France de 10 km à Canet : les jeunes montrent les crocs

Les championnats de France se sont déroulés ce dimanche 6 octobre à Canet-en-Roussillon (66). Un parcours plat sous forme de deux boucles, qui longeait le bord de mer. La météo était bonne puisque le vent est resté plutôt très léger alors que ça souffle plutôt fort ici d’habitude. La température était bonne, entre 13 et 17°C, même s’il a commencé à faire plus chaud vers 11h, départ de la course sénior hommes. Voilà pour le décor, avec les Pyrénées qui se jettent dans la mer à quelques kilomètres de là !

 

Cadet, juniors et masters
P1100993 - Copie.jpg
Pierre Bordeau et James Theuri à la lutte

On savait les juniors ou cadets capables de réaliser de bonnes performances, mais là ils ont épatés ! Dès le premier tour, ils sont quatre à se détacher. Que des jeunes aux côtés de James Theuri (41 ans, Sco Ste Margeurite Marseille). D’ailleurs, Pierre Bordeau (Bordeaux athlé) aura le dernier mot au sprint face à lui, réalisant un sacré chrono de 29’49, à 3s du record de France ! (29’46, Romain Collenot-Spriet 2011). James Theuri champion de France Master en 29’50, Ahmed Ezzobayry plus loin en 30’59, qui a su résister à Thierry Guibault (31’12) déjà titré. En cadet, Luc Le Baron en 30’53 remporte le titre et pointe en tête des bilans 2019 !

 

Courses toutes catégories féminines
P1110008.jpg
Manon Trapp déjà d’attaque au premier passage

Surprise à l’avant avec encore une jeune triomphante : il s’agit de la junior Manon Trapp, victorieuse en 33’30 ! (Ac Boulogne Billancourt). Déjà détachée au passage du 1er tour, avec pourtant Samira Mezeghrane-Saad et Sophie Duarte à ses trousses, elle a tenu bon, et signe un gros chrono, 5è au bilan français 2019. Le record de France de Cassandre Beaugrand (33’12) n’est pas loin… Mezegrhane-Saad est titrée en master en 33’59, Duarte en sénior avec 34’16, Leila Hadji en espoir en 35’09, Clara Pavlovic en cadettes en 38’55.

 

Course espoir, sénior hommes
69875775_700460117138398_8030472156318007296_n - Copie.jpg
Jimmy Gressier en noir, il y moins d’un moi à Font-Romeu

Du beau monde au départ et là aussi avec des espoirs qui poussent pour s’offrir les lauriers. Jimmy Gressier descend de plusieurs semaines passées à Font-Romeu pour se remettre en selle. Celui qui possède le 3è meilleur chrono français de l’histoire sur 10 km en 28’12 (ou le 2è, si on excepte le franco-suisse Julien Wanders) allait connaître un vrai test.

Première boucle, Gressier (Boulogne sur Mer Ac) est détaché avec Michael Gras. On sent que le rythme est soutenu, mais pour un spectateur, tout le monde court vite et il est difficile de se rendre compte. Les deux adversaires se retrouvent au coude à coude au dernier kilomètre, et c’est en passant devant moi que Gressier commence à gagner un, puis deux mètres. Il filera vers le titre en 28’54, test réussi ! Gras est en 29’00, un rendez-vous bien préparé (champion de France sénior). Bastien Augusto est 3è en 29’14, 2è espoir. Nicolas Navarro, un des meilleurs marathoniens français, est en 29 »16 juste derrière. Six espoirs sont en moins de 31′, dont Alexandre Fine, le traileur / coureur en montagne international, en 30’29.

 

P1110111
Gras et Gressier au coude à coude !

L’année prochaine, les championnats de France auront lieu à Langueux pour la 4è fois, le 13 et 14 juin 2020, à l’occasion de la 30è édition de la Corrida.

> RÉSULTATS

> Album PHOTOS (277)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s