Camping Soleil du Pibeste : sport, bien-être, famille et tourisme durable. A découvrir !

Le Camping Soleil du Pibeste se situe à Agos Vidalos (65), 16 avenue du Lavedan. Juste après Lourdes et un petit bout de voie rapide, le village est au calme, au pied du massif du Pibeste. Cette montagne borde la plaine des Hautes et la vallée de Batsurguère, et s’ouvre sur la vallée d’Argelès, large, baignée de soleil, où il fait souvent beau.

Luc Dusserm nous a contacté pour faire connaître son camping, ses installations, sa philosophie, et tous les atouts qui pourraient concerner notamment les traileurs. Le mieux était de venir découvrir ce camping et son propriétaire. Visite !

P1100208 - Copie.JPG


 

Le camping, lieu de vie agréable par excellence. Quoi de mieux, pour les amateurs de nature et de sport « outdoor » que d’être entourés de montagne ?

La visite se fait tranquillement à pied, tantôt le regard sur les installation, tantôt vers les sommets.

 

Sa situation est son premier atout 

Au pied du Pibeste, les traileurs et promeneurs accèdent à leur terrain de jeu sans déplacer de véhicules. Ce massif est bien connu dans les Hautes Pyrénées, dominant Lourdes et la vallée d’Argelès, notamment parcouru lors du Trail des Gypaètes. Il permet de basculer vers la vallée de Batsurguère au nord, où se déroule la Nocturne du Béout (autre sommet) et le pic du Jer pas loin. Vers le Sud, on peut aller en direction du val d’Azun, du côté de Couraduque, du col des Spandelles, vers le mont de Gez… Bref, à pied (ou en VTT), les possibilités sont multiples ! A quelques minutes, le col du Hautacam et tout son site et son terrain de jeu en altitude, ses lacs (Isaby, Bassias, Lac Bleu plus loin…). Sinon, direction Luz st Sauveur et Gavarnie, ou bien Cauterets, Arrens-Marsous et le lac du Tech, Estaing, les Gabizos… Bien sûr, on peut aussi faire des balades faciles sur le piémont ou en campagne, partir en vélo, faire du roller sur la coulée verte…

 

Des services rares pour les coureurs

P1100210 - Copie.JPGL’accueil à l’entrée du camping fait aussi office de boutique. Les produits Beez’Nergy, produits pour l’effort venant de la ruche, sains et naturels, sont à disposition. Il y a également Lire la suite « Camping Soleil du Pibeste : sport, bien-être, famille et tourisme durable. A découvrir ! »

Le gainage, pourquoi faire ? Explications côté kiné

Le gainage, on en entend parler, on pratique plus ou moins, par période de motivation… Mais comme tout entraînement, c’est une histoire de régularité, et il faut bien le pratiquer pour ne pas se faire mal. Car pour la course à pied comme pour la santé, c’est un atout indéniable.

C’est mieux de bien comprendre pourquoi en faire, du coup, on a demandé à Emeline Oudet, notre intervenante kiné sur Run in Pyrénées, qui pratique aussi le trail. Elle complète, d’un point de vue kiné, l’article que nous avions écrit il y a un an et demi, et qui avait intéressé beaucoup de monde. Place aux explications !

 

QU’EST CE QUE LE GAINAGE ?

Le gainage est le maintien de la sangle abdominale et des muscles du dos. Par définition, les muscles abdominaux les plus profonds (le transverse par exemple) maintiennent le squelette. Ainsi ils permettent de maintenir des postures et conditionnent ainsi les mouvements.

Petit cours d’anatomie :
Plus précisément, il existe 3 couches d’abdominaux : une profonde (le transverse), une moyenne (les obliques), une superficielle (les grands droits)

anatomie-abdo

Schéma planche anatomique abdominaux

La couche profonde : le muscle transverse est transversal comme son nom l’indique, il fait le tour du tronc jusqu’au carré des lombes, ainsi il peut s’apparenter à une gaine que les femmes mettaient autrefois, ou encore une ceinture lombaire. C’est en fait votre ceinture lombaire physiologique !

