Nicolas Bouvier-gaz : traileur performant et discret

Nicolas s’exprime peu dans les médias, mais il a accordé ses quelques mots pour Run in Pyrénées. Le membre du Team New Balance vient de réaliser une superbe année 2016 avec notamment une 5è place dans la grande course des Templiers et des chronos probants sur le bitume. Entrevue avec ce coureur discret et très apprécié de ceux qui l’entourent.

10501870_331065800415644_3310109643359945474_n

 

Nicolas, je te remercie d’accorder ces quelques mots pour Run in Pyrénées. Avant de reparler de ta superbe année, parles-nous de ton parcours sportif. Tu as fait de nombreuses années sur le vélo, mais tu courais déjà étant petit… Racontes-nous un peu ton cheminement jusqu’à aujourd’hui ?

Bonjour Run in Pyrénées, en effet j’ai commencé par la course à pied au Stado avec l’école d’athlétisme , puis mon père m’a emmené sur les cross. Ça a duré un temps, puis comme beaucoup d’enfants j’ai enchaîné pas mal de sports (foot/natation/judo…) avant de prendre ma première licence de vélo en 2001 à la JAB . S’en est suivi de longues années et beaucoup de kilomètres avalés en DN1, jusqu’en 2012, ma dernière année à l’US Montauban. À partir de là je me suis reconverti professionnellement et j’ai repris la course à pied dès le mois d’octobre 2013.

 

Tu as fait une superbe année 2016 : peux-tu nous rappeler les principaux résultats ? On imagine toute la satisfaction que tu as eu sur chacune de ces courses… Quel est celui dont tu es le plus fier, et pourquoi ? Allez, tu as le droit à un top 3 !

C’est vrai que la saison 2016 est pour le moment ma plus belle saison avec 6 victoires : Luchon Aneto Trail 45 km, 10 km FFA la Méridienne, Semi-marathon Lourdes-Tarbes, entre autre… Mais également de belles places : 2nd du GRP 80 km, 8è à la Skyrhune, 5è aux Templiers…) .

photo-mag-papillon
En tant que traileur je devrais donner une course qui est dans mon profil de coureur mais s’il y en a bien une qui m’a fait plaisir cette année c’est Lourdes-Tarbes. C’est la course que je venais voir tous les ans lorsque je faisais encore du vélo et depuis 2000 j’ai vu de beaux vainqueurs. Avant cette victoire sur la Méridienne jamais je n’aurais pensé arriver un jour premier à Tarbes et pourtant ! Bon, revenons au trail… il y a quand même la grande course des Templiers, l’ambiance, le plateau présent, c’était magique 🙂

photo-harry-bignon
Podium Templiers   /   Photo Harry Bignon

 

Comment expliques-tu ces résultats ? Une somme de travail, la maturité, un déblocage psychologique, quelque chose dans ta vie personnelle…?

Derrière tout ça il y a beaucoup de travail, mais même avec beaucoup d’heures d’entraînement par semaine les résultats n’arrivent pas dès la première année. Je pense qu’il faut quelques années pour devenir un bon coureur à pied. Donc oui j’ai pris de la maturité sur la discipline, j’accepte mieux les charges d’entraînement, la technique de course est meilleure, du coup tout le travail entrepris depuis 2013 semble porter ses fruits.

14716116_10154518315216063_4132053274626644460_n

 

Ces chronos sur route de 31’44 sur 10km et de 1h08’20 sur semi-marathon révèlent de grandes qualités sur ce type d’effort aussi. Comment as-tu réussi à enchaîner après les Templiers ? Va-t-on continuer de te voir sur route de temps en temps?

Je ne sais pas si on peut parler de grandes qualités, cela me semble être la base pour prétendre être compétitif sur les sentiers. J’avais entamé en amont des Templiers un bonne préparation vitesse en plus de mes sorties trail. La semaine qui a suivi la course, la récup’ se passait plutôt bien. Alors après quelques rappels, j’ai pensé faire un 10 km, puis après le résultat j’ai commencé à envisager de participer à Lourdes-Tarbes. J’aime bien finir la saison avec quelques courses sur route. Au début et pendant c’est plutôt compliqué entre les périodes d’entraînement et de course, donc oui on va continuer à me voir sur le bitume !

 

Ton avenir en course, en compétition, tu le vois comment ? Y a-t-il des choses que tu veux accomplir ?

Je suis encore jeune alors je me dis que j’ai encore quelques années devant moi pour accomplir de belles choses, notamment sur ultra. Après viendra le temps de se poser et de mettre d’autres projets en place, comme l’alpinisme. Le sport prend énormément de temps, de place dans ma vie, même si ma compagne apprécie d’être présente sur les courses il faudra un jour que ça s’arrête et j’en suis conscient.

 

Tu es plutôt discret dans un milieu devenu médiatique. Les gens qui te connaissent savent que tu es humble, et très travailleur. Ça fait partie de ton caractère ?

photo-loic-thevin
Photo Loïc Thevin

Merci pour le compliment, c’est vrai que je ne suis pas trop du genre à m’étaler. Je communique juste ce qu’il faut. Je m’entraîne souvent seul ou avec un ami de la vallée (Loïc Thevin) , et je ne parle pas trop de résultat. Du coup dans le coin les gens ne me connaissent pas tant que ça. Je passe peut être pour un ours mais je suis comme ça, je me rends compte que les belles choses, notamment en montagne (animaux, paysages…) tu les vois seul ou bien accompagné ! Après attention j’aime bien les sorties de groupe lorsque j’ai rien de précis à faire, mais lorsqu’il y a travail c’est seul !

 

Rapidement question chaussure, toi qui est attentif à ça : tes modèles préférés en route et trail ?

Alors du NEW BALANCE bien évidemment ! En route la Vazee Pace et en trail la Vazee Summit, mes deux modèles phare de chez NB.

photo-ludovic-collet
Avec Jack Peyrard, le manager du Team NB  /  Photo Ludovic Collet

 

Ton entraînement préféré?

Une bonne séance de seuil en montagne, 1000 D+ pour se chauffer et après le spécifique, parce que sans fatigue dans les jambes c’est pas du jeu !

 

Un mot à rajouter pour les lecteurs de Run in Pyrénées?

p1010825Profitez des belles choses qui s’offrent à vous, en sport, dans la vie, profitez !
Merci à toi Mathieu, Run in Pyrénées ce n’est que le début !

Merci à toi Nicolas, et bonne année 2017 à toi avec l’atteinte de tes objectifs au sein du Team New Balance !

Mathieu, Run in Pyrénées

6 commentaires sur « Nicolas Bouvier-gaz : traileur performant et discret »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s