Des vainqueurs « A Bloc » sur la 6è édition des Gabizos !

Il vaut mieux écrire quelques fois à tête reposée.

Cette 6è édition s’annonçait exceptionnelle ; elle aurait pu être amputée avec les événements Covid. Finalement, exceptionnelle, elle l’a été. Si on considère que les mesures gouvernementales imposées 4 jours avant (!) ont à peine entamé la volonté des coureurs de venir (10% de défection seulement !), si on considère qu’on approche quasiment les 800 « finishers », si on ajoute que le niveau n’a jamais été aussi élevé… Et si, enfin, on a retrouvé tout le charme de ce qui fait le succès des Gabizos, à savoir des parcours aux petits oignons et une après course au ton « local » et festif… Alors oui, cette édition 2021 a été exceptionnelle !

DDM- Photo – JEAN PATRICK LAPEYRADE

Loïc Robert et Mathilde Sagnes exceptionnels sur la Skyrace
L’Avenir est en marche !

On vous disait que le plateau était exceptionnel. On peut dire que c’était le plus relevé de toutes les éditions. Avec l’organisation, on a eu du mal à détacher des favoris (10 hommes et 10 femmes, et on aurait pu continuer). La volonté du président Philippe Lanne était de bien les accueillir. La veille au retrait des dossards, une présentation a été faite avec quelques-uns d’entre eux.

Le matin, la bruine tombe et on se doute que le terrain deviendra lourd. On annonce tout de même aux coureurs la mer de nuages aux alentours des 1800 m. Le Sanctus frôlant les 2500 m, les premiers ont eu au moins une bonne demie-heure de régalade, là-haut. Autrement, le temps est resté calme. Humide, mais calme.

Au barrage du Tech (km 6), ils sont 9 en 40s. C’est groupé, mais c’est parti vite. Derrière, des écarts se font déjà. Imaginez un Benoît Cori qui passe 18è ! Jan Margarit, Hugo Deck, Benoît Galand, Loïc Robert, Mathieu Delpeuch, Louis Dumas, Yann Mondot, Niels Oger, voilà la troupe en ordre de marche chez les hommes.

DDM- Photo – JEAN PATRICK LAPEYRADE

Chez les femmes, Mathilde Sagnes prend les devants, comme souvent. Elle pointe avec 2 minutes d’avance sur Christelle Lazard et Marie Perrier, l’Esclops Olivia Magnone est pas mal, Anna SanktJohanser, Perrine Abadie, Mélanie Tricaud, Mélanie Finas, ça va être rude !

DDM- Photo – JEAN PATRICK LAPEYRADE – Christelle Lazard, 2è au Tech

Au 3/4 de l’ascension, Robert fausse compagnie aux autres. Il prend 2 min sur Galand, et 2’30 de plus sur Jan Maragarit. On l’annonce ensuite à Gourette, en bas de la descente, avec 4 minutes d’avance. Ça commence à devenir intéressant pour lui. Derrière, Delpeuch entame une remontée, il est 5è.

Sagnes poursuit son effort devant. Lazard est toujours 2è, et s’accroche à 4 minutes à Gourette. Tricaud et Finas remontent un peu dans l’ascension, mais reperdent un peu en descente. Magnone et Abadie sont 3 et 4 à Gourette, Marie Perrier connaît des difficultés, elle est 5è.

Robert continue sur sa lancée, et petit à petit, la victoire se dessine. Galand perd du terrain, et en même temps, Jan Margarit est à ses trousses. Sur la ligne d’arrivée, on frémit déjà. Le jeune Esclops est en train de produire une performance énorme devant son club et son président. Sur la ligne d’arrivée, la performance éclate aux yeux de tous.

Photo Vallée de Gavarnie

LOÏC ROBERT vient de remporter les Gabizos devant une sacrée armada ! Le jeune espoir doit réaliser ce qu’il se passe, avant de lâcher ses premiers mots : « c’est incroyable, je ne sais pas quoi dire… J’avais de très bonnes jambes, j’ai pu courir comme je l’ai voulu. Gagner devant ces gars… je suis vraiment content pour mon club qui m’a beaucoup soutenu ». Et le chrono : 3h10, le record de Yann Mondot (3h29) est largement dépassé.
Derrière, Benoît Galand tient le choc, mais confirme aussi que « il a été impressionnant ! J’ai tout donné, et pourtant à la fin il me met 7 min ! Franchement chapeau, il est jeune en plus, bravo à lui ! ».


Jan Margarit, solide et régulier, termine 3è, et ravi d’être enfin venu courir sur ses terres d’adoption, en Val d’Azun. Mathieu Delpeuch confirme son retour avec une 4è place à 1 min du podium. Pas mal, surtout après des épreuves longues comme le 90 km du Mont-Blanc, où il terminait 2nd. La 5è place est pour l’épatant Louis Dumas des Esclops, Edgar Dumas son copain de club (mais pas de la même famille) lui aussi catégorie espoir prend la 6è place, plus loin.. Suivent Elie Besson Pithon, Yann Mondot (triple vainqueur de l’épreuve), Matthieu Simon et Benoît Cori Pour ce magnifique top 10 !

Mathilde Sagnes, la coureuse des Esclops, signe également une magnifique victoire pour son club ! Toute en légèreté, elle a avalé les difficultés sans encombre en 3h51. Et la voilà avec une belle victoire, qu’elle pourra savourer, avant de prendre le temps de récupérer un peu. L’objectif : tenter de décrocher la sélection en Course en Montagne en septembre pour aller faire les mondiaux en novembre !

