L’alimentation après l’effort : comment bien faire ?

Régulièrement, nous posons des questions à notre diététicienne nutritionniste Salomé Caillau, concernant son domaine de compétence qui est au coeur des préoccupations des coureurs, aujourd’hui.

On sait que l’alimentation est essentielle au bien-être physique (santé) et donc directement à la performance sportive. Mais qu’en est–il de l’alimentation post-effort ? Que faut-il manger après un entraînement ? Comment faut-il faire pour bien récupérer…? Nous adressons ces questions à Salomé, qui ne manqueront pas d’intéresser le coureur, soucieux de bien faire.

 

– Salomé : on sait qu’il faut bien s’hydrater après l’effort, mais qu’en est-il de la nourriture ? Que faut-il prendre dans les premiers instants suivant une sortie de plus d’une heure par exemple ?

P1050952 (1024x768)Réhydrater est effectivement la première chose à faire. La réhydratation doit permettre de rééquilibrer l’homéostasie minérale. Des eaux riches en sel et en bicarbonate seront intéressantes pour tamponner l’acidité produite à l’effort.
Ensuite Lire la suite « L’alimentation après l’effort : comment bien faire ? »

Course à pied et petit déjeuner : un moment clé

Le petit déjeuner est un moment important, mais, encore plus que tous les autres repas, il a une place très importante car il influence le reste de la journée.

Il en va de même pour le petit déjeuner du coureur qui a des besoins bien particulier ! Que doit-on manger pour être à l’aise en courant, pourquoi… Nous avons demandé à Salomé Caillau, notre diététicienne-nutritionniste !

 

P1010209

 

– Bonjour Salomé ! Le petit déjeuner, c’est la première collation de la journée. Peux-tu nous expliquer pourquoi c’est important ?

Le petit déjeuner rompt le jeûne de la nuit. En première intention, il permet de réhydrater le corps. Ensuite il permet d’apporter l’énergie nécessaire pour être en possession de tous ses moyens toute la matinée : concentration et performance seront au rendez-vous.
D’autre part, il a un rôle clé dans la gestion du comportement alimentaire pour le reste de la journée. En effet, des études ont montré qu’un petit déjeuner bien mené peut aider à résister aux grignotages entre les repas.

Souvent sous estimé, son rôle est important. J’entend souvent « quand je mange le matin, j’ai faim dans la matinée alors que si je ne mange pas je tiens facilement jusqu’à midi ».
Oui, mais… il ne suffit pas de manger la première chose qui nous tombe sous la main, il s’agira de faire de bons choix. Les traditionnels petits déjeuners français (pain, beurre, confiture / céréales jus de fruits) sont la cause des Lire la suite « Course à pied et petit déjeuner : un moment clé »

Course à pied : éviter au mieux les troubles d’estomac

Cette fois-ci, on aborde le sujet assez complexe des troubles d’estomac, expérimenté au moins une fois par la plupart des coureurs. Quelques questions adressées à Salomé Caillau, notre diététicienne-nutritionniste, qui aborde le sujet . Pour toutes questions complémentaires, vous pouvez réagir ou bien contacter directement Salomé pour éventuellement prendre rendez-vous.

 

– Bonjour Salomé !

Quelles sont les erreurs que commettent les coureurs et qui leur causent des troubles d’estomac, avant ou pendant l’effort ?

Les troubles digestifs sont un vaste sujet en nutrition du sport. En effet il existe une multitude de causes possibles dont je vais essayer de vous dresser une liste mais elle ne sera sûrement pas exhaustive.

* Mauvaise hydratation
 avant et pendant l’effort
– Notamment en condition d’hyperthermie associée à une forte déshydratation.

* Alimentation pré sportive :
– Consommation de fibres la veille ou le jour de ce gros effort : crudités, féculents complets, légumes à goût fort.
– Consommation mal gérée de glucides avant l’effort.
– Consommation de graisses cuites ou de graisses en trop grande quantité.
– Consommation de caféine / prise d’anti-inflammatoires
– Produits sans sucre au sorbitol (bonbon, chewing gum, etc.)
– Raison physiologique : entraînement très intense responsable d’une déviation de l’afflux sanguin de l’estomac vers les muscles / modifications hormonales influencées par l’activité physique.
– Des contextes de repas inappropriés et un comportement alimentaire déstructuré.

 

22405508_1687596764592744_8924040032763396332_n
Photo Myke Hermsmeyer

 

* Pendant l’effort :
– De mauvaises stratégies hydriques et nutritionnelles au cours de l’effort. Lire la suite « Course à pied : éviter au mieux les troubles d’estomac »