La course à pied ces prochains mois

Les décisions du gouvernement étant tombées, et la fin du confinement approchant (prévue le 11 mai), voici un résumé de ce que devrait être la course à pied dans les mois qui arrivent.

A noter que, même s’il y a des dates fixées ou des chiffres arrêtés, cela peut être modifié par des décisions de notre gouvernement ou même en local, en lien avec l’évolution de la crise sanitaire. Une date aux alentours du 7 mai pourrait confirmer (ou pas) ce qui a été annoncé.

Des précisions de notre ministre des sports ainsi que des décrets ou circulaires pourraient aussi venir préciser les choses.

 

P1040908 (774x800)


 

Courir à partir du 11 mai

Aller courir sans autorisation, sans restriction de temps et au delà d’un rayon de 1 km redeviendra possible le 11 mai. Vous pourrez donc aller courir en ville, dans vos campagnes ou même dans vos montagnes comme vous le faisiez avant.

MAIS

Les rassemblements sont limités à 10 personnes (pour l’instant, jusqu’au 2 juin) sur la voie publique, vous ne pouvez donc pas partir courir à 15 copains. Dans cette limite, il reste fortement conseillé d’appliquer les gestes sanitaires, et de courir en prenant un peu de distance.

Sans titre 1.jpge

Les déplacements de plus de 100 km ne sont pas autorisés, sauf motifs familiaux impérieux, pour le travail ou raisons médicales importantes. Il ne s’agit donc pas de s’exiler en vacances ou de partir courir loin de chez vous, ou pour ceux qui en sont loin, de rejoindre les montagnes pour cela.
PS : pour les adeptes de la montagne, les narbonnais pourront rejoindre Argelès sur Mer, les toulousains Foix, les auscitains Lourdes, ou encore les montois Mauléon-Licharre…

A noter que localement, les mairies peuvent faire le choix de ne pas rendre l’accès libre immédiatement (à partir de cette date) aux parcs et terrains de sport. Les activités des clubs en seront impactées. Sur le plan du calendrier, les compétitions nationales sont suspendues jusqu’à fin juillet, avec l’objectif d’une saison athlétique courant d’août à fin octobre si les conditions sanitaires le permettent (bureau fédéral du 7 avril). Il y a fort à parier que, même si un coach et un groupe d’athlètes (dans la limite de 10 personnes) pourront se retrouver, les activités principales de la plupart des clubs reprendront à la rentrée de septembre. Les compétiteurs pourront bénéficier de la couverture de leur licence jusqu’au 31 octobre 2020, soit deux mois de plus que la date limite de validité habituelle. Cela leur permettra de participer aux différentes manifestations sportives qui seront éventuellement organisées jusqu’à cette date. La durée de la saison n’est pas modifiée et démarrera bien officiellement le 1er septembre.

On ne répétera jamais assez d’y aller crescendo sur une reprise de la course à pied, et de prendre le temps de se réadapter à un milieu différent que celui que vous connaissez pendant le confinement. Nous avons abordé le sujet avec la kiné.


 

Concernant les compétitions…

« Tous les événements qui regroupent plus de 5000 participants, et font à ce titre l’objet d’une déclaration en préfecture et qui doivent être organisés longtemps en avance, ne pourront se tenir avant le mois de septembre » (E.Philippe, 1er ministre).

Pour ceux qui se poseraient des questions sur les grandes épreuves du mois d’août. Le challenge du Montcalm compte environ 1500 participants. Le GRP limite le nombre de participants à 4900. Sur place, il faudra aussi compter avec les spectateurs, les bénévoles, et ceux qui travaillent autour de l’organisation. L’UTMB compte 10 000 participants. Étant donné les restrictions et le nombre de participants étrangers, si les conditions sanitaires et de déplacement n’évoluent pas, il semble ardu pour les organisations de créer les conditions pour maintenir l’événement. Sans compter l’accueil des personnes, les logements à réserver, ainsi que d’autres éléments comme la mobilisation des secours, et nous en oublions sans doute…

Pour le reste, la FFA a fait passer hier une circulaire sur la déclaration de manifestations sportives, que voici :

FFA

Tout est indiqué. Concernant les courses d’une taille moins importante que celles que nous avons évoquées plus haut, si leur dossier n’a pas été déposé et instruit avant le 13 mars, il faudra le faire à partir du 24 juin, et étant donné le délais de 2 mois, elles ne pourront pas avoir lieu avant le 24 août.

Autrement dit : des manifestations pourront avoir lieu au mois d’août, mais il faudra qu’elles aient été prévoyantes et qu’elles puissent répondre aux éventuelles contraintes sanitaires. Il sera tout de même compliqué d’accrocher un dossard avant septembre, même si sportivement, on peut le souhaiter, et que des organisations volontaires arriveront peut être à leurs fins.


 

Il ne reste plus qu’à souhaiter beaucoup de plaisir à tout le monde lors des sorties de cet « après-confinement », tout en respectant les précautions sanitaires et veillant à y aller progressivement.

Il faut aussi avoir une pensée en direction de tous les organisateurs pour qui ces moments sont encore plus compliqués, ainsi qu’à tous ceux qui travaillent autour de ces événements, qui n’auront pas lieu pendant encore plusieurs mois.

Bien sûr, une admiration pour le milieu médical et tous ceux qui sont sollicités actuellement autour de la crise.

3 commentaires sur « La course à pied ces prochains mois »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s