Photo Vallée de Gavarnie


Finalement, Christelle Lazard est à 10 min. Celle qui a porté le maillot bleu avec l’Equipe de France de trail en 2019 note que le temps passe tout de même, en souriant. Sa performance reste très solide. L’écart derrière est très net. C’est finalement Perrine Abadie qui prend la 3è place, toute souriante et complètement décontractée ! Olivia Magnone fait une très belle course pour la 4è place. Marie Perrier dans le top 5, avec tout de même beaucoup de frustration d’être tombée sur un jour sans pour les Gabizos. Il faut lé digérer. Anna Sanktjohanser, Mélanie Tricaud, Mélanie Finas, Emilie Burthe, Marie Lalmant, voilà le top 10 !


Kilian Allaire et Mylène Da Costa Reis impressionnants sur la Tuque (Coupe de France)

La Tuque (11,5 km / 760 m+) faisait office de championnat Occitanie et manche de Coupe de France. Un parcours varié où toutes les qualités peuvent s’exprimer. Attention tout de même aux singles parfois étroits et aux descentes engagées ! Pas de quoi s’ennuyer…

DDM- Photo – JEAN PATRICK LAPEYRADE

Et ce ne fut pas le cas de Killian Allaire. Le jeune sénior venu du Lot est parti comme une fusée. Derrière, Jérôme Camacho nous dira qu’il n’a pas essayé longtemps de suivre, vu le rythme. Allaire avouera qu’il l’a un peu payé sur la fin de la première partie, au sommet de la Tuque, avant la longue descente un peu impressionnante (virages serrés et étroits, « gaz » en dehors du sentier). Mais la suite se passe bien pour lui, jusqu’à filer vers la victoire dans un chrono express de 56’50 ! Un Loïc Robert avait mis 58′ à l’entraînement test. En tout cas, ses victoires au TTN à Tulle, à Font-Romeu, Gruissan ou au X-Trail Corrèze Dordogne ne sont pas dues au hasard !

Derrière, c’est finalement Antoine Lanne (encore cadet) qui prendra la 2nde place après avoir fait un bout de chemin avec Camacho. Le jeune Lanne a de qui tenir et montre qu’il faudra aussi compter sur lui ! Camacho, 3è comme en 2019 derrière Zago et Iratzoquy à l’époque). Les 7 Esclops dans les 10 premiers montrent que la formation et le talent sont là.

Chez les femmes, elle ne s’est préoccupée que de sa course. Mylène Da Costa Reis (Tarbes Pyrénées Athlétisme), dont la famille vit au Val d’Azun, était motivée à l’idée de bien se comporter ici. Bien que venant du triathlon, où elle évoluait en Division 1, et de la route (record à 36’35 sur 10 km), elle a montré qu’elle sait aussi bien grimper. Elle avait d’ailleurs remporter la montée de l’Aubisque en 2020. Un effort parfaitement négocié, malgré une descente où elle est moins à l’aise techniquement, et c’est la victoire dans un temps canon de 1h11″56 !

Derrière, la coureuse de St Jean de Luz Carla Vignolle fait aussi une belle course, alors qu’elle aussi vient plutôt d’autres disciplines comme la piste ou le cross. Justine Lanne arrive à tenir le coup à la 3è place. Alice Levron, 4è, aurait pu jouer le top 3 si elle ne revenait pas d’une récente entorse. Le parcours aujourd’hui ne pardonnait pas !


Les plus jeunes ont montré l’exemple

Dès la veille avec les courses des « petitous », le ton était donné. Ambiance d’enfer, arrivées au sprint, la détermination se lisait sur leurs visages !

Et puis sur la Mini-Tuque (5,6 km / 280 m+), les cadets (avec les minimes) ont goûté à leur format course en montagne (championnat Occitanie) qui ressemblera à ce qu’ils auront lors des prochains championnats de France. Esclops d’Azun, CU Pau, Ascain, Stade Bagnérais, Xiberotarrak, Moissac, de jeunes compétiteurs issus des clubs ont animé les débats. Jean Castaignède et Chloé Bon sont les vainqueurs !


Un événement réussi et une projection sur 2022

Les courses ont été animées par les coureurs, mais l’habillage vert des Esclops d’Azun y a fait pour beaucoup. Un tracé au point et très apprécié, des bénévoles au diapason, un village partenaires animé, un groupe musical pour changer du son de la sono, un repas d’après-course dont tout le monde reparle… Et une animation que j’ai eu le plaisir d’assurer. Les coureurs venus de loin et les athlètes « favoris » ce sont eux aussi beaucoup amusés pendant… et après !

Maintenant, on se tourne vers 2022, avec la 7è édition fin juillet comme toujours (sans doute le 23), mais aussi la prochaine édition des championnats de France de course en montagne dont vous pouvez d’ores et déjà noter la date : le 12 juin 2022.

C’est pour ces moments-là que Philippe, Daniel Lanne et tous les Esclops vivent leur passion : la course en montagne. Les partenaires privés et publics sont prêts à les suivre dans cette aventure, et d’autres sont appelés à les rejoindre. Dans tous les cas, cela se prépare dès aujourd’hui. L’expérience de 2018, où Arrens-Marsous avait accueilli les France, sera un gros atout. Les athlètes présents à l’époque en reparlent encore.

On boucle l’édition 2021 avec une grande satisfaction, avant de se projeter vers l’avenir.

-> RÉSULTATS
> Photos Guillaume Soler | album google
> Photos JP Lapeyrade – Groupe Dépêche

> Photos podiums | Photos Manu-Lacroix (enfants) | Photos col d’Uzious (Chantal Letanneur) | Photos Vallée de Gavarnie |

Arrivée de Loïc ROBERT – Vidéo Marine Puyo

Photos Guillaume Soler, JP Lapeyrade, Vallée de Gavarnie

Un commentaire sur « Des vainqueurs « A Bloc » sur la 6è édition des Gabizos ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s