Il possède 3 actions : Lire la suite « Le gainage, pourquoi faire ? Explications côté kiné »

Maëva Danois : l’expérience positive de la longue blessure

Souvenez-vous…

20643526_2016962301662659_3706571485428919201_oIl y a dix mois environ (décembre 2017), on vous faisait le portrait de Maëva Danois, une des meilleures athlètes françaises sur 3000 m steeple. Passant dans nos Pyrénées, à Font-Romeu, d’intenses entraînements en altitude pendant son stage, elle avait pris le temps de nous répondre… On avait parlé de son histoire, de son parcours, de son été de compétition avec sa 8è place en séries du 3000 m steeple aux Mondiaux de Londres…

[ relire la première interview de Maëva Danois ]

Et puis en mai 2018…

Victime d’une rupture totale du ligament croisé antérieur du genou droit lors du meeting d’Oordegem (Belgique), la championne de France 2017 du 3 000 m steeple a su remonter très vite du gouffre dans lequel elle était tombée. En rééducation au CERS de Capbreton (40), on l’a recontactée pour prendre de ses nouvelles, reparler de ce moment noir, et discuter sur ce long retour qu’elle est en train d’effectuer à l’heure actuelle.

 

Maëva, on avait échangé il y a presque un an après ton stage à Font-Romeu. On a parlé d’entraînement, de ton avis sur ce stage en Cerdagne (Pyrénées-Orientales), de ton avenir… Et puis quelques semaines après, une grave blessure t’as stoppée net. Raconte nous ce qu’il s’est passé…
– Quand il t’arrive ça, à quoi penses-tu ? Tu vois ta saison s’envoler, tu penses peut-être que ta carrière va être compliquée à reprendre, pire…?

C’est une descente brutale, qui fait mal alors que tu étais en pleine ascension d’une magnifique montagne (…des Pyrénées ?). C’est un peu difficile aujourd’hui de te décrire ce moment, parce que Lire la suite « Maëva Danois : l’expérience positive de la longue blessure »

Réunion-conférence sur la blessure chez le coureur : une belle participation !

Hier soir, jeudi 29 juin, une réunion-conférence s’est tenue au Casino de Bagnères de Bigorre (65) concernant la blessure chez le coureur à pied.

Trois spécialistes étaient réunis : Marc Jouanolou (kiné-ostéo et coach), Rémi Drouilhet (préparation physique), Salomé Caillau (diététicienne-nutritionniste). Julien Jorro (Team Garmin) est venu faire part de son expérience de coureur trail (et route).

 

20170629_190850 - Copie

 

Une soirée qui a connu un beau succès en terme de chiffre, puisqu’il y avait environ 75 personnes présentes !
Sur ce point, nous remercions, les intervenants et moi, toutes les personnes qui ont pu être là hier. Parmi vous, des débutants, des habitués, des compétiteurs, des dirigeants, des jeunes kinés, des futurs professeurs de sport… bref, tout le public que l’on retrouve sur le terrain ensuite. La course à pied est une activité passionnante et intéressante, hier nous avons vu que l’on pouvait bouger et partager nos expériences.

Sur la tenue générale de la soirée, je remercie Frédéric Deschamp, directeur du Casino et coureur passionné, qui a rendu les choses possibles en disposant d’une belle salle, préparée avec les chaises et les micros, ainsi qu’un apéritif offert.

Nous avons voulu un sujet ouvert et sous forme de questions-dialogues avec les intervenants pour rendre l’échange plus vivant, accessible et moins théorique. Nous espérons sur ce point avoir répondu à vos attentes, en 2h10 de temps, et Lire la suite « Réunion-conférence sur la blessure chez le coureur : une belle participation ! »

Team Uglowsport France : les athlètes montent en puissance (mars)

Le mois de mars a été intense en terme de préparation pour les athlètes du Team. C’est un mois bien chargé en kilométrage, où la saison s’établit sur des bases qui compteront pour les prochains mois. Certains athlètes ont repris la compétition ardemment, avec les premiers podiums, les autres se préparent assidûment.

Tandis que les tenues d’été ont commencé à être portées, UGLOW est en pleine ébullition : les nouvelles collections sont sorties et disponibles ICI, des projets de nouveaux produits et accessoires sont en cours d’élaboration, la marque a déployé une importante communication auprès des ambassadeurs… bref, ça court chez Uglow !

Place aux news des athlètes pour ce mois de mars !

> Cyril Morillo : le manager du Team met les bouchées doubles

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Niveau entrainement, mon coach a décidé pour le mois de mars de me faire travailler le dénivelé, mais aussi la vitesse et le travail de foulée (merci à Marco de Bm Coaching, la photo en dessus atteste des progrès)…

Lire la suite « Team Uglowsport France : les athlètes montent en puissance (mars) »