Marathon des Gabizos 2017 : des courses de toute beauté !

On s’attendait à un bel événement avec cette 3è édition du Marathon des Gabizos : les inscriptions ont fait le plein, le temps était de la partie, et les Esclops d’Azun avec leurs quelques 110 bénévoles avaient tout mis au point. Grâce à leurs efforts et à des coureurs décidés et volontaires dans l’effort, les courses de ce samedi 29 juillet furent intenses, belles et toujours aussi dures.

 

Tout avait commencé vendredi 28 à 18h avec les courses enfants qui sillonnaient les ruelles d’Arrens et son jardin. Ce sont environ 120 enfants, sur 4 courses, qui ont donné le ton à ce week-end. Quel succès ! Débutants ou champions en herbe, les arrivées furent souvent serrées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

x Album photo courses enfants (104)

A 5h30 samedi matin, il faisait encore frais pour le départ du 44 km (3700 m+), mais la première partie vers Gourette donnait le ton. Baptiste Cazaux prenait assez rapidement son train. Un tempo dans un rythme assez élevé puisqu’au passage du Tech (25è km) il comptait 10 min d’avance sur le catalan Michel Rabat, en cadence lui aussi, qui lui comptait également 10 min sur Stéphane Bacou, nouvel Esclops. L’écart grandira encore : Baptiste Cazaux est en grande forme ! Il boucle l’affaire en 5h46, très satisfait, comme une joie intérieure :

« Je suis vraiment content de gagner ici. C’est une épreuve belle et très difficile. Mes abandons aux Citadelles et à la Maxi Race ont été difficiles. J’ai accusé le coup, mais maintenant je pense que ça m’a servi de leçon. Aujourd’hui j’étais plus costaud dans la tête ».

Michel Rabat termine 2nd en 6h12, brandissant son drapeau. Thomas Galpin lui aura mis la pression jusqu’au bout, construisant sa course sagement avant d’en terminer à seulement 30s !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les deux premières féminines en terminent main dans la main et sont extrêmement bien placées, en 23 et 24è position. C’est Marlene Homate qui est classée première en 7h39. La coureuse basque multiplie les podiums cette année et compte également des victoires à Biriatou et à Ursuïa, des courses ardues comme ici à Arrens. Sarah Dinclaux pointait derrière au Tech et à Estaing, mais grappillait du temps pour recoller sur la fin. En 3, Agnès Francastel (C.A Balma) qu’on a déjà vu dans les Hautes-Pyrénées, bouclait sa course en 7h56.

=> RESULTATS Gabizos 44km 2017

 

Le 25 km (1900 m+) s’annonçait comme la course la plus relevée. Du beau monde au départ, garçon et fille. Après quelques kilomètres de montée « douce », un trio composé de Benoît Galand (Team Errea), Nicolas Bouvier-Gaz et Benjamin Bellamy (Team New Balance) déboule sur le barrage du Tech. On sent Galand avec des envies de fuite vers l’avant. Il se détache dans la montée des Paloumères et prend un peu d’avance sur Bouvier-Gaz. Bellamy renoncera après que sa cheville ait vrillée.

« Je suis un peu déçu de devoir abandonner ici, nous confie le coureur plusieurs fois sélectionné avec l’Equipe de France de course en montagne. Le parcours est magnifique. Mais ma cheville a vrillé, et a cédé plusieurs fois. J’ai commencé à compenser avec l’autre pied, mais je me suis déjà décollé la peau du talon comme ça. Il vaut mieux savoir dire non quelques fois… »

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Andreu Prost, venu avec son ami Michel Rabat, fait une grosse descente et pointera en 2nde position vers Estaing. Mais Bouvier-Gaz fait un gros retour. Il ne pourra empêcher Galand de lever les bras sur la ligne en 2h40 et terminera 1’30 seulement derrière lui. Le vainqueur, une fois « reposé », nous raconte :

« Quelle belle course, mais qu’elle est dure ! Les descentes m’ont fait atrocement mal aux jambes. A Estaing, j’étais comme écrasé… Mais ça a tenu, et je crois bien que c’est ma plus belle victoire ! Depuis plusieurs mois, je ne me blesse plus, et j’habite près de la montagne ce qui est beaucoup plus évident pour m’entraîner. Pour l’an prochain je re-signe de suite ! »

Andreu Prost pointe à + 5 min de la 2è place. C’est un très beau podium !

Chez les féminines, Céline Lafaye a fait très fort. Faut-il vous informer que la coureuse du Team Inov8, championne de France de trail 2016, a terminé il y a peu 6è des championnats du monde de trail, et vainqueur par équipe avec la France ! Bien sûr il faut être parmi les meilleures pour lui tenir tête, mais aujourd’hui il n’y avait que 6 garçons pour la devancer. Elle boucle l’affaire en 3h05, impressionnante de légèreté que ce soit en montée ou en descente.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« J’étais bien, et je crois bien que c’est le record féminin !? Je suis contente car c’est une épreuve vraiment pas évidente. Il a commencé à faire chaud, mais j’ai tenu un bon rythme. Les paysages sont magnifiques ! Je vais rester quelques jours de plus par ici et essayer de faire quelques balades. »

La savoyarde a savouré ces longues montées, très « sauvages » et plus hautes que dans sa région. Fabienne Gary du Team Ahumats rentre dans le top 50 en 4h07, suivra Julie Gary 6 min plus tard. La famille Gary en force !

=> RESULTATS : Gabizos 25km 2017

 

Comme on pouvait s’y attendre, les jeunes ont eu la main mise sur le parcours de 9,5 km (600 m+).
Loïc Robert, le junior des Esclops, a mené le début de course avant de se faire reprendre par Nicolas Apiou, plus expérimenté. Mais dans la dernière descente et sur la fin, Robert a remis une couche et s’offre une très jolie victoire en 46’27 ! Apiou concède un peu plus de deux minutes, reconnaissant que sur cette distance la jeunesse faisait la différence, et que c’était une bonne chose. C’est tout à son honneur. Baptiste Lusinchi, un autre junior du club Athlé 65, prend une belle 3è place et devance bon nombre de copains de son âge dans le top 10.

Chez les filles, ce fut un chassé-croisé tout le long de la course. Isabelle Thieblot, sénior du CUP, semblait ravie d’avoir bataillé avec Faustine Azavant (junior) et Justine Lanne (cadette) qui a de qui tenir. Les deux jeunes coureuses ont terminé au sprint et c’est finalement Azavant qui l’emporte de 3s (59’15). Thieblot, 3è, n’était qu’à un peu plus de 100 m de ce duo.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

=> RESULTATS : Gabizos 10km 2017
x Album photos 25 km – 44 km – quelques arrivées 

 

Les conditions de course furent difficiles à partir de 11h, où la hausse des températures s’est faite sentir. De nombreux participants sont arrivés éreintés et il y a assez logiquement eu plusieurs abandons.
Difficile épreuve, à laquelle il faut se préparer, mais magnifique. Ce sont les mots qui sont revenus régulièrement dans les bouches des uns et des autres.
On peut tirer un grand coup de chapeau à l’organisation et à tous ses partenaires pour leur soutien, ainsi qu’un deuxième à adresser aux participants qui ont couru à travers le val et les monts d’Azun !

 

5 commentaires sur « Marathon des Gabizos 2017 : des courses de toute beauté ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s