Fractionner sur piste : un travail de qualité

Pour commencer, la piste ne concerne pas que les pistards ! Et on a déjà évoqué les atouts d’un changement de lieu, d’entraînements et de surfaces. Varier : vous avez tout à y gagner !

Côté pratique : tout le monde n’a pas accès tout près de la maison à une belle piste en tartan. Quand c’est possible, il faut pouvoir le faire, quitte à programmer autre chose avec le fait de rejoindre une ville où elle se trouve. Certaines pistes en cendrée sont bien entretenues, d’autres non. Il faut bien sûr considérer qu’à l’appui il y ait un léger dérapage, et donc adapter le chrono sur les séances. Quelques fois, c’est une histoire de 2s par 400 m, jusqu’à 5s par 1000 m. D’autres fois, si vous disposez d’une route ou bande bitumée bien plate et marquée au sol, ça peut faire l’affaire (même si la surface n’est pas la même, et que les virages ne vous donneront pas la même impression). Bref ! On va considérer que vous vivez dans un monde idéal.

Fractionner sur la piste, c’est effectuer un travail de qualité, et ce à plusieurs niveaux. Les séances ne sont pas à réserver aux coureurs de 1500 m ou à ceux qui préparent du 10 bornes. Les traileurs, les marathoniens ou les triathlètes y trouveront aussi de nombreuses façons d’effectuer des séances utiles ET efficaces. Voyons ça de plus près !

Apprentissage des allures

La piste comporte de nombreux marquages, qui servent aux départs des courses, au placement des haies et des barrières, aux zones de transmission des relais. Mais vous avez surtout besoin de savoir qu’elle fait 400 m, et que des lignes continues blanches sont aux 100 m, 200 m, 300 m et donc l’arrivée. A partir de ces 4 points tous les 100 m, vous allez pouvoir contrôler avec votre montre les allures, les temps de passage d’une séance, la valeur de la vitesse (en km/h) qui correspond au temps de passage à chaque section.

Lire la suite « Fractionner sur piste : un travail de qualité »

Demain, à nouveau « libres »

Le temps du dé-confinement arrive. Vous avez tous pris connaissance des nouvelles règles, et de ce à quoi va ressembler la course à pied les prochaines semaines. Deux mois que nous sommes chez nous. Certains avec un jardin, et un environnement campagne / montagne proche, d’autres dans leurs appartements, avec pour seul coin vert le gazon entre deux immeubles.

Ce confinement, il semblerait qu’il ait été respecté dans son ensemble. Même si quelques dépassements de temps ou de zone ont sans doute eu lieu… Il est vrai que les plus chanceux au fin fond de leurs campagnes n’étaient pas bien dangereux. Malgré tout (vive les réseaux sociaux !) il y a bien des malins qui se sont permis d’exploser les compteurs, voir de s’en vanter. Pas terrible… Bref, passons.

 

P1060385

 

Alors voilà, ce confinement se termine Lire la suite « Demain, à nouveau « libres » »

La course à pied ces prochains mois

Les décisions du gouvernement étant tombées, et la fin du confinement approchant (prévue le 11 mai), voici un résumé de ce que devrait être la course à pied dans les mois qui arrivent.

A noter que, même s’il y a des dates fixées ou des chiffres arrêtés, cela peut être modifié par des décisions de notre gouvernement ou même en local, en lien avec l’évolution de la crise sanitaire. Une date aux alentours du 7 mai pourrait confirmer (ou pas) ce qui a été annoncé.

Des précisions de notre ministre des sports ainsi que des décrets ou circulaires pourraient aussi venir préciser les choses.

 

P1040908 (774x800)


 

Courir à partir du 11 mai

Aller courir sans autorisation, sans restriction de temps et au delà d’un rayon de 1 km redeviendra possible le 11 mai. Vous pourrez donc aller courir en ville, dans vos campagnes ou même dans vos montagnes comme vous le faisiez avant.

MAIS Lire la suite « La course à pied ces prochains mois »

Test Gore Running Wear maillots thermiques manches longues H et F

Voilà le test d’une marque qui n’avait pas encore été fait sur Run in Pyrénées.

La marque Gore Wear vient des États-Unis, créée en 1958 par Bill Gore. Connue dans le milieu de la course à pied pour ses produits de qualité, technique et pour certains hauts de gamme, avec pour fer de lance son concept Gore-Tex aux propriétés imperméables.

Mais pas que, puisque la gamme est étendue aux produits été comme hiver, aux sous-vêtements et à tous types de sports.

En test ici, deux maillots thermiques manches longues avec un zip complet chez l’homme, et un « mid-zip » chez la femme.

 

gore-wear


 

Premier coup d’oeil

Au premier coup d’oeil, un look sobre dans l’ensemble, même si sur ce produit le jaune fluo présent sur le col, les manches et à l’intérieur du zip identifie l’ensemble. Et par l’occasion, rend ce maillot noir très visible, avec des éléments réfléchissants sur le bras.

Je note la Lire la suite « Test Gore Running Wear maillots thermiques manches longues H et F »

12’51 ! La tentative originale de record du monde du 5 km route par les jeunes athlètes de Font-Romeu

Une idée saugrenue ? Peut-être… Un joli délire sportif ? Sans doute !

A l’annonce de l’annulation des championnats de France de cross prévus à Montauban le 7/8 mars, une bande de copains, étudiant au Staps de Font-Romeu qui s’entraînent régulièrement ensemble, s’est vite mis en tête une autre idée. Laquelle ?

> Courir 5 km route dans une descente de col, le plus vite possible.

C’est parti pour le trio suivant :

  • Théo DÉTIENNE (21 ans) : 2è des derniers championnats d’Occitanie sur cross court, 15è l’an dernier aux France à Vittel, 2è d’une manche de Coupe du Monde de skyrunning (Matheysins) en 2019, 8è aux France de course en montagne à St Gervais (2è espoir), champion de France junior 2018 à Arrens-Marsous. Il est depuis 2020 membre du Team Salomon. A noter qu’il a aussi réussi un chrono de 30’20  au 10 km l’an dernier, à St-Médard.

Sans titre 2

 

  • Corentin PERON (23 ans) : pistard licencié en Bretagne, voici quelques uns de ses records. 800 m : 1’54″47  –  1000 m : 2’30″02  –  1500 m : 3’53″61 (espoir) –  3000 m : 8’45″35 (sénior)  –  10 km route : 31’50 aux France de 10 km à Canet l’an dernier.

Lire la suite « 12’51 ! La tentative originale de record du monde du 5 km route par les jeunes athlètes de Font-Romeu »