emmagasiner de l’énergie en courant dans la neige, de voir des superbes paysages, de partager des moments ensemble à rigoler (j’adore ça) : du plaisir ! Envie de courir le lendemain ! Plus de questions dans la tête, de doute, de peur… Puis s’ensuit, un repas ensemble sur la station et un après-midi « relax » à discuter ensemble, marcher dans le petit village, lire, s’étirer…

Le jour de la course…une question cruciale se pose chez les « Esclops Girls » : short ou pas short ?? Il fait frais (de la gelée est présente), soleil pour l’instant (des nuages arrivent). Cette question nous a hanté jusqu’à 15 minutes avant le départ pour quelques-unes d’entre nous. Je décide de mettre le short (le corps se réchauffe et je commence à me connaître), quelques filles font du coup le même choix, nous mettons de l’huile sur nos jambes (mon petit rituel) et c’est parti pour le départ après quelques dernières accélérations.

Lire la suite « Nadège Servant : à bloc avec les Esclops ! »