12’51 ! La tentative originale de record du monde du 5 km route par les jeunes athlètes de Font-Romeu

Une idée saugrenue ? Peut-être… Un joli délire sportif ? Sans doute !

A l’annonce de l’annulation des championnats de France de cross prévus à Montauban le 7/8 mars, une bande de copains, étudiant au Staps de Font-Romeu qui s’entraînent régulièrement ensemble, s’est vite mis en tête une autre idée. Laquelle ?

> Courir 5 km route dans une descente de col, le plus vite possible.

C’est parti pour le trio suivant :

  • Théo DÉTIENNE (21 ans) : 2è des derniers championnats d’Occitanie sur cross court, 15è l’an dernier aux France à Vittel, 2è d’une manche de Coupe du Monde de skyrunning (Matheysins) en 2019, 8è aux France de course en montagne à St Gervais (2è espoir), champion de France junior 2018 à Arrens-Marsous. Il est depuis 2020 membre du Team Salomon. A noter qu’il a aussi réussi un chrono de 30’20  au 10 km l’an dernier, à St-Médard.

Sans titre 2

 

  • Corentin PERON (23 ans) : pistard licencié en Bretagne, voici quelques uns de ses records. 800 m : 1’54″47  –  1000 m : 2’30″02  –  1500 m : 3’53″61 (espoir) –  3000 m : 8’45″35 (sénior)  –  10 km route : 31’50 aux France de 10 km à Canet l’an dernier.

Sans titre 1

 

  • Arthur COSSON (19 ans) : pistard licencié à Chauteauroux, voici également quelques records. 800 m : 1’59″02  –  1000 m : 2’36″00  –  1500 m : 4’00″98  –  10 km route : 31’55 aux France de 10 km à Canet (le tout en junior).

Sans titre 3

 

Courir en descente n’est pas si facile : il faut pouvoir répondre sur le plan musculaire et sur le plan cardio, surtout à cette allure là !

Mais au fait, à quelle allure ? Pour quel chrono final ?? Pour rappel, le record du monde du 5 km route appartient à l’ougandais Joshua Cheptegei.

Voici le résultat de cette course improvisée :

  • Corentin Peron : 12’51, record du monde égalé ! (non officiel)
  • Théo Détienne : 12’52, record du monde U23 ! (non officiel)
  • Arthur Cosson : 13’23 !

 

⇒ VIDÉO Charly PUECH : Insta / FB PCH’S Studios

View this post on Instagram

𝟓𝐤 𝐃𝐞𝐬𝐜𝐞𝐧𝐭 𝐨𝐟 𝐭𝐡𝐞 𝐂𝐫𝐞𝐮 🤯 "𝐀 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐧𝐪𝐮𝐞𝐭𝐞 𝐝𝐮 𝐖𝐑…" – 𝑼𝒏𝒆 𝒗𝒆𝒓𝒔𝒊𝒐𝒏 𝒍𝒐𝒏𝒈𝒖𝒆 𝒅𝒖 𝒑𝒓𝒐𝒋𝒆𝒕 𝒂𝒓𝒓𝒊𝒗𝒆 𝒃𝒊𝒆𝒏𝒕𝒐𝒕… 𝑪𝒐𝒎𝒎𝒊𝒏𝒈 𝒔𝒐𝒐𝒏! 👨‍💻 – 🥇@corentin_peron 12'51 🥈@theo_dtn 12'52 🥉@arthur.cosson 13'23 – 👨‍💻: @charly_pch 🎥: @charly_pch – @alix_trinquier – #run #running #runner #runway #runnersofinstagram #runnerscommunity #runningmotivation #runners #film #filmphotography #filmmaking #filmmaker #filmcamera #trackandfield #track #trackday #tracknation #fitness #fit #fitnessmotivation #photo #photography #photographer #photooftheday #photoshoot #athletes #athletelife #athlete #sponsoredathlete #tagify_app

A post shared by ıllıllı CHARLY ıllıllı (@charly_pch) on

 

Nous avons contacté Théo Détienne, qui est un peu au départ de tout ça, pour avoir quelques détails sur cette course effrénée.


