Test Altra Superior 5

INTRO

Altra Running est une marque spécialisée dans le zéro drop (déroulé du pied sans différence de hauteur avant/arrière) et de son concept « Foot-Shape », qui respecte la forme du pied, notamment l’élargissement à l’avant au niveau des métatarses.

J’ai personnellement eu plusieurs modèles de la marque (route, trail) et notamment deux autres versions de cette Altra Superior 5, dont l’avant dernière la 4.5. Une habitude du zéro drop qui demande un peu d’adaptation, mais qui reste plus abordable en trail par rapport à la route. Pourquoi ? Parce que la régularité du bitume et la répétition d’une même gestuelle met plus en charge le tendon d’Achille et le mollet, alors que sur les chemins, les appuis varient sans cesse, et les textures du sol aussi.

Je suis un coureur de 61 kg, habitué des distances en dessous de 30 km.

Superior 5 : drop 0, 21 mm de hauteur, 251 gr

Premiers constats

Je vais pouvoir faire un parallèle avec la 4.5 que je finis d’user, qui d’ailleurs vieillit sans problèmes au niveau du mesh, mais dont les crampons se sont bien réduits.

Au premier abord, il semblerait que la semelle semble un peu plus épaisse, et plus robuste. On s’attend d’ailleurs à avoir une augmentation de poids : eh bien non, sur ma balance, elle est même quelques grammes en dessous. J’appréciais le côté minimaliste de la 4.5, qui était relativement proche du sol et qui permettait de bien laisser passer les informations qui remontaient de l’appui. On pouvait par contre regretter que l’accroche s’usait plutôt vite – à moyennement vite. Ici, les crampons paraissent plus agressifs, notamment la « griffe » à l’avant du pied. Pour autant, ils sont assez peu profonds.

Lire la suite « Test Altra Superior 5 »

Test chaussettes Blitz et Népal Pro – La Chaussette de France

Ce n’est pas la première fois qu’on teste la marque La Chaussette de France. Voir :

Grâce à l’Agence Epic, ravis de retrouver la marque française (Troyes). Conception et fabrication en France, tant mieux ! En tout cas, et c’est ce qui nous intéresse, les produits n’ont pas présentés de défauts majeurs. Et si on vous présente le test après plusieurs utilisations, on peut dire qu’avec les modèles précédents, la durée de vie fait partie des critères positifs des chaussettes LCF.

En test donc, les modèles BLITZ et NÉPAL PRO

BLITZ

Composition : 95% polyamide, 5% élasthanne (épaisseur medium). L et R (conception anatomique pied gauche, pied droit)

Le produit est annoncé comme un modèle running ou ville. En tout cas, le look est identifié « Rock and Roll » (avec toujours le liseré bleu-blanc-rouge), l’inscription « socks, drugs and rock N’roll » sur le col et une sorte d’éclair sur le côté du pied. Comme vous pouvez le voir, c’est relativement discret et intégré à une allure plutôt « sportive » que ville sur cette paire.

Maintenant, il faut dire qu’au toucher, c’est très agréable, en douceur. Une impression qui domine sur la plupart des modèles déjà testés.

Lire la suite « Test chaussettes Blitz et Népal Pro – La Chaussette de France »

Test Saucony Kinvara 12

SAUCONY KINVARA 12

Comme vous l’avez remarqué à chaque test, je ne suis pas là pour vous vendre du rêve sur une paire de chaussure : les paillettes dans les yeux et tout ça, très peu pour moi. On va donc rester factuel et analyser le produit précisément pour que vous puissiez vous rendre compte des possibilités et des limites de cette Saucony Kinvara 12, et ensuite voir si elle peut être fait pour vous, et pour quoi.

Je vais pouvoir analyser l’évolution de cette chaussure route, 12è version, ayant eu la 11è. Et pour le coup, après avoir jeté un oeil sur internet aux tests déjà parus, je ne suis pas toujours d’accord avec ce qui est dit. Comme quoi vous voyez, ça vaut peut-être le coup de lire celui-ci.

Présentation du produit, premiers commentaires

La Kinvara 12 est annoncée à 213 gr (en 42) chez l’homme, 184 gr (en 38) chez la femme, avec un drop de 4 mm (28,4 / 24,4 mm).