 

Théo, comment vous est venue cette idée de courir à fond 5 km en descente ?

Cette idée est venue avec les copains. Le mardi (4 mars) on apprend que les France de cross sont annulés. Alors, on a voulu se lancer ce challenge pour remplacer rapidement la déception. On s’est trouvé une route peu fréquentée, le Coll de Creu (après Matemale, à 40 min de Font-Romeu, 1700 m d’altitude, ndlr). Et le dimanche, on s’est lancé.

 

Imaginons, sur le plat, tu dois pouvoir courir 14’15/14’30… Tu t’attendais à faire combien dans ce contexte ??

Je sais pas, je m’étais dit « allez, peut être 13’30 ». Corentin, lui, a dit direct : on tente le record du monde ! 12’51… Ce qui est trop drôle, c’est qu’il a fait pile 12’51 !!

 

On peut vous faire confiance sur le mesurage de la distance et le chrono…?

Ah oui, sinon, on ne se serait pas lancé à fond là dedans et on ne se serait pas filmé. On s’est procuré une roue de géomètre, et vendredi, on a mesuré le parcours. Donc c’est au mètre près. On a tracé à la bombe tous les 500 m. Chacun avait sa montre et notre suiveur à vélo aussi. Ça donne 5 km / 320 m D-, à peu près 64 m négatif par kilomètre.

 

Et du coup, vous avez filmé tout ça !?

Oui, grâce à Charly Puech qui nous a suivi à vélo et filmé avec son appareil photo. Alix Trinquier avec son drône. Charly a pris quelques photos aussi et il a fait un super boulot de montage derrière ! On est content, la qualité est vraiment pas mal.

 

Bon, sinon, raconte-nous un peu cet effort de dingue : comment ça s’est passé ?

D’abord, on s’est bien échauffé, on savait que ça allait être dur et que ça allait taper. On est parti à 11h. Il faisait beau, pas de vent. C’est une route très peu fréquentée. Je suis parti devant comme j’aime bien faire, Corentin n’était jamais très loin. Au plus, à 50 m derrière. 2’20 au premier kilomètre, 2’22 au second, 3’26 au 1500.

C’est le record du monde d’Hicham El Guerrouj ! 3’26″00

Oui, je sais ! C’est fou quand on imagine son chrono… Bon, après, je n’ai plus regardé ma montre. Il devait y avoir entre 4 et 8% de pente, à certains moments c’était presque du replat. Mais bon, à partir du 2è km, ça a commencé à piquer ! Corentin me revient dessus sur la fin. On a fait 12’51 et 12’52. Arthur en 13’23.

 

C’est incroyable, quelque part, d’avoir couru à cette allure… Comment ça va physiquement ?

Forcément ça n’a pas été évident ! à 24 – 48h après, on a la fatigue et les courbatures… Moi ça va quand même maintenant. J’ai repris mes entraînements quotidiens. Corentin est bien fatigué ! Surtout, après la descente, on a voulu faire la montée. On a laissé une heure, on s’est ravitaillé. Et on est reparti !

 

Ah oui ! Et en montant, ça donne quoi ?

22′ pour moi, 22’53 pour Arthur, et 24′ pour Corentin. C’était pas facile mais on s’est bien amusé, on a vécu un bon moment !

 

Bon, en tout cas, sur la vidéo courte, le rendu est sympa, bien filmé. Il paraît qu’il y a une version longue ?

Oui, Charly s’occupe de tout ça, ça prend du temps avec le montage. Ça viendra dans quelques jours ! Il ne fait pas ça depuis très longtemps. Il s’y est mis après une blessure. Il se débrouille très bien !!


 

Restez connectés sur Run in Pyrénées, on rajoutera la version longue ici-même !

Quelques baskets et quelques fibres musculaires ont été légèrement martyrisées pendant le tournage, aucun coach ni sponsor n’a fait la tête ! 😉

Voilà, en tout cas, on a trouvé tout cela assez « rafraîchissant » de la part de ces jeunes coureurs et c’est pour cela que nous avons voulu vous le partager.

89653532_1553344521493717_121845537832960000_n

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s