Vous pouvez noter que le poids est bien contenu, et que la hauteur de semelle reste importante. 28,4 mm, c’est haut, et c’est dans la tendance globale des derniers modèles running sortis. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, quitte à être à contre-courant, car on a du coup beaucoup de matière, et souvent beaucoup de « moelleux », alors qu’on n’en a pas concrètement besoin. Si la matière est de la bonne densité, on peut se rapprocher du sol sans soucis. Je trouve dommage qu’on nous « vende » ça actuellement.

Ce qui va dans le bon sens, c’est que les mousses du chaussant (languette, autour de la malléole, tendon d’Achille) sont réduites. C’est plus fin que le modèle précédent, ça allège, et c’est plus respirant. D’autant qu’en chaussant celle-ci, le pied est parfaitement accueilli, bien tenu, sans rusticité non plus quant au contact avec la chaussure. La languette colle parfaitement à la morphologie du coup de pied, comme l’ensemble du chaussant, ce qui permet une meilleure « union » entre le pied et le produit.

Lire la suite « Test Saucony Kinvara 12 »

Test lunettes Cébé S’Track M 2.0, verres Vario

Nous revoilà avec un test de la marque française CÉBÉ, à savoir les S’TRACK M 2.0 SENSOR VARIO

Je dis bien nous « revoilà » car les premières S’Track ont déjà été testées avec les verres VARIO (ICI) et les verres PHOTOCHROMIQUES (ICI). Là où les verres Vario permettent une évolution de la teinte du verre et de la protection de la catégorie 1 à 3, les photochromiques ont un contrasté élevé et permettent un meilleur détail. L’expérience avec les lunettes précédentes vont pouvoir servir quant au jugement et à l’évolution apportée sur ce nouveau modèle.

Tour d’horizon et premières remarques

Tout d’abord, ce qui fait le (très) gros atout de ces lunettes Cébé S’Track, c’est la monture S’Tech avec les branches qui viennent se plaquer contre la morphologie courbée du crâne. On retrouve cette technologie sur ce nouveau modèle.

Cependant, le design des branches change un peu. Les ouvertures sont un peu moins importantes le long de la branche (aération moins importante…?) mais le creux près des branches et du verre l’est plus. A voir si cela change sensiblement. La finition sur le bout de la branche est plus pleine. Le design du verre a été légèrement retouché. Les branches ont l’air… allez, 2 mm plus longues. Mais surtout, la forme de l’arête du nez est élargie. A surveiller ! A noter que la version M (par rapport à la L) convient mieux aux visages fins.

Lire la suite « Test lunettes Cébé S’Track M 2.0, verres Vario »

Test chaussettes Sierra Reflect & Run Recycled, de La Chaussette de France

La Chaussette de France,

Comme son nom l’indique, est conçue et fabriquée en France, et plus précisément à Troyes dans l’Aube, depuis quasiment 60 ans. J’ai découvert avec vous cette marque en début d’année, avec un test qui a été possible grâce à l’AGENCE EPIC, que je remercie !

Fabriqué en France, on ne peut qu’y être sensible, mais encore faut-il que ça soit validé par un test terrain : qualité technique, efficacité promise, durée de vie… En tout cas, les produits du premier test sont toujours en état et continuent de tourner parmi les nombreux entraînements faits depuis. Il est à préciser que je cours une moyenne de 5 entraînements par semaine, quel que soit le terrain. Et il y a de quoi bien varier ici, entre la route, les chemins de campagnes, les sous-bois, et la montagne pas loin.

Voici donc les modèles SIERRA REFLECT, et RUN RECYCLED. D’autres gammes comprennent aussi le trek, la rando, et plus largement les sport d’hiver, ville, etc…

Taille : tout d’abord, dire que sur ces deux modèles, la pointure 44 convient dans leur échelle pour la taille 44/46. On peut avoir l’habitude de prendre un cran en dessous, car les produits s’étirent, mais là, c’est tout bon, pas de matière en plus en bout de pied. L’échelle de taille La Chaussette de France à utiliser est juste


SIERRA REFLECT

Composition : 48% polyamide, 31% coton, 13% lyocell, 4% élasthanne, 2% fil réfléchissant, 1% résine, 1% polyester. (à voir selon la fiche du site)

La Sierra Reflect est annoncée comme un modèle « performance », donc avec matière plutôt fine et légèreté. Avec sur ce modèle, en plus, cet atout (?) réfléchissant. Ok. Comme à chaque modèle, ce que l’on peut remarquer, c’est le détail des empiècements sur toutes les zones du pied.

Lire la suite « Test chaussettes Sierra Reflect & Run Recycled, de La Chaussette de France »